Intro
En un clin d'œil

Quoi de neuf côté beauté pour cette nouvelle année 2019?

J’adore décortiquer les tendances en cosmétiques, et je compte bien continuer à le faire ici en 2019. Et ça m’amuse aussi beaucoup d’essayer de faire des prédictions sur ce qui nous attend dans les mois à venir! Penchons nous donc sur cette boule de cristal pour voir ce que 2019 nous réserve niveau beauté…

Avec des marques qui apparaissent tous les jours sur le marché, des lancements incessants et relayés non-stop sur les réseaux sociaux, l’industrie de la beauté s’épanouit dans les nouvelles tendances.

En 2018, le moins qu’on puisse dire est que l’on n’a pas vraiment eu le temps d’en apprécier certaines tant le changement était continuel! Ce n’était pas évident à suivre et ça a pu provoquer une certaine lassitude de la part des consommateurs face à ce flot ininterrompu de nouveautés.

L’industrie de la beauté devra donc faire preuve de plus d’inventivité en 2019 pour continuer à séduire.

La personnalisation sera aussi un maître mot cette année, avec des consommateurs qui veulent des produits qui leur ressemblent.

En effet, certaines tendances comme l’inclusivité et la diversité ont marqué 2018 et celles-ci vont sans doute continuer à se consolider en 2019, avec aussi une vraie volonté de tendre vers une beauté plus respectueuse de l’environnement.

La beauté devient enfin plus éthique et il était temps! 

Regardons donc plus en détails 9 tendances beauté qui vont sans doute marquer 2019.

Fermer

Plus de diversité et d’inclusivité:

Il y aura clairement eu un effet “Fenty Beauty” depuis l’an dernier! La cosmétique ne semble plus être réservée à une élite souvent jeune, riche et blanche.

Au cours de ces deux dernières années, l’industrie de la cosmétique a enfin commencé à faire preuve d’une plus grande diversité. Il reste encore beaucoup à faire et toutes les marques ne répondent pas encore aux besoins de tous avec des gammes de couleurs étendues et un marketing tenant compte de l’ethnicité, du genre et de l’âge, mais le mouvement est désormais amorcé et il était temps!

Dorénavant, notamment pour les lancements de produits de maquillage pour le teint, la gamme de teintes sera la plus large possible afin que toutes les carnations puissent trouver leur bonheur. Ce qui était resté l’apanage des marques de maquillage professionnelles pendant des années sera maintenant la nouvelle norme, quel que soit le réseau de distribution. 

Les marques de grandes distribution s’y mettront progressivement cette année; c’est d’ailleurs déjà le cas aux Etats-Unis avec Cover Girl et Maybelline qui ont toutes deux des gammes de fonds de teint très étendues. En France, la population est si diverse que les marques ont tout intérêt à suivre le mouvement!

Plus de transparence concernant les formules des produits:

Cette tendance ne vous étonnera sans doute pas beaucoup! Les marques qui jouent le jeu de la transparence sur les ingrédients qu’elles utilisent dans leurs produits seront clairement gagnantes en 2019.

Les consommateurs sont de plus en plus informés sur les ingrédients, ils refusent désormais les discours trop “publicitaires”, obligeant les marques à être plus honnêtes et transparentes sur ce qu’elles mettent dans leurs formules. Les marques qui expliquent et “éduquent” leurs consommateurs via les réseaux sociaux notamment seront les plus plébiscitées en 2019. Des nouvelles marques comme Drunk Elephant ou celles du groupe Deciem mais aussi d’autres plus anciennes comme Paula’s Choice sont dans cette démarche de communication sur leur compte Instagram et l’accueil des consommateurs est ultra positif!

Les marques naturelles pour beaucoup ont aussi adopté cette démarche même si certaines ont encore tendance à jouer sur la peur des consommateurs plutôt que de les informer (j’adorerais d’ailleurs que 2019 voit la fin du stupide mouvement “non-toxique” dont je vous avais parlé dans cet article).

Fermer

Une volonté de réduire son impact environnemental:

Subissant la pression légitime des consommateurs, l’industrie de la beauté s’engage désormais avec de nouvelles stratégies concernant les emballages pour réduire l’impact de la pollution plastique, et des méthodes de formulations plus propres, utilisant notamment moins d’eau.

On verra donc sans doute de plus en plus de produits sans packaging (la marque anglaise Lush le fait déjà depuis longtemps avec ses savons à la découpe et ses shampoings solides notamment) et des emballages plus recyclables, ou qui utilisent des matériaux déjà recyclés. Les packagings rechargeables ont la côte, et cette iniatitive s’accorde très bien avec le domaine du luxe, comme par exemple pour la marque de maquillage La Bouche Rouge, qui a créé des “écrins” de rouge à lèvres rechargeable, sans plastique et hautement désirables! J’aurais l’occasion de vous en reparler dans le futur 😉

Cette approche peut aussi être très abordable pour le consommateurs avec des concepts de boutiques de produits de beauté sans aucun packaging, où on peut payer ses cosmétiques au poids comme par exemple la boutique Eco + Amour au Canada! Pour le consommateur, être plus responsable écologiquement ne doit pas forcément vouloir dire payer plus cher, et les marques qui le comprennent seront plébiscitées en 2019.

La tendance “waterless” est aussi en nette progression. L’eau est l’ingrédient le plus utilisé dans l’industrie cosmétique, et d’ici quelques années, la demande en eau risque de dépasser l’offre. J’en avais parlé en détails dans mon article Tendance: la cosmétique sans eau si le sujet vous intéresse.

Fermer

Des routines de soin plus minimalistes et mieux pensées:

La réduction de l’impact environnemental passe aussi par une modification des habitudes de consommation avec moins d’achats de produits cosmétiques, ou du moins des achats plus réfléchis.

La tendance des routines de soin complexes à plusieurs étapes, inspirée par les asiatiques, est sur le déclin. Même en Corée du Sud, alors que cette approche venait pourtant de chez eux, on parle désormais beaucoup du “skip-care“, soit une routine de soin où on se concentre sur l’essentiel, et où on saute (“skip” en anglais) les étapes inutiles.

Attention, cette approche plus minimaliste de la beauté ne signe pas le grand retour du simplisme (non, 2019 ne sera pas l’année du come-back de la crème-qui-fait-tout qu’on adorait dans les années 2000, type crème Sisleÿa!)(pardon, petit apparté, mais depuis quand cette crème Sisleÿa coûte 350 euros??? Je me rappelle qu’au lancement il y a 20 ans, elle était au moins 3 fois moins chère! Comment en est-on arrivé là???).

La routine de soin minimaliste tendance 2019 consiste certes à utiliser moins de produits, mais ceux-ci sont surtout plus ciblés, avec des concentrations plus élevées d’ingrédients efficaces et des textures hybrides innovantes.

En Corée, toujours, on voit de plus en plus de produits comme des “crèmes liquides”, capables de tonifier, d’hydrater et de protéger la peau en un seul geste. Ceux-ci prennent la forme de solution liquide qui peuvent remplacer 3 étapes dans sa routine (essence, sérum et crème hydratante), en utilisant des ingrédients multifonctions, capables d’agir à plusieurs niveaux sur la peau.Deux exemples dont j’aurais l’occasion de vous reparler quand je les aurais essayé (parce que oui bien sûr, je les ai déjà commandé!): le Cream Skin Refiner de la marque Laneige et la brume Dr Jart+ Ceramidin Cream Mist qui font toutes les deux un carton en Corée du Sud.

En bref, cette routine de soin minimaliste est donc davantage axée sur les résultats et elle a aussi l’avantage de n’encombrer ni la salle de bain ni la poubelle de recyclage!

Clairement, si vous avez lu mon article sur ma routine de soin, vous savez déjà que je ne suis pas la plus minimaliste dans mon approche. Mais je comprends tout à fait cette demande et j’observe cette tendance avec beaucoup d’intérêt!

Fermer

La tendance du “low-buy” ou “acheter moins”:

Cette tendance n’est pas nouvelle mais il y a clairement un pic depuis le 1er janvier, surtout visible sur les réseaux sociaux. Ces mêmes réseaux sociaux où l’on trouvait généralement plus de discussions autour du dernier produit à acheter absolument ou des concours de #shelfies (= une photo du contenu de son étagère de salle de bain) sont désormais aussi le moyen pour les consommateurs de se soutenir dans cette démarche d’acheter moins de produits et de ne pas céder aux sirènes des lancements cosmétiques de plus en plus frénétiques.

Un nouveau terme est apparu l’an dernier, “beauty fatigue”, qui exprime une lassitude des consommateurs face à ce déferlement continu de nouveautés cosmétiques, avec des collections de maquillage toutes les semaines, par exemple (s’il ne faut en citer qu’une, je pense notamment à la marque américaine de maquillage ColourPop; je ne sais pas vous mais personnellement, j’ai décroché depuis un bon moment…).

Le mouvement #lowbuy s’est même infiltré chez les influenceurs qui encouragent moins à l’achat qu’avant et ce sont d’ailleurs ces influenceurs en particulier qui ont le plus de résonnance en ce moment. Même certains des plus grands “beauty gourous” des États-Unis ont décidé d’arrêter de parler des produits offerts par les marques, préférant acheter leurs propres produits pour retrouver un vrai discours authentique, guidé par le désir et la passion des cosmétiques. Cette vidéo YouTube de Samantha Ravndahl, notamment, où celle-ci annonçait qu’elle avait décidé d’arrêter de recevoir des produits offerts par les marques a beaucoup fait parler d’elle, dans le bon sens du terme!

Ce retour à plus d’authenticité chez les influenceurs me ravit au plus haut point. Personnellement, j’ai toujours préféré parler des produits que j’achetais moi-même depuis le début! Je trouve ça important d’avoir une expérience d’achat qui sera similaire à celle de mes lecteurs.

En effet, j’ai toujours trouvé que les influenceurs qui reçoivent la plupart du temps des collections entières souvent sans les avoir demandé, et sans que celles-ci répondent à un besoin de leur part, ont plus de mal à donner un ressenti authentique sur l’expérience d’achat du produit. Leur discours prend également le risque d’être “modelé” par la communication de la marque car on leur fournit souvent avec le produit un descriptif taillé sur mesure pour être régurgité tel quel pour leur audience et peu d’entre eux font l’effort de faire leurs propres recherches par rapport au produit.

Fermer

Des ingrédients pour soigner les peaux très sollicitées:

Avec des consommateurs de plus en en plus avertis sur les ingrédients de soin anti-âge très concentrés et pointus comme la vitamine C, les acides et le rétinol (on verra ce dernier encore plus dans les formules cette année) et une peau de plus en plus sollicitée en conséquence, une autre tendance a fait son apparition en 2018 et continuera à s’accroître en 2019: l’explosion d’ingrédients qui soignent apaisent la peau avec le boom de la tendance “Cica” dont je vous avais parlé en détail dans un article Focus dédié.

Ces produits “Cica” à base de Centella Asiatica sont parfaits pour calmer les réactions cutanées, qu’elles se manifestent par des rougeurs, des plaques sèches ou une irritation provoquée par des traitements anti-âge costauds.

Cette tendance, qui a débuté comme souvent en Corée du Sud, continuera sans doute sur sa lancée en 2019 avec des produits “Cica” de plus en plus nombreux et dans toutes les gammes de prix!

Fermer

Des bactéries pour combattre les méfaits de la pollution:

La pollution est trés néfaste pour la santé en général, et elle malmène également la peau à cause des micro-particules, qui entre autres effets, accélèrent significativement le vieillissement cutanée. Pour la combattre, la cosmétique utilise de plus en plus de soins contenant des bactéries, probiotiques, levures et autres ingrédients fermentés qui font du bien à notre flore bactérienne cutanée et permettent à la peau de mieux se défendre contre ces agressions du quotidien.

La tendance n’est pas exactement complètement nouvelle mais l’avancement des études sur le microbiome (= l’ensemble des micro-organismes vivant sur et dans le corps humain) a mis un nouveau coup de projecteur sur ces actifs un peu particuliers.

La préservation des bonnes bactéries qui optimisent le fonctionnement immunitaire de la peau sera une tendance lourde de 2019 avec des produits utilisant les bienfaits des probiotiques notamment, mais aussi des ingrédients fermentés dont je vous avais déjà parlé dans un article Focus l’an dernier.

Un exemple, la marque française Gallinée, qui en a fait son concept principal avec toute une gamme de soins conçus pour restaurer l’équilibre de notre microbiome. En Corée du Sud, la marque Missha vient également de reformuler son sérum best-seller Time Revolution Night Repair pour y inclure encore plus de probiotiques. Il s’appelle d’ailleurs désormais “Night Repair Probio” (j’aurais l’occasion de vous le présenter, j’ai bien l’intention de l’essayer cette année!).

Fermer

Des gadgets beauté techno et connectés qu’on peut utiliser à la maison:

Le marché des “beauty devices” (en français, on dirait “appareil beauté technologique”, j’imagine?) est en plein essor, avec des consommateurs qui investissent dans leur peau comme jamais auparavant et qui sont fan de solutions pratiques, à utiliser dans le confort de sa maison!

Si 2018 a été l’année des “face rollers”, ces petits rouleaux qu’on utilise sur son visage pour le masser avec l’explosion des très Instagrammables “jade rollers” et autres “derma rollers“, les versions 2019 seront clairement beaucoup plus technologiques et connectées!

On voit de plus en plus d’appareils qui utilisent la lumière LED (les masques faciaux LED seront plus accessibles en 2019), les appareils de massage visage sont désormais équipés de la technologie du micro-courant pour stimuler les muscles faciaux.

Et pour des solutions plus personnalisées, on peut même faire appel à des petits appareils intelligents et connectés pour mesurer l’efficacité de ses produits cosmétiques, les progrés de sa peau et même faire des diagnostics en temps réel, directement depuis son téléphone portable!

Wayskin proposait déjà ce service en Corée depuis quelques années et désormais, on peut aussi voir ça chez Neutrogena avec son Skin360, un appareil basé sur un capteur avec une app à télécharger sur son téléphone pour pouvoir mesurer le taux d’hydratation de sa peau, la taille de ses pores, ses rides et ses ridules dans le temps.

LaRochePosay vient aussi d’annoncer la sortie d’un petit capteur à poser sur sa peau pour mesurer son propre pH cutané (il sera aussi accompagné d’une app qui proposera des produits pour rééquilibrer ce pH si besoin). Le pH des cosmétiques peut en effet jouer sur l’équilibre physiologique de la peau, ce type de démarche peut donc être très utile pour les peaux sensibilisées par des produits au pH mal adaptés.

Bref, en 2019, la technologie sera au service de la personnalisation!

Fermer

Un look maquillage “sans effort”, glossy et brillant:

Le teint naturel sera le point central des looks maquillage de 2019 avec une peau pure et lumineuse, la tendance “glass-skin” (ou “honey skin“) a encore de beaux jours devant elle! Pour le contouring en revanche, c’est bel et bien le clap de fin.

Le teint sera donc glowy mais tout en transparence, avec des produits teints bien moins couvrants que ces dernières années. On verra beaucoup de finis “glossy” avec même l’apparition de nouvelles textures comme des “huiles de teint”. Il en existe déjà chez les marques naturelles comme par exemple Kosas, qui estompent les lignes séparant le soin et la couleur.

En parallèle avec ce teint pur, la couleur sera à l’honneur sur les yeux et/ ou la bouche avec des touches de couleurs vives, parfois rendues plus portables au quotidien par des textures “glossy”, elles aussi très en vogue en ce moment, que ce soit sur les lèvres ou les paupières.

Les paupières ultra brillantes sont à l’honneur et pas seulement sur les podiums des défilés! On verra beaucoup de textures irisées et même holographiques chez des marques pourtant sages généralement. Laura Mercier vient par exemple de sortir des couleurs holographiques en édition limitée pour le printemps de ces fameuses ombres à paupières sticks Caviar Stick (les teintes Beam et Rush en édition limitée, qui sont toutes les deux sublimes!).

Et pour les lèvres, le mat est sur le déclin (même si les textures mates confortables sont toujours plébiscitées) et les textures baumes semi-transparentes seront partout cette année, ainsi que les finis ultra pailletés! Le nouveau gloss de la marque Fenty Beauty, Fu$$y, un joli rose pailleté, est probablement l’un des produits lèvres le plus désirable du moment (évidemment que je l’ai déjà acheté!).

Fermer

En conclusion:

Bien sûr, je n’ai pas tout listé et il y aura sans doute plein d’autres tendances “surprises” pour 2019 (je ne sais pas vous mais je sens un retour du vert et du rouge franc pour le maquillage des yeux, je ne sais pas pourquoi 😉 ).

Certaines de ces tendances vous parlent-elles plus que d’autres? Et vous, quelles sont vos prévisions beauté pour 2019?

16 Commentaires

  1. Gaëlle dit :

    Cc Bonnie j’ai parcouru en diagonale ton article qui est vraiment vraiment super intéressant passionnant je vais prendre le temps de bien le décortiquer car plein de choses m’interessent .. et pour moi on va vers une tendances du mieux consommer qui me parle énormément ?vraiment merci pour ton article ?

  2. Meili dit :

    Je suis pour le minimaliste sur tous les niveaux, cosmétiques mais aussi dans mon vestiaire et ma décoration, et qu’on réduise nos produits est une très bonne chose, d’abord on fait des économies et ensuite c’est mieux pour la planète. Acheter moins je suis d’accord à 100%, d’abord mon budget a diminué et j’achète moins déjà par la force des choses, mais si on peut avoir un produit multi usage je suis preneuse ! Et puis on verra bien ce que ces fameux ingrédients qui “soignent” nous réservent, mais avant tout la bonne santé de notre peau passe avant tout par bien manger, et avoir une vie saine ! biz

    • Bonnie Garner dit :

      Coucou Meili!
      Oui, on est d’accord, une bonne hygiène de vie peut faire une sacrée différence mais parfois, la peau a besoin quand même d’un petit coup de main, et c’est là que ces ingrédients peuvent se révéler utiles 😉

  3. Dominique dit :

    Hello,

    Bon, clairement, le minimalisme ne passera pas par moi. Déjà parce que je personnalise (donc oui, cette tendance me parle) en fonction de mes journées… Ma peau n’a pas les même besoin si je vais travailler toute la journée dans l’air climatisé, faire une balade en foret ou si je traîne dans mon petit chez moi et j’ai besoin de produits qui s’adaptent… Donc mes étagères vont continuer à déborder. Même si je vote pour le produit qui fait plusieurs chose et l’abandon des trucs qui ne servent à rien.

    Mais ce qui me parle le plus, tu t’en doutes, c’est la tendance Cica et surtout les probiotiques qui font des merveilles pour ma peau depuis que je les ai découvert (deux ou trois ans?), que je ne lâche pas. Forcément, je me réjouis d’avoir plus de choix; histoire de cibler mieux et de personnaliser un peu plus.

    Bref, si ta boule de cristal a raison, il y aura des choses que je passerai en 2019 mais aussi des choses qui risquent de beaucoup me plaire !

    • Bonnie Garner dit :

      Ah ah, comme d’hab on est sur la même longueur d’onde! Pareil ici, je ne suis pas prête à passer à une routine minimaliste, mais un bon produit hybride qui me convient, pourquoi pas!
      Hâte de lire tes futurs essais, alors 😉

  4. DEREGNAUCOURT CAROLINE dit :

    Bonjour Bonnie,
    Tes articles sont toujours à la pointe et tellement utiles. Tu es passionnante. Merci beaucoup.
    Caroline.

  5. Pascale dit :

    Coucou Bonnie ! Alors les routines minimalistes et le low buy en ce qui concerne les produits cosmétiques, c’est clairement pas pour moi ! J’aime trop essayer de nouveaux produits. Après, je suis très fortement intéressée par les ingrédients de type probiotiques et les ingrédients fermentés dans les soins. Sinon, j’avais acheté un appareil pour le visage il y a quelques années et je l’avais vite abandonné, ne voyant aucun bénéfice au niveau de mon épiderme… Et aussi parce que je n’y croyais pas ! Mais je ne serais pas contre tenter un nouvel essai, avec une machine ayant clairement fait ses preuves, études scientifiques à l’appui. Je sens que l’année 2019 va être passionnante ! Merci pour cet article très intéressant, comme d’habitude.

    • Bonnie Garner dit :

      Coucou Pascale et merci beaucoup pour ton petit mot 🙂
      Oui, je te rassure, même chose pour moi! Je sens bien que le low-buy, ça va être très compliqué ah ah. Toutes les nouveautés de soin coréennes sont beaucoup trop tentantes, notamment!
      Pour les appareils, j’en teste quelques uns en ce moment et je dois dire que pour l’instant, j’en suis plutôt contente. Par contre, j’ai bien peur que dans ce domaine-là, il faut investir pas mal au départ (les bons appareils ne sont vraiment pas donnés) et être super régulier, sinon ça ne marche pas! J’aurais l’occasion d’en reparler cette année 😉
      Tu avais testé quel appareil, du coup?

  6. Pascale dit :

    J’avais acheté un appareil sans brosse avec plusieurs programmes selon la zone du visage, la marque (asiatique) avait un nom imprononçable (en 3 mots, de mémoire). C’était un modèle assez haut de gamme d’une marque très appréciée et très connue à l’époque, qui m’avait été conseillée sur BT. Il me semble que je l’avais payée dans les 80 euros. Comme je l’ai jetée, je suis désolée de ne pouvoir t’en dire plus de mémoire !

    • Bonnie Garner dit :

      C’était pas la Hada Crie ou un truc comme ça? ?
      Je me rappelle l’avoir beaucoup vu évoqué il y a quelques années, mais je n’avais jamais testé.

      • Pascale dit :

        Oui, c’est ça, Bonnie ! En en reparlant, je regrette de m’en être débarrassée, parce que je suis beaucoup plus convaincue aujourd’hui que ça peut fonctionner. J’en profite pour te dire qu’une fois de plus, je t’ai écoutée et je me suis abonnée à la chaîne de Sonia Selaire et je suis très curieuse par rapport aux appareils qu’elle utilise. Vu l’efficacité des soins coréens, si on peut les booster encore plus avec des machines, je dis WAOUH ! Au point où j’en suis aussi de te raconter ma vie, j’ai ajouté à ma routine du soir un soin Benefit pour sourcils et un soin pour cils de la marque Faced (j’ai été faible, j’ai dévalisé Sephora et Marionnaud pour fêter le premier jour des soldes. mais comment résister quand tu habites en centre-ville à 200 m des boutiques ???). Ce sont à peu près les seules zones qui étaient encore épargnées par mes soins particulièrement attentifs 🙂 Et je ne t’avouerai pas que j’ai acheté le nettoyant visage Fresh, le baume à lèvres Fresh, des masques yeux Carita, des miniatures de crème Filorga et tout un tas de trucs dont le prix soldés m’a honteusement désinhibée :p

        • Bonnie Garner dit :

          Ah ah, tu verras, Sonia adore tester plein d’appareils et elle n’est pas une novice comme moi, ça fait un moment qu’elle est convaincue. Et quand on la voit, on se dit qu’elle a bien raison! 🙂
          Et pour les soldes, tu as eu raison! J’adore les deux produits Fresh que tu n’as “pas acheté”, je les rachète moi-même régulièrement (d’ailleurs, je vais aller jeter un coup d’oeil sur le site de Sepho de ce pas, du coup!) 😉

  7. LisefromNL dit :

    Bon, le minimaliste et le low buy ne passeront pas non plus par moi. J’adore trop essayer de nouveau truc.
    Ce dont je rêve, c’est le Nu face.
    A mon âge avancé, tout commence à se casser la gueule. Donc un petit coup de micro courant pour remonter tout ça, ca ne serait pas de refus.
    Si tu testes un jour, j”aimerai bien avoir ton avis.

Commentaires

Laissez un commentaire