La Roche Posay Anthelios Shaka Fluide SPF 50+, Shiseido Anessa essence UV sunscreen mild milk, Isntree Sensitive Balancing Sun Protection, Klairs Soft Airy UV Essence, Purito Centella Green Level Safe Sun

Guide: comment bien choisir son produit solaire visage?

Pour répondre à ses besoins

11 '
Intro
En un clin d'œil

Comment bien choisir son produit solaire visage? Doit-on utiliser le même produit solaire toute l'année, ou est-ce mieux d'en posséder plusieurs qu'on alterne selon les situations? Je vous réponds dans cet article guide!

Je vous le répète à longueur d’articles, la protection solaire au quotidien est le geste anti-âge le plus efficace! Mais comment bien choisir son produit solaire en fonction de ses besoins? Doit-on utiliser le même produit solaire toute l’année, ou est-ce mieux d’en posséder plusieurs qu’on alterne selon les situations? Je vous réponds dans cet article guide!

Ai-je besoin de le dire encore une fois (probablement lol), si vous êtes concernés par la vieillissement de votre peau, la protection solaire est essentielle 365 jours par an!

Les rayons UV, ces petits sournois, sont présents tous les les jours de l’année, sous tous les climats (à Dubaï ou à Lille), même à l’ombre (merci la réverbération!), même à l’intérieur (les rayons UVA passent les vitres) et ceux-ci produisent un grand nombre de radicaux libres.

Néfastes pour l’organisme, ces derniers sont responsables de divers dysfonctionnements cellulaires (qui peuvent dans les cas les plus graves mener à des cancers cutanés) et également du vieillissement prématuré de la peau.

Rides et taches vont ainsi apparaître plus rapidement sur la peau des personnes qui ne se protègent pas des rayons UV.

Mais doit-on se protéger de la même façon tous les jours de l’année? A-t-on besoin de la même protection quand on va au bureau ou quand on va à la plage? Quels sont les critères d’un bon solaire de ville? Et ceux d’un bon solaire de plage? Et surtout comment choisir une protection solaire la plus adaptée à ses besoins?

On en parle ensemble aujourd’hui!

Soins Protection solaire: questions et idées reçues Même si la protection solaire devrait être d’actualité toute l’année, je sens bien qu’elle intéresse plus de monde en ce moment, avec les beaux jours qui commencent… Read more

Bien choisir sa protection:

Ça va sans doute vous sembler évident mais ça paraît quand même bon de rappeler que le critère le plus important à regarder quand on choisit son produit solaire, c’est la protection!

Bon, OK Bonnie, merci beaucoup, captain obvious. Oui, mais en fait si j’insiste là dessus, c’est que ce n’est pas aussi évident que ça!

Car vous allez le voir, l’indice de protection indiqué sur le tube de crème ne donne pas forcément toutes les infos…

Et il me semble que pour mieux choisir sa protection solaire, c’est important de comprendre un peu de quoi on se protège et de quelle façon cette protection est mesurée.

Rappel, les rayons UV:

J’ai déjà abordé le sujet dans mon article complet sur la protection solaire, mais un petit rappel ne fait jamais de mal! 🙂

Parlons donc des rayons UV, qui sont ceux contre lesquels votre produit solaire vous protège!

Pour commencer, d’où viennent-ils?
Les rayons UV sont envoyés sur la Terre par le Soleil. Il en existe 3 sortes, UVA, UVB et UVC. Ces derniers étant stoppés par la couche d’ozone, voyons un peu qui sont les deux autres catégories de rayons et leurs effets sur la peau.

Les UVA représentent 95% de la lumière UV qui atteint la surface de la Terre. Ce sont eux qui font vieillir la peau plus vite (moyen mnémotechnique: UVA, avec un A comme dans Age). Ils peuvent aller jusque dans les couches profondes de la peau. Les UVA sont en partie responsables des signes de l’âge comme les rides, la perte de la fermeté de la peau, provoqués par la dégradation du collagène de la peau. Ils peuvent aussi provoquer les cancers cutanés. Ils sont présents toute la journée, pendant toutes les saisons (oui, même en hiver) et ils passent à travers les vitres.

Les UVB réprésentent 5% du rayonnement UV et ce sont les rayons solaires qui brûlent (UVB, avec un B comme Brûlure). Ceux-ci vont dans les couches superficielles de la peau. Ils provoquent le bronzage, les coups de soleil, et peuvent également causer un cancer de la peau. Ils favorisent aussi le vieillissement précoce de la peau. Ils sont présents principalement pendant les heures d’ensoleillement intense, entre midi et 16 heures en France. Les rayons UVB sont bloqués par les vitres mais pas par les nuages.

Les différents indices de protection:

Pareil, j’en ai déjà parlé dans mon article sur la protection solaire, mais ça peut être pas mal de compléter ici!

Quand on choisit sa protection solaire, on doit regarder deux indices, qui nous indiquent quel est le niveau de protection contre les rayons UVB et les rayons UVA.

Le premier est le plus connu, c’est le SPF, qui indique la protection contre les rayons UVB.

Le SPF (ou Sun Protective Factor, en français IPS/ Indice de Protection Solaire):

Le SPF est une mesure du niveau de protection contre les rayons UVB. Les protections solaires sont regroupées en 4 niveaux de SPF:

Intensité de la protection anti-UVB:Indice SPF:
Protection anti-UVB faibleSPF 6 à 10
Protection anti-UVB moyenneSPF 15 à 25
Protection anti-UVB hauteSPF 30 à 50
Protection anti-UVB très hauteSPF 50+ (qui correspond en réalité à un indice 60 ou plus)



Pour la protection contre les UVA, c’est beaucoup plus compliqué car il y a plusieurs façon de le mesurer. Et les indices utilisés ne sont malheureusement pas harmonisés à travers le monde.

Voici deux exemples d’indices de protection anti-UVA utilisées assez couramment en Europe et en Asie:

Le PPD:

Le PPD est un indice de mesure du niveau de protection contre les UVA (PPD pour « persistent pigment darkening » ou « pigmentation persistante »). Quand il est signalé sur les produits solaires (c’est encore trop rare), on le trouve à côté du sigle UVA. 

L’indice PPD s’échelonne de 2 à 50.

Le PA:

Le PA est un système de classification japonais qui mesure la protection contre les UVA (en anglais : Protection Grade of UVA rays). Il est très utilisé dans les pays asiatiques, notamment en Corée.

L’indice du PA est noté avec des +, qui s’échelonne de 1 à 4 + (+, ++, +++ ou ++++). Plus le PA est important, plus la protection contre les UVA est forte.

Le système PA simplifie et regroupe les notes d’un test PPD. Ce qui signifie que:

Intensité de la protection anti-UVA:PA:PPD:
Protection anti-UVA très faiblePA +2 à moins de 4
Protection anti-UVA faiblePA++4 à moins de 8
Protection anti-UVA moyennePA+++8 à moins de 16
Protection anti-UVA fortePA++++16 et plus



L’inconvénient avec cette mesure, c’est que pour les mesures de PPD élevées, elles n’est pas très précise. Par exemple, deux écrans solaires différents avec un PPD de 20 et un PPD de 50 sont tous les deux classés comme PA++++, et il n’y a aucun moyen de savoir lequel offre la protection la plus élevée (à part si la marque communique l’info).

Et peu de marques communiquent sur cette mesure PPD. Même quand on leur pose la question, en général elles refusent de divulguer l’information (je ne comprends pas du tout pourquoi, d’ailleurs, si quelqu’un connaît la raison derrière ces cachotteries, n’hésitez pas à éclairer ma lanterne).

Seul impératif qui ne concerne que l’Europe, la législation européenne impose que la protection contre les UVA soit au moins équivalente au tiers de la protection contre les UVB.

Donc par exemple, avec un solaire européen, si vous achetez un produit solaire SPF50, vous savez que sa protection contre les UVA sera au moins de 17, ce qui est une haute protection.

Autre exemple, en Europe, une crème solaire indice SPF30 devra avoir une protection anti-UVA d’au moins 10. Donc quand j’entend dire qu’une crème solaire SPF30 procure quasiment la même protection qu’une crème solaire indice 50, j’ai toujours envie de répondre que ça dépend de quelle protection on parle! Si on parle de la protection contre les rayons UVA, ça fait quand même une sacrée différence!

Idéalement, un produit solaire efficace contre les rayons UVA et UVB devrait donc comporter sur son conditionnement les deux unités de mesure: SPF et PA/ PPD (en bref, indiquer quelle protection contre les UVA il contient, pas seulement celle contre les UVB). Ce n’est pas une obligation légale en Europe d’indiquer l’indice de protection anti-UVA, ni aux Etats-Unis. Par contre, elles le sont assez systématiquement en Asie.

Du coup, quelle protection choisir?

Vous le savez, je suis très concernée par la prévention anti-âge et c’est clairement ma motivation principale pour utiliser une crème solaire sur mon visage tous les jours de l’année (et j’imagine que si vous êtes ici en train de me lire, votre motivation est sans doute assez similaire à la mienne 😉 ).

Les rayons UV sont toujours présents, même en hiver, et même à l’intérieur…

Je tiens donc à avoir une bonne protection anti-UVA puisque ce sont ces rayons là qui font vieillir le plus vite! En général, celle-ci va souvent de pair avec une protection anti-UVB assez forte aussi.

Idéalement, je porte donc mon choix vers un SPF de 30 minimum et un PA important également (3 ou 4 +). Mais je vous avoue que si je peux, je vais toujours privilégier une crème solaire SPF50 PA++++.

Vu que mon but premier est la prévention anti-âge, le fait que je sois dehors dans un endroit où il y a beaucoup de soleil ou chez moi à l’intérieur ne change pas grand chose à mon choix de protection. Je privilégie la plus forte dans tous les cas, vu que très souvent, une forte protection anti-UVB veut dire que la protection anti-UVA sera forte également (et je vous rappelle que les UVA passent les vitres 😉 ).

À retenir:
Les rayons UV sont toujours présents, même en hiver, et même à l’intérieur (en tout cas s’il y a des vitres). Concernant le vieillissement cutané, ils sont nocifs pour tous les phototypes de peaux (même les peaux foncées).
Donc si on a comme objectif la prévention anti-âge, quelle que soit la situation (ensoleillement fort ou pas, été comme hiver), on ne choisit pas une protection solaire inférieure à 30.

Par contre, il est vrai que que selon les situations, il existe différentes formes de crèmes solaires qui sont plus ou moins adaptées. On a de la chance, on a de plus en plus de choix dans ce domaine là, et les textures disponibles sont quand même beaucoup plus travaillées qu’il y a quelques années!

Personnellement, je n’utilise donc pas le même produit solaire selon si je reste chez moi toute la journée, si je dois me maquiller par dessus ou si je suis à la plage/ à la montagne…
En effet, je fais une différence entre ce que j’appelle les “solaires de ville” et les “solaires de plage“.

“Solaires de ville” et “solaires de plage”:

Je ne suis pas certaine que “solaires de ville” et “solaires de plage” soient les termes les plus appropriés d’ailleurs. On devrait plutôt parler de “solaires du quotidien” et “solaires hardcore” pour reprendre un terme que j’ai vu chez Cyrille Laurent.

Je pense que vous voyez l’idée!

En gros, les “solaires de ville”/” solaires du quotidien” sont des produits solaires suffisamment confortables pour pouvoir être utilisés tous les jours, fonctionnent bien avec le maquillage pour la plupart d’entre eux, et ne sont pas irritants. Leur maître mot: le confort d’utilisation!

On les choisit en fonction de son type de peau (ils sont plus ou moins hydratants), et de leur fini (mat ou satiné). Clairement, c’est un plus s’ils n’ont pas d’effet blanc!

Les “solaires de plage”/ “solaires hardcore” sont quant à eux davantage pensés pour une utilisation où l’ensoleillement sera plus important et où on peut être emmené à se baigner (ou faire une activité physique où il peut y avoir plus de sudation). Ici, ce qui compte, c’est la résistance!

On l’a vu plus haut, les deux sont très protecteurs, mais un solaire hardcore sera par exemple plus waterproof que le solaire du quotidien. Ce qui signifie qu’ils sont aussi plus difficiles à enlever. Pensez-y quand vous faites votre démaquillage du soir! Clairement le double nettoyage est obligatoire avec ces solaires (plus d’infos dans mon article sur le nettoyage du visage).

Perso, je pense que c’est intéressant d’avoir les deux dans sa salle de bain. Bon clairement, quand je pars en vacances, je n’emmène que le solaire “hardcore” pour ne pas perdre de place dans la valise!

Mais en général, les formules des solaires “hardcore” n’ont pas vraiment été pensées pour une utilisation au quotidien, ça se sent. Les textures sont souvent un peu plus grasses, plus épaisses et j’ai tendance à les trouver plus irritantes également, surtout au bout de quelques jours d’utilisation d’affilée.

Cet article étant déjà assez long, je ne me vais pas revenir sur la quantité nécessaire à utiliser (= beaucoup!) et la nécessité de ré-appliquer du solaire quand on s’expose. J’ai déjà expliqué tout ça dans cet article si ça vous intéresse:
Protection solaire, questions et idées reçues

Quelques exemples de produits:

Je vais rester sur des produits dont j’ai déjà parlé dans mes articles guides solaires visage (2018 et 2019). Je suis toujours en cours de tests pour mon guide solaires visage 2020 que j’écrirai d’ici quelques semaines 😉

Solaires “de ville”/ “quotidiens”:

Dans cette catégorie, difficile de battre les solaires coréens. On sent qu’en Corée, le produit solaire est vu comme un produit du quotidien, et que les consommateurs beauté sont ultra exigeants sur cette catégorie de soins! Les textures sont juste incomparables et elles s’améliorent d’année en année (spoiler alert: il est très possible que mon guide produits solaires 2020 soit à 90% composé de solaires coréens 😉 ).

Ils sont super confortables, agréables à porter, ne m’irritent pas la peau, ne sont pas gras et fonctionnent très bien avec le maquillage!

Je les ai déjà détaillés dans mes articles précédents, je vous invite à aller les lire si vous voulez une description plus complète!

Isntree Sensitive Balancing Sun Protection SPF50+ PA++++ : un solaire minéral super confortable et plutôt matifiant (top pour l’été si vous avez comme moi la peau mixte). Sans parfum et sans alcool, il est aussi idéal pour les peaux sensibles.

Purito Centella Green Level Safe Sun SPF50+ PA++++ (j’adore la dernière version sans parfum, je vous en reparlerai!)

ainsi que le Klairs Soft Airy UV Essence SPF50+ PA++++ car ils sont tous les deux super agréables à utiliser, et ils ont des jolies formules avec de bons ingrédients de soin. Ils sont bien hydratants, parfaits si vous avez la peau sèche ou déshydratée!

Solaires “de plage”/ “hardcore”:

Dans cette catégorie, je privilégie souvent les solaires européens car comme je l’ai expliqué plus haut, je suis certaine que la protection anti-UVA et anti-UVB sont très élevées. D’autre part, ils sont en général développés dans l’idée d’être utilisés en vacances et sont généralement bien résistants à l’eau.

Mais pour faire bonne mesure, j’ai aussi inclus mon solaire japonais favori qui est un produit ultra waterproof mais qui a le bon goût d’être également très agréable à porter au quotidien (ils sont forts, ces japonais!).

Un de mes solaires de para favoris, le La Roche Posay Anthelios Shaka Fluide SPF 50+ (version sans parfum) : très protecteur (son PPD est de 46, c’est énorme!), il a une texture cosmétiquement plutôt élégante, et il est waterproof. En France, il est facile d’accès et pas très cher, en plus. Théoriquement, on pourrait l’utiliser au quotidien, mais vu qu’il contient pas mal d’alcool, je le trouve desséchant au bout de quelques jours. C’est pour ça que je préfère le réserver aux jours où je sais que je vais avoir besoin d’une protection plus importante.

Et donc, un monument de la cosméto japonaise, le culte Shiseido Anessa essence UV sunscreen mild milk SPF50+ PA++++ : hydratant, adapté aux peaux sensibles, ultra waterproof et résistant à la sueur, il est aussi très agréable à porter au quotidien. Il fonctionne très bien avec le maquillage et son effet blanc est minimal. Concrètement, on pourrait tout à fait n’utiliser que celui-ci tous les jours sans que ce soit un problème, il est franchement “tout-terrain”. Mais il a quand même quelques défauts: il n’est pas évident à trouver (même en ligne) et il n’est pas donné! De par sa nature très résistante, il est aussi assez difficile à retirer (il a le défaut de sa qualité). Huile démaquillante et double nettoyage sont vraiment obligatoires avec ce produit!

En conclusion:

Je sais que pour beaucoup, appliquer un produit solaire au quotidien n’est pas encore automatique. Alors en avoir deux, qu’on va alterner selon les situations, ça peut paraître incongru!

Mais pour le coup, ça dépend vraiment de la culture beauté de chacun. En Corée, pour vous dire, ils ont carrément des solaires d’hiver et des solaires d’été, avec des textures plus ou moins légères pour s’adapter à la saison.

Clairement, si vous êtes sensible à la prévention anti-âge, je ne saurais que trop vous conseiller de suivre l’exemple de nos amis du pays du matin calme en terme de solaires. Si vous avez déjà regardé un K-Drama, vous savez de quoi je parle, il suffit de regarder la peau opalescente des acteurs pour comprendre qu’ils savent ce qu’ils font en matière de skincare 🤩🤩🤩

J’aurais l’occasion de vous présenter mes découvertes solaires visage de cette année d’ici quelques semaines. Stay tuned comme ils disent sur YouTube 😉

61 Commentaires

  1. Aline dit :

    Bonnie, tu as décortiqué le flou tenace qui enveloppait les protections solaires. Je prends systématiquement une protection SPF50++++, mais sans avoir compris toutes les subtilités sur le niveau de protection UVA.
    J’utilise principalement la protection solaire coréenne Missha, et j’ai également le Shaka Fluide de La Roche Posay, si facile à trouver en parapharmacies.

    Au niveau texture, j’ai voulu tester le Purito sans parfum, il attend sagement dans sa boîte pour de nouvelles expérimentations.

    Merci à nouveau pour ce contenu didactique et si agréable à lire.

    Bises,
    Aline

  2. Clairr dit :

    Merci Bonnie pour cet article complet, comme d’habitude! Je deviens fan de protection solaire, qui l’eût cru! Anthelios est super mais effectivement un peu irritant à la longue pour ma peau atomique. J’ai donc acheté le Cosrx à l’aloe, et la… quel plaisir à mettre avec sa petite odeur de frais!! Impossible d’oublier sa dernière étape de soin😊

  3. Aziliz dit :

    Alors j’ai appris plein de choses ! Il y a très peu de solaires qui ne m’irritent pas la peau, mais je n’avais jamais pensé à en avoir plusieurs… j’en ai un de chez Paula Choice que je supporte super bien mais je n’ai aucune idée de sa protection UVA. Et sinon je ne jure que par Avène mais pareil aucune idée de la protection UVA… il est rare que je supporte les produits La Roche Posay mais j’essaierai quand même l’Anthelios pour les vacances d’été (dommage qu’on ne trouve pas d’échantillons pour les solaires)

    • Bonnie Garner dit :

      Si tu achètes tes solaires en Europe (que ce soit Paula’s Choice sur le site français ou Avène en pharmacie ), tu peux deviner la protection UVA par rapport à l’indice SPF comme je l’explique dans l’article!
      En effet, la législation européenne impose que la protection contre les UVA soit au moins équivalente au tiers de la protection contre les UVB.
      Donc par exemple, si ton produit solaire est un SPF50, ça veut dire que sa protection contre les UVA sera au moins de 17 (ce qui est une haute protection).
      Pour une crème solaire indice SPF30, sa protection anti-UVA sera d’au moins 10.
      Ça te donne un ordre d’idée! 🙂

      1
  4. Karine dit :

    Super article comme toujours. Grâce à toi j’ai acheté l’année dernière le Instree dont j’ai été super contente. Par contre, en fin de journée, la peau tire un peu mais c.est peut être normal avec des solaires. En tout cas, moi le reflex est pris de poser une protection tout le temps même en ville.

  5. Géraldine Trueba dit :

    Coucou Bonnie, ton article est top, carré, complet, documenté, pédagogique et pas “chiant” !!! je trouve qu’il remet bien les idées en place et rappelle les principes qu’il faut savoir appliquer et respecter si on tient à sa peau 😜.
    J’attends une commande avec 3 solaires, le Labiotte UV Veil Cooling Sun fluide , le Purito sans parfum et le Skin&Lab fre-C Sun Lotion. Les solaires asiatiques seront une première pour moi. A suivre donc…
    Le La Roche Posay Anthelios a fini sur mes mains. Je ne sais pas si c’est l’alcool ou le parfum, mes mains sont bien protégées je le sens, et je rachèterai la version sans parfum. J’utilise depuis toujours les solaires de Para pharmacie Avène et aussi la marque Isdin dont j’aime bcp les textures fines, et niveau protection, plage ou ville, ils ont tjs fait le job. Mais le monde des cosmétiques a pris un peu de place dans ma vie depuis quelques temps et grâce à toi Bonnie j’ai découvert la Kbeauty , performante, et attractive, euh addictive aussi !! Je suis donc impatiente de tester ces nouveaux solaires. Les beaux jours ne sont pas loin, ils seront bienvenus et nécessaires pour se protéger du soleil de Provence ☀️☀️☀️☀️ (tous les jours soleil ou pas) !!!! Des bises. Géraldine.

  6. Fiona dit :

    Très bon article (comme toujours). J’avais une question sur les crèmes de jour avec protection solaire (un produit 2 en 1). J’ai tendance à les utiliser en hiver mais je me demandais si c’est aussi efficace que crème de jour suivie d’une solaire spécifique?
    Je vais me pencher sur les solaires coréens car j’ai du mal à trouver quelque chose qui me convient à long terme : ma peau ne supporte pas les filtres chimiques plus d’1 semaine/10 jours d’affilée et même avec les filtres minéraux j’ai des irritations régulièrement… qui me poussent à arrêter la protection solaire au moins quelques jours…

    • Bonnie Garner dit :

      Pour les crèmes hydratantes solaires 2 en 1, tout dépend de la formule. Si elle contient des ingrédients de soin, why not.
      Mais elle ne sera efficace pour te protéger du soleil que si tu en appliques suffisamment (1 cuillère à café pour tout le visage). Si tu en mets la même quantité qu’une crème de jour classique (1 noisette), tu n’auras pas suffisamment de protection 😉

  7. FRANCOIS dit :

    Merci Bonnie revue très intéressante et bien expliquée +++ comme chaque article d’ailleurs travail tout à fait remarquable
    Je suis interdite de soleil Cette année j’ai acheté Purito Green Level mais«  unscented «  j’ai une peau mixte et claire ; elle brille un peu Sous le maquillage mais elle est très bien ++++
    L’idéal serait de trouver un spf de « ville » à mettre toute l’année et qui remplacerait la crème de jour avec effet flouteur…
    J’attends Avec impatience la revue sur les « spf » 2020 !

    • Bonnie Garner dit :

      Oui, il est sympa ce solaire Purito ! Un poil trop émollient pour moi à Dubaï en ce moment (il fait 45 degrés et 65% d’humidité, je suis en train de fondre lol) mais le reste de l’année, il est top 👌

      • LisefromNL dit :

        45 ° ?!!!?? Déjà ? Oh ma pauvre, je te plains.

        • Bonnie Garner dit :

          Le pire, c’est l’humidité, je crois 😅
          Heureusement, elle ne reste pas tout l’été mais là ça fait quelques jours et c’est assez atroce, même avec la clim (qui rafraîchit un peu mais qui fait rentrer l’humidité dans l’appartement 😭😭😭)

  8. LisefromNL dit :

    Super article. Je ne comprends toujours pas pourquoi l’indice de protection uva n’est pas toujors indiqué . J’imagine que c’est pour ne pas embrouiller les gens. La plupart des français ne mettent pas de crème solaire , sauf nous qui les testont toutes😜, alors s’il y a sur l’emballage un spf et un ppd, ils ne vont plus rien comprendre.
    Perso, j’en mets tout les jours même quand je reste à la maison. Au bureau, j’ai une grande fenêtre avec une magnifique vue mais je préfère fermer les stores.
    J’attends avec impatience ta revue 2020 des meilleurs solaires

    • Bonnie Garner dit :

      Ah ah oui tu as raison, je n’y avais pas pensé 😅
      Mais ils pourraient indiquer le PPD au dos du produit pour les acharnés du solaire comme nous, quand même 😜😜😜

  9. Western dit :

    Coucou !
    Ça fait un moment que je n’étais pas passée par ici ! Quel article complet ! ça te prend combien de temps pour écrire un article comme ça ?
    J’ai passé une commande sur YStyle, je l’attends dans la semaine mais je vois que je n’ai pris aucune marque que tu cîtes 😜 . J’ai tenté les “eaux solaires”, j’en ai pris 2 pour tester (Kao – Essence liquide riche SPF 50+ PA++++ et Shiseido – Eau minérale solaire Hada-Senka SPF 50)
    Sur tes conseils, l’année dernière, j’avais pris la brume fraîche LRP, c’est le max que je puisse supporter en ajoutant 1 crème de jour, c’était bien suffisant pour moi, je passe mes étés dedans ou en rasant les murs si je dois sortir, un vampire !
    Je ne m’imagine même pas avec “45 degrés et 65% d’humidité” sauf en rapatriée sanitaire 😊
    D’autant plus que ma toubib m’a conseillé le port du masque jusqu’en septembre ! ça va être trop trop bien pour tomber raide ! 😜
    Merci pour ton article, c’est toujours un plaisir de te lire
    A+

    • Bonnie Garner dit :

      Lol, celui-là m’a pris plusieurs jours 😅
      Ah c’est intéressant ça les eaux solaires! Bon, je te l’ai déjà dit hein, on est bien d’accord que les brumes ne sont pas suffisantes du tout en terme de protection 😉 (on en met trop peu, la protection est toujours plus basse que celle indiquée sur le flacon)
      Je sais que tu as du mal à supporter d’autres textures mais je me dois de le préciser 😜

  10. Martin dit :

    J’ai la “chance” d’avoir une peau acnéique et mixte, du coup le Shaka Fluide ne m’assèche pas la peau (je prends le sans parfum). Je l’achète toujours par 4 ou 5 tellement il fait partie de ma routine. Je compare les prix et je le trouve régulièrement à 8€ la bouteille. Je rêve quand même d’un produit avec le même fini et le même PPD mais sans l’alcool. Ça viendra peut-être un jour 😄

  11. Eveange33 dit :

    Merci Bonnie pour ce nouvel article. J’ai commandé l crème Purito sans parfum… avant que je n’ai une grosse poussée d’eczéma depuis donc une semaine.
    J’ai donc arrêté tous les produits coréens/actifs que j’utilisais pour revenir à mes basiques bio et des produits de parapharmacie pour peaux atypiques et très sèches.
    Je suis mal dans ma peau, c’est le cas dème dite😊😊😊
    Donc, pour les crèmes solaires, c’est pareil, je dois désormais faire encore plus attention à ce que j’utilise, qui soit bien dur sans parfum et sans allergènes. Le choix n’est pas si large au final. Et j’avoue préféré du bio et sans tests sur les animaux.
    Z’ont ça les coréens ? Ou japonais pour le coup.
    Depuis que l’eczéma est vraiment entré dans ma vie de manière exponentielle, je ne comprenais pas vraiment.
    Je sais Bonnie que c’est PS quelque chose qui te concerne, donc tu ne t’en préoccupe pas.
    Dommage quelque part, les personnes ( tout de même 15% de la population française) qui ont des peaux atopiques ont déjà bien du mal à vivre avec et à trouvé des produits qui leur conviennent.
    Y a t il moyen de voir la composition des produits ?
    Je ne sais pas ce que je vais mettre sur ma peau en solaire cet été.

    • Bonnie Garner dit :

      Coucou! 🙂
      Ce n’est pas que je ne m’en préoccupe pas, c’est que je n’en souffre pas donc c’est difficile de parler de ce sujet vu que je ne l’expérimente pas! C’est une maladie de peau (complexe qui plus est) et du coup, ça sort malheureusement de mon domaine de compétence (je ne suis pas dermatologue). Et je parle essentiellement de produits que j’utilise sur moi et qui correspondent à ma peau, c’est un peu le principe. Je sais que ça limite forcément mais c’est compliqué pour moi de faire autrement 😅
      Le fait qu’un produit soit bio et cruelty-free n’en fera pas nécessairement un produit adapté pour l’eczéma soit dit en passant…
      Pour les compositions des produits solaires dont je parle dans l’article, tu peux les trouver dans les articles où je les présente plus en détails (mon guide solaire 2019) 😉

  12. Carole perot dit :

    Bonjour Bonnie,
    Merci pour l’article, grâce à Ursus et toi, je commence à comprendre les histoires d’UVA et UVB, j’ai toujours pris de l’indice 50, et effectivement j’ai lu plusieurs fois que la différence entre le 30 et le 50 était faible, mais apparemment uniquement pour les UVB (oula j’espère ne pas confondre mdr)
    J’ai le shaka fluid de Laroche Posay, je le trouve top pour se maquiller par dessus, mais il est effectivement irritant. J’alterne beaucoup les solaires, ma peau est sensible ou sensibilisé, et de toute façon j’ai la peau très claire, et des tâches (bêtise de jeunesse) et un melasma (merci les hormones…). On ne se débarasse pas d’un melasma, quoi que il semblerait que les techniques de laser évoluent.
    J’alterne actuellement avec des marques françaises, donc le LRP, SVR (un qui est super pour se maquiller, l’autre est très bien mais beaucoup trop gras pour le maquillage), et etude house (super mais un peu trop d’alcool,donc irritant si plusieurs jours d’affilés). J’utilisais le Isdin, super base de maquillage, mais selon Sonia il y a eu des polémiques, et je n’arrive pas à trouver d’informations sur le net, UFC que choisir parle des ingrédients mais pas de la protection… Pas facile de trouver des informations sur l’efficacité d’un solaire
    J’ai passé une commande Yesstyle, pour le Klair’s et le purito, je croise les doigts pour les recevoir avec septembre :D.
    J’ai ri pour les Kdrama, je viens de découvrir, j’en ai regardé un, pendant le confinement, 30 épisodes d’une heure, wahou ! Et j’ai beaucoup aimé, donc après la Kbeauty je deviendrai fan des Kdramas 😀
    Hâte de voir ta revue sur les solaires 😉
    Bon dimanche

  13. Emmanuelle Emy dit :

    Coucou Bonnie,
    Merci pour cet article, super intéressant ; j’ai à nouveau appris plein de choses .
    Jusqu’à présent, je me basais surtout sur le SPF pour mes choix de solaires, comme beaucoup j’imagine…. mais quelle erreur !
    J’avais justement dans mon panier YS le solaire Purito, je vais rajouter le Instree !
    Merci encore pour tes revues détaillées et claires… du bonheur de te lire !

  14. Gaëlle dit :

    Cc Bonnie j’attends tous les ans cet article avec impatience 😊mais cette année il est encore plus complet au niveau des explications il me semble 😍😍je suis restée fidèle au Purito car centella mais celui de klairs me tentent bien😊je trouve difficile en solaire de trouver celui qui va faire tenir ton maquillage et pas de brillance 😊sinon anthelios mais pour la plage 😍😍bisousmerci pour ton article 😘

  15. Pat the Cat dit :

    Hello Bonnie, merci pour ce super article ! Pendant un temps j’ai utilisé le Sheer Mineral UV Defense SPF 50 de Skinceuticals, je dirais plutôt que je me suis forcée à l’utiliser tant l’odeur avait quelque chose qui me rebutait, et pour la texture, ça ne me plaisait pas des masses non plus. J’avais aussi testé le SVR (me souviens plus du nom), mais j’ai vu des boutons apparaître au bout de quatre/cinq jours.
    J’ai commandé sur YesStyle le Purito (je n’avais pas vu qu’il y en avait un unscented), et j’en suis contente. J’ai une peau sensible, et pour l’instant pas de réaction, la texture me plaît et il se comporte super bien avec le maquillage.
    Je vais me commander le Klairs et le Purito version unscented pendant qu’on y est ;)))

  16. Benoit dit :

    Bonjour.
    Obsédée par mes tâches brunes liées à trop d exposition sans protection dans ma jeunesse, j’ai testé toutes sortes de produits dont isdin. Et c’est top en terme de protection (une vraie barrière) j’avoue néanmoins ne pas avoir été attentive à la compo. Le hic pour moi un peu gras (peau mixte) et trop de traces blanches (peau mate).
    J ai découvert les produits paula’s choice, suite à votre blog Bonnie. Et je vous en remercie. Produit fluide, non gras, pénètre vite, et sans aucunes traces blanches. Donc OK pour se maquiller après. Le hic, un peu cher. Et je n’ai pas osé testé l’exposition au soleil. Car une fois les tâches apparues (uniquement localisées sur le visage !) je ne peux plus les faire disparaître. Donc à part Isdin dans mon jardin, c’est ombre et chapeau.
    Merci Bonnie pour vos revues complètes et si instructives.

    • Bonnie Garner dit :

      Merci beaucoup Benoit, c’est adorable! 🙂
      Oui, je comprends que vous n’ayez pas eu envie de vous exposer au soleil, même protégé! Perso, je ne le fais jamais (mais je n’ai aucun mérite, j’ai horreur de ça, j’ai l’impression de cuire au bout de 5 minutes lol)

      • Carole (Benoit) dit :

        Donc pas de regrets.
        Mon problème, c’est que moi j’adore le soleil.
        Et là je suis privée à tout jamais 😭😭
        Du coup, je suis d’accord à 100% avec vous. Protection obligatoire, peu importe la couleur de peau et l’âge.
        Erreur de jeunesse… On le paie plus tard
        Dur dur après pour rattraper et corriger les méfaits du soleil 👒😎

        • Bonnie Garner dit :

          Après il y aussi la solution des chapeaux anti-UV qui peut être pas mal! Ils permettent d’être au soleil en toute sécurité, certains sont vraiment bien protecteurs!

  17. Meili dit :

    j’utilise l’anthelios de la Roche Posay mais pas assez efficace pour ma peau, et je ne rachèrais sûrement pas ce produit je suis sujette aux taches, lucite, eczéma …. bref le cauchemar, c’est pour cela que je ne m’expose jamais, mais il me faut quand même une bonne protection, et je n’arrive pas à trouver en pharmacie un 50+++, et je suis limitée dans mon budget (moins de 20€) après je me suis tournée vers les crèmes minérales comme Avène qui est plutôt efficace mais l’effet blanc est désastreux…

    • Bonnie Garner dit :

      Bonjour Meili! 🙂
      Pourtant le Shaka est probablement le solaire le plus protecteur du marché, surtout si tu es basée en France. Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire par rapport à son efficacité 🤔
      Une précision, en Europe, tu as l’indice de protection SPF qui est indiqué sur les flacons de solaires mais tu n’as pas la mesure PA++++, ça c’est pour l’Asie. Donc tu ne trouveras pas cet indice mentionné sur les produits solaires vendus en pharmacie en France.
      J’espère que c’est plus clair 😉

      • Meili dit :

        merci pour ta réponse, j’avais trouvé l’année dernière chez Séphora un produit solaire de chez Benefit dream screen avec SPF 45 PA+++ mais qui n’est plus vendu !

  18. Christelle dit :

    Bonjour Bonnie, j attends toujours avec impatience vos articles qui sont toujours très intéressants et très bien documentés. Vous m avez initiée sur le double nettoyage, les écrans solaires tous les jours malgré que j habite Nancy et je suis même en train de tester le rétinol… A propos de protection solaire, j ai acheté dernièrement un écran solaire minéral spf 30 teinté. Je n aime pas spécialement le fond de teint mais plutôt les bb crèmes et cette formule me convient bien. Mais pensez vous qu il soit aussi protecteur qu un écran solaire classique ? Je vous remercie par avance de votre réponse et vous souhaite un bel été malgré votre climat 😅.

    • Bonnie Garner dit :

      Merci beaucoup Christelle! 🙂
      Pour les écrans solaires teintés, ce n’est pas tant que ce n’est pas efficace, c’est qu’en général, qu’on n’en utilise pas suffisamment pour avoir la protection indiquée sur le tube. Je parle de ça plus en détails dans mon article sur la protection solaire. Dans cet article, je montre notamment une photo de la quantité nécessaire d’un fond de teint avec SPF qu’il faudrait utiliser pour avoir la protection indiquée sur le tube et je vous garantis que personne ne veut appliquer ça sur son visage à moins de vouloir ressembler à un mannequin de cire lol
      Les produits solaires dont je parle ont tous été testés dans la quantité suffisante pour avoir la protection indiquée sur le tube (à savoir une cuillère à café de produit pour le visage 😉

  19. Astrid dit :

    Merci pour cet article complet qui explique bien le calcul de la protection contre les UVA, trop souvent pas clair du tout!
    Après 1 million d’essais je dois me résigner, je ne supporte pas les solaires hardcore (j’aime bien cette expression) sur mon visage. Même avec un double double-nettoyage, ma peau s’encrasse à vitesse grand V et des petits (et moins petits) boutons font leur apparition. Du coup pour le visage c’est coréen et basta. De toute façon on ne me verra jamais faire la crêpe au soleil, donc je pense que ça le fait. Je me demande si il faut impérativement appliquer une crème hydratante sous une crème solaire? Est-ce que c’est suffisant si on hydrate avec une (ou plusieures) lotions + un sérum, et que l’on applique la crème solaire directement par dessus? Surtout par temps caniculaire.
    Merci Bonnie 😘

    • Bonnie Garner dit :

      Lol, oui, voilà, moi aussi je déteste faire la crêpe, donc les solaires du quotidien sont clairement ceux que j’utilise le plus! Mais en vivant à Dubaï, une simple balade dehors pendant 1h ou 2 me fait me ramasser une sacrée dose d’UV, donc je préfère être équipée!

      Oui, je pense que la crème solaire peut remplacer la crème hydratante, surtout s’il fait très chaud et que la peau n’est pas trop sèche. Du moment qu’on hydrate bien en dessous, ça peut clairement suffire! 🙂

      1
  20. France dit :

    Bonjour bravo pour ton article (comme toujours). Alors moi j étais un peu comme toi, solaire tous les jours, mais à la longue je me pose la question si ça n est pas irritant sur le long terme, et peut être contre productif, peut être en fragilisant la peau ?
    Avant le confinement j avais les yeux bcp plus marqués et qui pleuraient svt, depuis que je n utilise plus de solaire (car je suis chez moi et je ne savais pas pour les vitres), mes yeux et mes ridules vont bcp mieux.
    Pourtant je ne suis pas allergique aux solaires, mais j ai du trop accumuler. Les seuls solaires que je supporte désormais sont sous forme compacte (poudre ou crème de maquillage), les autres me remontent systématiquement ds les yeux et fragilisent cette zone
    Enfin c est ainsi que je le ressens, peut être que je me trompe ! Penses tu que ce soit possible car on dit svt que les solaires sont irritants ?
    Merci bonne soirée

    • Bonnie Garner dit :

      Certains le sont, oui, et ça dépend souvent des filtres utilisés; j’en parle dans mon article sur la protection solaire.
      C’est pour ça que j’ai tendance à préférer les filtres minéraux pour tous les jours, j’aurais l’occasion de le redire dans mon futur article Guide solaires visage 2020. Ils sont en général moins irritants que les filtres chimiques 😉

      1
  21. Anne-Sophie dit :

    Bonjour Bonnie,
    A ton avis est ce que les filtres minéraux protègent plus longtemps que les filtres chimiques ?… ça m’intéresse car comme je me maquille et qu’on ne peut pas se remettre de la protection solaire au bout de 2h par-dessus son maquillage…. et puis avec le maquillage l’aspect blanc des filtres minéraux est moins un problème… d’un autre côté ils dessèchent et j’ai la peau sèche…. mais les chimiques m’irritent !!!!!! quelle vie difficile ;-))))
    Merci Bonnie pour cet article !

  22. Sophia dit :

    Hello Bonnie!
    Je me demandais en lisant ton article, pourquoi il n’existait pas des protections solaires qui protègent fortement contre les UVA mais avec une protection aux UVB plus faible, permettant à la peau de bronzer un peu (en évitant les coups de soleil), tout en protégeant fortement contre les UVA. Car aujourd’hui quand j’essaye de sensibiliser mes petites sœurs à la protection solaire, je me confronte à leur envie de bronzer (elles m’envoient leurs photos de marques de bronzage, ou d’elles en train de se dorer la pilule sur un transat après s’être badigeonnées d’huile, allez je pense qu’elles mettent une protection indice 15/20 quand elles font ça, ça me rend folle, surtout que moi si je fais ça, je finis écrevisse au pire, blanche foncée au mieux 😅)…
    Avec l’apologie du bronzage ancrée depuis des décennies, et des modèles de plus en plus bronzés dans toutes les campagnes de pubs et sur les réseaux sociaux, difficile de convaincre les plus jeunes (et pas seulement) de l’importance de la protection solaire…
    Voilà parenthèse fermée ^^
    Merci pour ton travail et cet article que j’attendais avec impatience (et qui est venu plus tôt que je n’espérais!! 😄)
    Sophia

    • Bonnie Garner dit :

      Le souci, c’est que le bronzage est une réponse de défense de la peau contre l’attaque des rayons UV. En gros, une peau bronzée signifie qu’elle a été endommagée par les UVs. Je sais que cette réponse ne va pas t’aider à convaincre tes petites sœurs mais malheureusement, c’est la vérité.
      Le seul bronzage “safe”, c’est celui qu’on peut obtenir à l’aide de produits autobronzants. Je comprends ton désarroi et ta difficulté à faire de la sensibilisation, c’est vrai que le bronzage est toujours et encore très célébré, mais c’est important de prendre conscience des conséquences. Si on s’en fiche de finir ridé et tâché plus rapidement, après tout, pourquoi pas, mais quand on bronze intensivement, c’est mieux de le faire en connaissance de cause. Et tu as fais ton boulot de grande sœur, hein! Si elles refusent de t’écouter, c’est leur problème après tout… À l’impossible, nul n’est tenu! 😉 (je suis l’aînée d’une fratrie de 4 et personne ne m’écoute jamais quand je parle de solaires, donc je connais bien la situation 😜 lol)

      1
      • Sophia dit :

        C’est surtout le risque de cancer qui m’inquiète, si elles finissent ridées et tachées, ben elles auront l’air plus vieilles que moi ahah 😜
        Mais comme tu dis, j’ai fait mon rôle et on ne donne pas à boire à un âne qui n’a pas soif 😄

  23. Sophia dit :

    Edit : J’ai posté mon commentaire à la moitié de l’article, ahah, j’attends donc avec impatience l’article 2020! Je stay tuned! 😉
    Sophia

  24. Bibouchka dit :

    Bonjour Bonnie , jattend avec impatience ton nouvel article 2020 sur les protections solaires. Il arriveras avant la fin juillet ? Merci pr toutes ces infos et le site sur format mobile est juste extra ! Hyper fluide.

  25. Nathalie dit :

    Merci Bonnie pour cet article très détaillé et intéressant ,comme tous vos articles.Maintenant ce qui me motive dans le choix d un produit ,solaire y compris est le fait qui soit sans test sur animaux.Avant que les compositions soient bio ou naturelles je regarde cet élément .J ai trouvé un solaire qui répond à ce critère ne fait pas blanc et sent super bon .
    Il faudrait que je regarde pour les solaires coréens i ils respectent cela, je sais que tous les grands laboratoires sur le marché ,ont les moyens et le pouvoir d avoir ce critère ,mais certains ne le font pas ….Bel été

    • Bonnie Garner dit :

      Bonjour Nathalie!
      Normalement, les tests de produits finis sur les animaux sont interdits en Corée, mais pour être sûre, il vaut mieux demander à la marque directement. En général, ils sont assez réactifs sur leurs réseaux sociaux 😉

  26. Jenny dit :

    Hello,

    Hâte de voir le guide des solaires 2020 !
    Je travaille au bord de la mer et même si je suis en intérieur, je dois me protéger sérieusement.
    Je mets une crème le matin spf50, mais je voudrais pouvoir en remettre en journée sans flinguer ou devenir toute collante. J’ai comme tout le monde pensé avoir le graal il y a quelques années avec l’Hydrabio, mais comme tout le monde 😉 me suis aperçue que ce n’était pas totalement à point ! Est ce qu’il y a des pistes sérieuses que ce soit en brume, poudre ou autre ?

    Merci & très belle journée,

    • Bonnie Garner dit :

      Coucou Jenny!
      Ah sacrée question! Il faudra que je fasse un article dédié à cette problématique, je pense.
      Je teste des trucs chaque année mais je n’ai pas encore trouvé de solution parfaite pour ré-appliquer du solaire sur un visage maquillé. Dans l’idée, les poudres et les brumes fonctionnent à peu près mais leur protection est si faible que ça ne me convient pas (et franchement les brumes que j’ai testé ne sont pas terribles, ça colle quand même pas mal!).
      Du côté des coréens, il y a des sticks solaires qui marchent pas trop mal mais plutôt sur peau non maquillée. Autre option: les cushions solaires, à base de formules très fluides. J’ai prévu d’en tester quelques uns!
      Si je trouve quelque chose qui fonctionne, je viendrais sans doute en parler ici 😉

  27. Paddychat dit :

    Bonjour, bonjour,

    Super article comme d’hab.
    Pour ma part je prends des solaires en parapharmacie : protection 30 ou 50, écrans minéraux… et du coup de suis en mode clown blanc. Idéalement je recherche des crèmes qui ménagent la faune et permettent de se maquiller. J’aime beaucoup Laboratoire Biarritz qui a le bon goût de faire des crèmes solaires teintées !

    Bises !

    • Bonnie Garner dit :

      Coucou! 🙂
      Vraiment je te renvoie à l’article de mon ami Dominique par rapport à la question de la protection des fonds marins. Je le rejoins totalement sur ce qu’il écrit! Plus je me renseigne sur le sujet, plus je vois qu’on est plus sur du marketing façon greenwashing que sur une réelle prise de position écologique de la part des marques…
      Et tant mieux si tu as réussi à trouver ta couleur dans la gamme des Laboratoire de Biarritz, sur moi malheureusement, ça ne fonctionne pas du tout 🙁

Commentaires

Laissez un commentaire

Suivez-nous sur Instagram