Intro
En un clin d'œil

Formuler un produit sans eau est compliqué pour les laboratoires de cosmétiques mais cette attitude responsable vis à vis de l’environnement est de plus en plus demandée par les consommateurs.

Avec le dérèglement climatique, l’eau est en train de devenir un bien rare et précieux. La prise de conscience des consommateurs sur la préservation de l’environnement oblige désormais les industriels à se pencher davantage sur des solutions et la cosmétique sans eau pourrait bien en être une.

Difficile d’envisager une crème de soin sans eau dans sa formule.

Une crème repose généralement sur un mélange harmonieux entre une phase aqueuse (l’eau) et une phase grasse (la ou les huiles) qui constitue ce qu’on appelle une émulsion.

Mais l’apport en eau peut poser plusieurs problèmes, comme par exemple la nécessité d’ajouter des conservateurs dans la formule, car l’eau est hautement contaminable.

Les quantités d’eau très importantes utilisées pour la fabrication des cosmétiques peuvent aussi être considérées comme un enjeu dans les questionnements sur l’environnement.

Et surtout, la prise de conscience du public quand à la raréfaction de l’eau doit être considérée par les sociétés de cosmétiques.

Dans ce domaine comme dans d’autres, les consommateurs qui adaptent leurs comportements attendent des fabricants de cosmétiques qu’ils fassent également des efforts.

Fermer

L’eau, ce luxe:

Quelques chiffres:
– 75% de la planète est recouverte d’eau, ce qui représente 1 424 192 640m3 d’eau,
– moins de 1% de l’eau de la planète est naturellement potable et accessible,
– 748 millions de personnes sont privées d’eau potable dans le monde,
– en moyenne, un produit cosmétique standard (crème, lotion..) comprend entre 70 et 80% d’eau,
– les étapes de la fabrication d’un produit de beauté nécessite plusieurs milliers de litres d’eau (on parle dans ce cas “d’eau virtuelle” du produit fini).

Au taux de consommation actuel, le World Wildlife Fund (WWF) estime que d’ici 2025, les deux tiers de la population mondiale pourraient être menacés de pénurie d’eau. Dans un futur où l’eau deviendra une ressource protégée, n’en déplaise à Gwyneth Paltrow, les bains moussants et les arroseurs de pelouse deviendront des produits de luxe impensables et le rationnement deviendra une seconde nature pour les gens partout dans le monde.

Fermer

L’eau dans les cosmétiques:

L’eau est l’un des ingrédients les plus communément utilisé dans les cosmétiques. Elle est peu coûteuse comparée à d’autres ingrédients et elle joue un rôle essentiel de solvant dans les formules. En gros, celle signifie qu’elle permet aux autres ingrédients de se dissoudre dans la formule finale.

Elle permet aussi d’alléger des formules cosmétiques en leur donnant un aspect plus liquide et donne aussi une sensation de fraîcheur aux produits quand on les applique sur la peau.

L’eau utilisée dans les cosmétiques peut être simplement purifiée mais on en trouve également des versions bien plus rares et précieuses: de l’eau minérale, thermale mais aussi provenant des profondeurs de lointains océans, de lacs, de lagunes ou de glaciers, et enfin des eaux végétales ou de fruits.

On parle aussi de la notion d’eau virtuelle, qui correspond à l’ensemble des consommations d’eau nécessaire à la fabrication d’un cosmétique. L’industrie cosmétique est en effet très gourmande en eau et la fabrication d’un produit de beauté nécessite souvent plusieurs milliers de litres du précieux liquide.

Fermer

Problématiques de l’eau dans les cosmétiques:

L’eau étant une base très facilement contaminable par les bactéries et autres micro-organismes, la présence de conservateurs est indispensable dans les formules. Mais qui dit «conservateurs» sous-entend ingrédients «tueurs de bactéries», pouvant occasionner dans certains cas des effets indésirables non négligeables sur la peau, comme des irritations et des allergies.

Les marques sont de plus en plus questionnées sur la transparence de leur processus de fabrication autour de la question de l’eau.

D’autre part, comme on l’a vu plus haut, l’industrie cosmétique nécessite de très importantes quantités d’eau pour la fabrication de ses produits.

Les marques sont donc de plus en plus questionnées sur la transparence de leur processus de fabrication autour de la question de l’eau. Beaucoup de consommateurs sceptiques souhaitent désormais connaître les détails spécifiques relatifs à l’utilisation de l’eau dans leurs produits quotidiens.

Les méthodes de production sont-elles économes en eau? Est-ce que l’entreprise recycle l’eau utilisée pendant la fabrication des produits?  Les clients veulent savoir si les produits de beauté qu’ils utilisent sont éthiques ou pas, et comment les marques qu’ils utilisent au quotidien s’attaquent au problème de la pénurie d’eau.

Fermer

Les avantages des cosmétiques sans eau:

Un produit sans eau est souvent plus compliqué à formuler et cela peut restreindre les possibilités de texture pour sa formule mais il présente des avantages certains.

Tout d’abord, le retrait de l’eau dans les cosmétiques permet de supprimer les conservateurs, ingrédients indispensables pour éviter la contamination et garantir la bonne conservation d’une formule aqueuse, mais qui sont aussi très polémiques. Les parabènes, par exemple, sont toujours beaucoup montrés du doigt (à tort d’ailleurs, mais c’est un tout autre sujet) et les autres conservateurs utilisés en remplacement sont souvent assez irritants pour la peau.

Drunk Elephant C-Firma Day Serum, Timeless 20% C+ E + Ferulic Acid Serum, Vitamine Cdummy Ingrédients LA VITAMINE C On voit des produits à la vitamine C (acide L-ascorbique) un peu partout en ce moment. Ce n’est pas étonnant, cet ingrédient est magique pour donner de l’éclat, le fameux glow qui fait rayonner le teint. Lire la suite Ensuite, un produit sans eau est généralement plus concentré en actifs. En effet, lorsque l’eau disparaît de la liste des ingrédients, on utilise comme base des extraits végétaux et/ou des huiles à leur place. Ceux-ci sont riches en vitamines et en antioxydants qui pénètrent plus facilement dans la peau afin de la réparer, l’hydrater et la revitaliser. On utilise souvent l’eau comme un support pour les ingrédients actifs dans une formule, mais ce faisant, elle les dilue également. Un produit sans eau est donc par définition plus riche en ingrédient actifs.

Certains ingrédients actifs très instables dans des solutions à base d’eau se comportent bien mieux dans des formules anhydres (=sans eau). C’est le cas des formules à base de vitamine C L-ascorbique par exemple, ou encore avec un ingrédient comme le rétinol.

Un produit anhydre est également plus économique. C’est le cas par exemple des nettoyants en pain, ou des poudres exfoliantes. On en utilise généralement moins en quantité et leur durée de vie est souvent nettement supérieure à leurs équivalents, les nettoyants liquides.

Et enfin, certains produits sans eau peuvent séduire pour leur côté pratique et nomade. C’est effectivement plus facile de transporter de la poudre nettoyante ou du dentifrice en pastilles car on peut choisir la quantité de produit qu’on emporte selon la durée de son voyage.

Fermer

Exemples de cosmétiques sans eau:

Certains produits sont formulés sans eau mais nécessite quand même d’être réhydratés pour être utilisés. C’est le cas des poudres nettoyantes/ exfoliantes dans lesquelles on doit ajouter plus ou moins d’eau pour former une pâte exfoliante ou une mousse nettoyante qu’on peut utiliser au quotidien.

De Mamiel Brightening Cleanse and Exfoliate :
Une poudre nettoyante de la jolie marque bio anglaise De Mamiel, à base de poudres d’argiles mais aussi de perles et de pierres précieuses (oui, oui, on ne se refuse rien pour prendre soin de sa peau chez De Mamiel) pour éliminer les cellules mortes, ainsi que de la vitamine C (L-ascorbique) et du ginseng pour illuminer et protéger des radicaux libres. Elle est sans conservateurs et complètement pure. Ma revue complète est à venir!

Whamisa Organic Flowers Deep Rich Essence Toner :
J’en ai déjà parlé dans mon focus sur les ingrédients fermentés, il s’agit d’une essence hydratante gélifiée, à base d’extraits végétaux fermentés et sans une goutte d’eau. Elle contient notamment des galactomyces (levures), des ferments comme l’extrait de lotus fermenté mais aussi de l’aloe vera (qui lui donne son aspect liquide), de l’extrait de chrysanthème et d’avoine. Ma revue sera bientôt disponible.

The Ordinary Vitamin C Suspension 23%+ HA Spheres 2%:
Une émulsion anhydre (sans eau) à la vitamine C L-Ascorbique. Sa texture est un peu trop grasse à mon goût mais son absence d’eau permet à la vitamine C L-Ascorbique d’être beaucoup plus stable que beaucoup d’autres produits utilisants cette même molécule (voir mon article focus sur le sujet).

Whamisa Organic Flowers Water Cream with Natto Gum :
Contrairement à ce que son nom pourrait suggérer, cette crème fluide de la marque coréenne Whamisa ne contient pas d’eau mais 95% d’ingrédients biologiques, fermentés naturellement pour préserver la qualité des ingrédients. A la place de l’eau dans la formule, la marque a utilisé une base d’extrait de riz nourrissant et un mélange d’extraits végétaux fermentés comprenant des pépins de raisin, du chrysanthème, de réglisse, d’avocat, de thé vert et de gomme de natto (qui sont des extraits de fèves fermentés). Même si je suis très fan de la formule, la texture assez étrange de cette crème ne m’a pas convaincue. La marque parle d’une texture crème fouettée mais j’ai plutôt eu l’impression d’utiliser une crème Chantilly ratée. C’est très liquide et bizarre. Et je trouve également qu’elle laisse un effet un peu gras sur la peau. Dommage, la liste d’ingrédients était bien alléchante!

Fermer

En conclusion:

Il y a beaucoup d’avantages à laisser de côté l’eau dans les formules cosmétiques et la sensibilisation des consommateurs  sur les questions environnementales pousse les marques à adopter un comportement plus écologiquement responsable vis à vis de la protection des ressources naturelles de la planète.

On voit donc de plus en plus de nouvelles formules et textures innovantes sans eau et ce n’est probablement que le début de cette tendance dans la cosmétique!

6 Commentaires

  1. Paddychat dit :

    Très intéressant ! C’est l’utilisation de l’eau dans la phase de production , l’eaux virtuelle, qui me paraît le plus problématique. Il est certain qu’il nous faudra changer nos habitudes ( les dermatologues affirment qu’on se « décapent » trop… ça tombe bien) et que ça ne sera pas facile tant on associe l’eau à la pureté, la jeunesse aussi…




    1
    • Oui, clairement, certaines sociétés qui fabriquent des cosmétiques ont des progrés à faire vis à vis de leur consommation d’eau!
      Pour le décapage dont parle les dermatos, à mon avis, ça a plus à voir avec certains produits nettoyants que l’eau qu’on utilise pour se rincer. Prends l’exemple des lingettes démaquillantes par exemple. Pas besoin d’eau et pourtant, il n’y a pas pire pour la peau! 😉




      1
  2. Meili dit :

    En effet l’eau a besoin de conservateurs chimiques pour éviter la contamination, et en fait c’est l’évidence même et je n’y avais jamais pensé, ce qui explique pourquoi on retrouve autant de formule chimique dans nos soins, mais pas facile de changer nos habitudes d’achats, en tous les cas excellent article ! biz




    1
    • Et oui, la plupart des formules cosmétiques ont besoin d’être conservées 😊 C’est aussi pour ça que beaucoup de produits bio ont une base huileuse, car ça évite d’avoir à utiliser des conservateurs chimiques 😉




      1
  3. Caro dit :

    Excellent article ! Je ne pensais pas à l’eau “gaspillée” utilisée lors de la fabrication, à méditer…
    Je vais tester les produits Whamisa, tu m’as convaincue (encore une fois), j’aime beaucoup “Buffet” de the ordinary, que tu m’as fait découvrir, je te dirai ce que je pense de l’essence Whamisa.
    Bisous ma Bonnie.

    • Eh oui, moi aussi je ne m’étais pas posée la question jusqu’ici mais en faisant des recherches pite l’article, ça m’a frappé!
      Oui Whamisa est vraiment une jolie marque, je n’ai pas essayé beaucoup de choses de chez eux mais l’essence hydratante est très agréable, un vrai coup de cœur 😊 Des bisous et oui, avec plaisir, je veux bien tes retours si tu fais des essais 😘😘

Commentaires

Laissez un commentaire