Paulas Choice 1% Retinol Booster, The Ordinary Granactive Retinoid 2% Emulsion, Shani Darden Retinol Reform, Medik8 Crystal Retinal 6

Utiliser du rétinol efficacement, sans y laisser sa peau

19 '
Intro
En un clin d'œil

Je vous raconte mon expérience avec les rétinoïdes et les astuces que j’ai pu expérimenter pour optimiser mon utilisation de cet ingrédient anti-âge efficace, mais parfois irritant!

Après avoir passé en revue la théorie du rétinol, passons maintenant à la pratique. Dans cet article, je vous raconte mon expérience avec les rétinoïdes et je partage également les astuces qui m’ont aidé à optimiser leur utilisation dans ma routine sans y laisser ma peau!

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais que les choses soient très claires pour éviter les malentendus sur ce que je partage dans cet article.

Dans mon premier opus, j’ai évoqué les rétinoïdes sous prescription médicale (adapalène et trétinoïne) pour information uniquement, mais je ne les ai jamais utilisé sur moi. Je ne peux donc pas vous faire de retour d’expérience à leur sujet. De toute façon, n’étant pas un professionnel de santé, je ne me sens pas très à l’aise pour vous en parler. Vraiment, j’insiste, concernant ces deux ingrédients, il vaut mieux demander l’avis de votre médecin!

Depuis environ 5 ans, j’ai introduit des rétinoïdes dans ma routine, mais uniquement sous forme de produits cosmétiques contenant les dérivés de rétinol en vente libre, pas ceux qui sont des médicaments.

J’ai pris la décision de commencer à utiliser du rétinol en 2016, car je sentais que ma peau commençait à changer.

A 36 ans, ma peau montrait déjà des premiers signes de l’âge apparents: un manque d’éclat, des premières ridules au niveau du contour des yeux, et sur le sillon naso-génien (= sur les côtés du nez et près de la bouche), une texture de peau moins lisse, moins ferme avec des pores plus visibles. J’avais aussi pas mal d’acné hormonale à cette période là.

Bref, le rétinol (ou les rétinoïdes) semblait cocher toutes les cases pour traiter mes besoins du moment!

En me renseignant à son sujet, j’ai vite compris que ce serait un jeu de patience avec cet ingrédient et que je ne pouvais pas faire n’importe quoi si je voulais des résultats sans perdre ma peau au passage

Je vous rassure, ça ne veut pas dire que je suis devenue une experte absolue sur cet ingrédient et que je n’ai fait aucune erreur de débutante pendant ces 5 ans! Sinon, ce n’est pas drôle, hein 😉

Mais j’ai quand même pu expérimenter pas mal avec les rétinoïdes ces dernières années et je me suis dit que ça pouvait être intéressant de vous raconter ça ici!

Je vais aussi en profiter pour vous donner les quelques astuces que j’ai pu glaner au cours de ces expérimentations de façon à ce que, si vous décidez de vous y mettre vous aussi, cela puisse vous aider à ce que ça se passe le mieux possible pour votre peau!

Les questions à se poser avant de commencer les rétinoïdes:

Pour moi, il est important de commencer par se poser quelques questions quand on décide d’utiliser du rétinol pour la première fois.

…le rétinol est un marathon, pas une course de vitesse.

1. Que voulez-vous obtenir comme résultats anti-âge?

Si on veut une action sur l’éclat du teint, les rides et ridules déjà présentes, la perte de fermeté, les taches pigmentaires, les pores plus visible, la peau “texturée”… les rétinoïdes sont effectivement indiqués pour tout ça!

Si on veut juste faire de la prévention, à mon avis, il y a plein d’ingrédients très efficaces et moins contraignants qui peuvent faire l’affaire, je l’ai déjà évoqué dans mon premier article. Vous pouvez déjà commencer par utiliser une protection solaire tous les jours (le plus important!), mais aussi des anti-oxydants, de la vitamine C, des acides exfoliants

2. Êtes-vous prêt à accepter que vous vous lancez dans un parcours au long cours?

Si vous ne devez retenir qu’une chose de cet article, ce sera celle-ci: le rétinol est un marathon, pas une course de vitesse.

Si vous décidez de vous lancer avec les rétinoïdes, il faut que vous sachiez que d’une part, il est très possible que vous deviez “habituer” votre peau progressivement à cet ingrédient, et d’autre part, que les résultats ne se verront pas tout de suite.

Avec le rétinol, la patience est décidément bien la mère de toutes les vertus!

3. Êtes-vous prêt à utiliser un produit solaire tous les jours de l’année?

Si ce n’est pas le cas, passez votre chemin!

Je le dis et je le répète: les rétinoïdes sont efficaces pour lutter contre les signes visibles de l’âge provoqués par les rayons UV/ le soleil.

Donc continuer à s’exposer sans protection à ce même soleil qui vous fait vieillir plus vite et envisager d’utiliser du rétinol pour réparer ses méfaits, ça n’a pas de sens! En plus, votre peau risque d’être sensibilisée par les rétinoïdes et de brûler plus vite si vous l’exposez au soleil, donc décidément, ce n’est pas du tout une bonne idée!

À noter: si vous pensez à commencer à utiliser des rétinoïdes et que vous vous demandez quel est le meilleur moment de l’année pour le faire, à mon avis, l’automne est la meilleur saison. L’ensoleillement est moins intense qu’en été et le froid de l’hiver n’est pas encore installé donc vous limitez les sources d’irritations supplémentaires pour votre peau.

Quel rétinoïde pour qui?

Une fois sa motivation questionnée et jaugée, si on décide de se lancer avec les rétinoïdes, vient le temps du choix!

Quel produit, et surtout quel rétinoïde choisir?

J’ai déjà évoqué les différents ingrédients dans la famille des rétinoïdes ainsi que leurs effets sur la peau dans mon premier article mais comme un petit rappel ne fait jamais de mal…

Avant de les détailler, une chose importante à retenir, surtout si vous débutez avec cette famille d’ingrédients: la concentration de l’ingrédient est aussi à prendre en compte.

Idéalement, il vaut toujours mieux commencer avec des pourcentages plus faibles, qui certes prendront un peu plus de temps pour vous donner des résultats mais qui auront l’avantage d’entraîner votre peau à mieux supporter ce ingrédient.

N’oubliez pas qu’une peau avec une inflammation n’est pas vraiment l’objectif à atteindre ici… (l’inflammation vous faire vieillir plus vite, de toute façon, donc vraiment, à éviter!)

Voici les différents rétinoïdes à regarder dans la liste d’ingrédients quand vous choisissez votre produit, classé du plus doux au plus irritant:

– Le retinyl propionate: l’ester de rétinol le plus efficace.
En faible quantité, il convient aux peaux sensibles. En grande quantité (5% ou plus), il pourrait selon certaines études produire des résultats comparables à ceux du rétinol (mais qui prendront plus de temps à obtenir). Dans les deux cas, c’est un ingrédient intéressant pour les débutants!

– L’hydroxypinacolone retinoate (HPR ou Granactive Retinoid): un ester de l’acide rétinoïque assez récent. Bien que sa puissance soit comparable à celle d’un rétinoïde sur ordonnance, il ne produit que peu ou pas d’irritation. À une concentration faible (2% ou moins), ils sont adaptés pour les débutants des rétinoïdes (si votre peau est très sensible, les esters de rétinol seront sans doute plus indiqués cependant). On en trouve également avec une concentration plus élevées (5%) si on veut obtenir de meilleurs résultats plus rapidement, et que la peau est déjà habituée à cet ingrédient.

– Le rétinol: le rétinoïde en vente libre le plus courant dans les cosmétiques. Pour les débutants (surtout si vous avez la peau sensible), il est conseillé de commencer à 0,1 %. Une fois que vous avez acquis une bonne tolérance, vous pouvez passer à une concentration de 0.3, 0,5 ou 1 % pour obtenir de meilleurs résultats.

– Le retinyl retinoate (r-Retinoate): un autre type d’ester d’acide rétinoïque nouvelle génération. Il serait huit fois plus actif que le rétinol, avec moins d’irritation (attention, il peut quand même y en avoir!). Ça reste tout de même un produit pour les utilisateurs de rétinol confirmés. Je ne le conseillerais pas pour une première expérience avec les rétinoïdes.

– Le rétinaldéhyde (ou retinal): le précurseur direct de l’acide rétinoïque, environ 20 fois plus actif que le rétinol. On le trouve généralement à une concentration entre 0,01 % et 0,1 %, et il serait moins irritant que le rétinol. Attention, ça ne veut pas dire que c’est un produit adapté pour les débutants! Il s’adresse plutôt aux utilisateurs de rétinol confirmés, et peut quand même provoquer une certaine sécheresse et des irritations cutanées.

Pour vous aider à y voir plus clair si vous débutez, j’ai fait un petit tableau récapitulatif (évidemment, il faudrait plus de nuances car tout dépend de la sensibilité de votre peau, du rythme d’application etc… mais les nuances ne font pas très bon ménage avec un tableau lol):

Nom du rétinoïdeConcentrationPour les débutants?Exemples de produit
retinyl propionate (ester de rétinol)Moins de 5%OuiA313 Pommade Vitamine A
retinyl propionate (ester de rétinol)Plus de 5 %OuiShani Darden Retinol Reform
hydroxypinacolone retinoate (HPR ou Granactive Retinoid) 2% ou moinsOuiThe Ordinary Granactive Retinoid 2% Emulsion
hydroxypinacolone retinoate (HPR ou Granactive Retinoid)5%NonThe Ordinary Granactive Retinoid 5% in Squalane
rétinol 0.1%OuiPaula’s Choice Clinical Crème de nuit Céramides
rétinolde 0.3% à 1%NonSVR [A] Ampoule Lift (0.3%), Paula’s Choice Clinical 0.3% Retinol + 2% Bakuchiol Treatment, Paula’s Choice 1% Retinol Booster
retinyl retinoate (r-Retinoate)Non divulguéNonMedik8 r-Retinoate Cream
rétinaldéhyde (ou retinal) Entre 0.1 et 1%NonMedik8 Crystal Retinal

À noter: je laisse de côté intentionnellement l’adapalène et la trétinoïne car ceux-ci ne sont pas en vente libre et nécessite une consultation chez un médecin.

Je l’ai évoqué rapidement dans mon premier article, mais si vous avez une peau très sensible et/ou que les rétinoïdes vous font peur, vous avez aussi la possibilité de tenter le bakuchiol, une alternative végétale réputée moins irritante. Niveau résultats, on a assez peu de recul pour l’instant car son exploitation est très récente, mais beaucoup pensent que cet ingrédient a du potentiel…

Les produits aux rétinoïdes que j’ai essayé:

Pour rappel, j’ai une peau mixte déshydratée, pas spécialement sensible.

Dans l’ordre chronologique, j’ai donc utilisé:

Sunday Riley Luna :

Le tout premier qui m’a interpellé et que j’ai eu envie de tester car en 2016, c’était vraiment un produit innovant! Je crois bien que c’est l’un des tout premiers produits disponibles sur le marché avec du HPR. En plus, il était bleu (à cause des colorants ahem, je l’ai appris plus tard) et il sentait bon (à cause des huiles essentielles, re-ahem, dans ce type de produits, elles sont plutôt à éviter!).

Je l’avais plutôt bien aimé et j’en avais même parlé sur mon premier blog à l’époque (ma revue de Luna sur bonnie-garner.com). Je l’ai utilisé le temps de finir le flacon (quelques mois) et je ne l’ai pas racheté à cause du prix.

The Ordinary Granactive Retinoid 2% Emulsion :

J’ai adoré ce produit, je l’ai utilisé pendant toute l’année 2017 et une partie de 2018 ( j’ai dû vider 4 ou 5 flacons).

Je l’ai trouvé efficace sur l’éclat de mon teint et il m’a aidé à lisser mes pores, et ma texture de peau. Je n’ai eu aucune irritation avec et je l’utilisais tous les jours sans problème.

Shani Darden Retinol Reform :

J’avais tellement entendu parlé de ce produit (il avait une hype énorme sur les blogs et les réseaux sociaux américains en 2018) que j’ai voulu le tester. En plus, l’alliance des 5 % de retinyl propionate et 5 % d’acide lactique m’intriguait!

Je l’ai trouvé vraiment efficace pour lisser ma peau (l’ajout de l’acide lactique n’y était pas pour rien, j’imagine), et il n’était pas trop irritant sur moi. Mais son prix m’a découragé pour le racheter. Je l’ai utilisé pendant presque 6 mois (à raison de 3 ou 4 fois par semaine).

Drunk Elephant A-Passioni Retinol Cream

En Janvier 2019, Drunk Elephant a sorti sa crème au rétinol et comme une idiote, je me suis jetée dessus! Non seulement la concentration de 1% de rétinol était trop élevée pour ma peau (j’aurais dû commencer à 0.3%) mais cette crème est vraiment mal fichue et très irritante.

J’ai insisté pendant 4 mois (très mauvaise idée). Même en ne l’appliquant que 2 fois par semaine, ma peau était sèche, rouge, avec des petites pustules d’irritation pendant tout le temps où je l’ai utilisé. Au bout d’un moment, je me suis dit que ce n’était peut-être pas une réaction normale (j’ai vraiment été longue à la détente sur ce coup-là lol) et je l’ai enfin arrêté!

J’ai dû ensuite mettre ma peau à la diète pendant un mois (plus de rétinoïdes, plus d’acides, plus de vitamine C) le temps qu’elle récupère sa barrière cutanée…

Paula’s Choice Booster 1% Rétinol :

Puis, je me suis dis que quand même, je n’allais pas redescendre à un pourcentage super bas de rétinol (ce qui était idiot, hein, si c’était à refaire, j’aurais plutôt visé un produit à 0.3% de rétinol) et j’ai voulu tenter le sérum Paula’s Choice Booster 1% Rétinol. Et heureusement pour moi que les produits Paula’s Choice sont bien fichus, les amis… Apparemment, j’avais quand même un peu réussi à habituer ma peau au rétinol et mon utilisation avec ce produit s’est super bien passée!

J’y suis allée mollo, et j’ai augmenté son utilisation petit à petit, en partant d’une application une fois par semaine, jusqu’à l’utiliser quasiment tous les jours sans aucun souci!

Niveau résultats, au bout de quelques mois, on a commencé à me faire des compliments sur ma peau! Elle était nettement plus clarifiée, avec de l’éclat, plus lisse aussi… Bref, je l’ai utilisé pendant environ 6 mois avec très grand plaisir (j’adore sa texture très légère, en plus). J’aurais franchement pu continuer à l’utiliser pendant plus longtemps mais…

Medik8 Crystal Retinal (6 puis 10) :

Fin 2019, la curiosité l’a emporté et j’ai décidé de tenter le rétinal, un ingrédient qui m’intriguait beaucoup! Je n’ai pas pris de risques (c’est un ingrédient relativement nouveau), et je l’ai commandé chez Medik8, une marque anglaise reconnue pour son innovation et le sérieux de ses formules.

J’ai commencé avec le sérum Crystal Retinal 6, qui a maintenu les bons résultats obtenus avec le sérum Booster 1% Retinol de Paula’s Choice, avec en prime un petit effet purifiant sur mon vieux restant d’acné! Après 2 ou 3 mois, j’avais nettement moins de boutons. Bon, je n’en ai plus beaucoup à mon âge, mais là, je n’en ai quasiment plus jamais, même pendant ce moment du mois.

Depuis 2 mois, je suis passée au sérum Crystal Retinal 10 qui est un peu plus irritant, je le sens notamment quand j’essaie d’utiliser mes acides exfoliants (j’ai dû sérieusement ralentir de ce côté là). Mais j’y vais tranquillement (je ne l’applique pas encore tous les soirs) et so far so good, comme ils disent en Anglo-Saxonnie!

A313 Pommade Vitamine A :

L’an dernier, j’ai acheté cette crème par curiosité lors d’un voyage en France (elle ne coûte pas grand-chose là bas), mais sa texture super grasse m’a découragé de l’utiliser sur mon visage. Je l’utilise sur mes mains depuis quelques mois et j’aime bien son côté réparateur, surtout pour moi qui ai des mains très très sèches! Niveau résultats anti-âge, par contre, elle m’a moyennement convaincu…

Augmenter sa résistance aux rétinoïdes, mode d’emploi:

Je l’ai déjà évoqué dans mon premier article, mais l’irritation avec les rétinoïdes n’est pas une obligation. Elle n’est pas non plus une preuve que votre produit fonctionne davantage. Elle est évitable, et vous pouvez tout à fait utiliser des rétinoïdes sans passer par la case où la peau est irritée, rouge et qu’elle pèle (ou en tout cas, vous pouvez faire en sorte de limiter la casse au maximum).

Durant ces années d’utilisation des différents dérivés de rétinoïdes, j’ai pu expérimenter plusieurs techniques pour que ma peau supporte mieux cette famille d’ingrédients.

Il y en effet plusieurs stratégies possibles pour aider votre peau à s’habituer à cet ingrédient sans (ou peu) d’effets secondaires.

…les résultats prennent du temps et se méritent!

1. Commencer par des rétinoïdes plus doux:

Si vous débutez avec ce type d’ingrédients, je le répète, rien ne sert de vouloir commencer par un rétinoïde plus puissant en espérant ainsi avoir plus de résultats.

Avec le rétinol, ça ne marche pas comme ça! Vous risquez juste d’irriter votre peau et de ce fait, vous ne pourrez pas utiliser le produit suffisamment pour obtenir le moindre résultat probant.

Vous voyez le slogan de Nike, “Just Do It”? Eh bien avec le rétinol, ce serait plutôt “Just Don’t Overdo It!” 😉

Je l’ai déjà dit, mais au départ, si vous décidez de commencer, il faut vraiment avoir conscience que c’est un ingrédient qui est très efficace, oui, c’est prouvé, mais que les résultats prennent du temps et se méritent!

Donc prévoir d’utiliser d’abord des dérivés de rétinoïdes plus doux comme les esters de retinol, ou du HPR pour habituer votre peau à cet ingrédient, c’est vraiment une stratégie payante à long terme. Et cela, même si vous n’avez pas la peau sensible!

Lâchez- moi donc ce flacon de rétinol à 1%, et allez plutôt chercher celui à 0.1% à la place! 😂😂😂

2. Augmenter le rythme d’application progressivement:

Dans le même esprit, les rétinoïdes ne s’utilisent pas tous les jours non plus au départ.

Le mot d’ordre ici, c’est “progressivement“.

Concrètement, ça veut dire que vous pouvez commencer avec une application 2 soirs par semaine au départ (voire 1 fois si vous avez la peau sensible et/ ou peur) pendant les deux premières semaines.

Puis les deux semaines suivantes, vous pouvez tenter 3 soirs par semaine.
Les deux semaines d’après, 4 soirs. Et vous pouvez augmenter ainsi progressivement, par paliers de deux semaines, jusqu’à ce que vous puissiez l’appliquez tous les soirs.

Maintenant, c’est vraiment à ce moment qu’il va falloir écouter votre peau.

Si elle montre le moindre signe d’inconfort, de sécheresse, de tiraillement, de rougeurs… on n’hésite à rétro-pédaler! Vous pouvez tout à fait ralentir le rythme si vous sentez que c’est trop pour vous. L’application tous les soirs n’est pas le but ultime à atteindre, ici!

Ce qui compte avec le rétinol, c’est la régularité de votre application, pas nécessairement la fréquence. Cette dernière vous permettra juste d’obtenir des résultats plus rapidement. Mais on l’a déjà dit, le rétinol n’est pas une course de vitesse. Ce qui compte surtout, c’est que vous puissiez continuer à l’utiliser sans que votre peau soit inconfortable.

Les résultats viendront, tôt ou tard. 🙂

3. Augmenter la quantité de produit utilisée progressivement:

Enfin, la quantité de produit a également son importance, surtout au début! “Less is more”, c’est vraiment l’approche à adopter avec les rétinoïdes.

Pas la peine d’utiliser une noix de produit sur votre visage, à moins que votre but soit de l’irriter le plus possible!

La quantité d’un petit pois est suffisante au départ, il s’agit d’un produit puissant, je vous le rappelle, donc point trop n’en faut (visuellement, ça fait l’équivalent d’une demi-phalange de votre index).

C’est aussi important de l’appliquer correctement sur son visage, en essayant de faire une couche homogène de produit et en évitant les zones sensibles comme le contour des yeux, les ailes du nez ou le contour de la bouche (à regarder sur YouTube, la technique du Dr Sam Bunting et ses 13 dots pour une application efficace et sans risque du rétinol).

À quel moment utiliser le rétinol dans sa routine?

Pour l’adepte d’une routine longue de layering que je suis, cette question m’a longtemps turlupiné!

J’ai testé pas mal d’approches différentes: tout de suite après avoir nettoyé et séché mon visage, après mes essences et sérums, après mon huile nourrissante, par dessus ma crème de nuit…

…plus il y a d’hydratation, mieux c’est avec le rétinol!

Et au final, je crois bien que peu importe… Ce qui est important, encore et toujours, c’est que votre peau soit confortable. Et le fait d’appliquer du rétinol par dessus d’autres produits ne va pas diminuer son efficacité, cela va simplement ralentir son absorption dans votre peau.

Concrètement, cela signifie qu’il sera tout aussi efficace mais en douceur!

Personnellement, ce que je préfère, c’est l’appliquer plutôt à la fin de ma routine, après mon produit nourrissant (soit mon huile, soit ma crème de nuit).

Et ce que j’aime beaucoup faire en ce moment, c’est de laisser absorber mon produit au rétinoïde après l’avoir appliqué, pendant 20-30 minutes, et venir ré-appliquer par dessus soit une seconde couche de crème de nuit, soit un masque de nuit apaisant! (celui de LANEIGE, ou celui de Dr Jart + sont parfaits!).

Là, pour le coup, plus il y a d’hydratation, mieux c’est avec le rétinol!

Quels sont les meilleurs produits à associer avec le rétinol pour une meilleure tolérance?

En parlant de crème de nuit, il est très possible qu’avec l’utilisation du rétinol, vos produits habituels ne soient pas suffisamment nourrissants!

Car oui, malgré toutes les précautions vues plus haut, à la longue, les rétinoïdes dessèchent la peau.

Donc pour moi, le kit de survie si vous utilisez des rétinoïdes doit comporter:

un nettoyant doux, non moussant:
Pour éviter de décaper encore davantage sa peau, on privilégie des formules douces, qui respectent la barrière cutanée comme par exemple, le Paula’s Choice Resist Optimal Results Hydrating Cleanser, ou la CeraVe Crème Nettoyante Hydratante (ou encore ceux dont je parle dans mon article Comment bien nettoyer son visage).

une crème de nuit bien émolliente:
Peu importe votre type de peau, une crème doudou pour la nuit vous aidera vraiment à mieux tolérer les rétinoïdes!
Quelques exemples: la crème Klairs Midnight Blue Calming Cream dont j’ai fait la revue, et une que j’aime beaucoup et dont je vous parlerai bientôt, la crème Paula’s Choice Omega + Complex.

– et évidemment, un produit solaire à appliquer tous les matins!
Je vous renvoie à mes articles sur le sujet si vous en cherchez un qui vous convient 😉 (le dernier en date: mon guide solaires 2019).

Quels sont les ingrédients à privilégier quand on utilise des rétinoïdes?

Tous les ingrédients hydratants, nourrissants, réparateurs et apaisants seront vos meilleurs alliés pour accompagner les rétinoïdes!

Quelques exemples:

– la Centella Asiatica,
le miel et la Propolis,
– le squalane,
– les peptides,
– le niacinamide

Si vous souhaitez de l’inspiration, voici tous les produits dont j’ai parlé qui contiennent des ingrédients parfaits pour accompagner les rétinoïdes:
revues de produits pour la peau sensibilisée

Quels sont les ingrédients à éviter quand on utilise des rétinoïdes?

Surtout quand vous débutez avec les rétinoïdes, il vaut mieux éviter de les associer avec d’autres ingrédients qui peuvent être sensibilisants.

Donc au moins les premières semaines (voire les premiers mois), il vaut mieux stopper:
– les acides exfoliants (AHA, BHA),
– la vitamine C/ acide L-Ascorbique,
– les gommages à grains (de toute façon, ceux-ci, il faudrait les arrêter tout court à mon avis 😜).

Si votre peau s’est bien habituée à votre produit au rétinol, vous pouvez tenter de les réintroduire par la suite (pas les gommages à grains, on a dit! 💩), mais là aussi, on y va mollo, pas la peine de tenter le peeling exfoliant à 30% d’AHA tout de suite!

Comment savoir si on est prêt à passer à un rétinoïde plus puissant?

Si votre peau supporte bien votre produit au rétinoïde, que vous pouvez l’appliquer tous les jours (ou plusieurs fois par semaine) sans ressentir d’irritation, il est recommandé de continuer à l’utiliser pendant au moins 6 mois pour obtenir un maximum de résultats!

Mais si après ces 6 mois, vous avez l’impression que vous avez atteint le seuil maximal des résultats avec ce produit, vous pouvez alors envisager de changer et de passer à une concentration plus importante ou un ingrédient plus puissant!

La prudence reste la clé du succès avec cet ingrédient…

Attention, une fois encore, on ne s’enflamme pas et il est toujours mieux de faire comme si vous débutiez avec les rétinoïdes quand vous introduisez un nouveau produit dans votre routine!

Concrètement, cela signifie qu’on arrête les ingrédients sensibilisants pendant les premières semaines, qu’on commence par une application 2 soirs par semaine au départ, et qu’on augmente le rythme très progressivement, par paliers de deux semaines!

La prudence reste la clé du succès avec cet ingrédient, que l’on soit débutant ou confirmé! 😉

En combien de temps les résultats des rétinoïdes se voient-ils?

C’est long! Au minimum 3 mois mais personnellement, j’ai vraiment vu une différence sur ma peau après 2 ans d’utilisation régulière de rétinoïdes.

Cela demande de la patience, clairement, mais personnellement, je trouve que le jeu en vaut la chandelle!

Ma peau est désormais beaucoup plus clarifiée, plus lisse, mes pores moins visibles, elle a plus d’éclat et elle est également plus dense qu’avant, je trouve.

Évidemment, ce n’est pas un ingrédient miracle (ils n’existent pas!) et quand je parle de résultats anti-âge visibles, il faut savoir toute proportion gardée! Mais j’ai clairement vu une amélioration au niveau de ma peau et le fait que j’ai eu de plus en plus de compliments à propos de ma peau ces dernières années me prouve que ça n’est pas juste dans ma tête 😉

En conclusion:

Si je dois faire le bilan de mon expérience avec les rétinoïdes pendant 5 ans, j’en suis vraiment contente. 

J’ai quand même réussi à éviter l’irritation la plupart du temps (à part avec la crème de Drunk Elephant mais là, clairement, je pense que c’est un souci avec le produit vu tous les témoignages que j’ai lu et vu dessus).

Niveau résultats, je sais que je ne suis pas au maximum de ce que les rétinoïdes peuvent faire (je rappelle que je n’ai pas essayé la version médicale de cet ingrédient) mais je trouve quand même que la différence est visible sur ma peau. Clairement, elle est mieux qu’il y a 5 ans, alors que précisément, j’ai vieilli de 5 ans!

Je ne dis pas que je n’essaierai pas le traitement médical plus tard et je me dis qu’il devrait se passer le mieux possible vu que j’ai préparé ma peau depuis des années (on appelle ça la pensée positive 😂). 

Mais pour l’instant, je suis contente avec les rétinoides en vente libre. Les formules des produits que j’essaie sont intéressantes et j’ai aussi la possibilité de continuer à utiliser mes autres actifs anti-âge favoris (vitamine C, acides exfoliants) dans la même routine, ce qui ne serait pas forcément le cas avec la trétinoïne… 

Je vous rappelle que je suis une beauty addict, pas une minimaliste de la routine de soin 😜

En bref, j’apprécie le “confort” et la “souplesse” d’utilisation des rétinoïdes en vente libre comparé à la trétinoïne (oui, les guillemets ici sont essentiels, vous avez compris que tout est relatif selon où vous en êtes dans votre parcours d’utilisation de ces ingrédients!). 

En tout cas, j’espère que cet article et le premier focus sur le rétinol vous auront aidé à y voir plus clair sur cet ingrédient fascinant mais un peu intimidant de prime abord!

Je continuerais probablement à en parler ici sur BTY ALY, mais sans doute plus sous la forme de revues de produits que j’aurai l’occasion d’essayer dans le futur! 🙂

Commentaires (85)

  1. Merci pour cet article détaillé…. j’aurais du me renseigner un peu plus avant d’essayer !!! Après m’etre ruinée la peau avec le sérum 1% de Paula Choice je pense que je ne reessaierait pas avant l’automne prochain (de toute façon j’ai encore du mal à mettre de la crème solaire systématiquement). Pour celles qui ont fait la même erreur que moi, ma pharmacienne m’a conseillé la crème Dermalibour de chez Aderma pour réparer ma peau et elle est très efficace!

    • Merci pour ton retour et pour l’astuce de la crème Dermalibour!
      Eh oui, c’est fort 1% de rétinol, et dans certains cas, effectivement, ça peut beaucoup irriter!
      Je suis ravie si l’article t’a été utile ❤️😉

  2. Merci une fois de plus pour cette revue super détaillée comme d’hab et qui va sûrement en aider beaucoup !!! Tu as tellement raison sur la patience comme clé de voûte du process. Patience pour la tolérance, patience pour les résultats positifs. Chacun ayant son propre rythme. Perso j’ai bcp de chance car je suis passée par la case tretinoine direct (mais très progressivement) sans irritation majeure. Parfois oui je pouvais un soir en mettre un mini poil trop et le lendemain ma peau tiraillait avec un ou 2 petits patchs d’irritation ici et là. Alors je calmais le jeu juste qques jours et hop ça repartait sans pb. Ça fait un an maintenant, et je dirais 8 mois quasi quotidiennement. Je dirais qu’une fois par semaine à la louche soit je ne mets aucun actif, soit je mets un acide, lactique la plupart du temps car pour le coup si la tretinoine ne m’irrite plus (sauf abus en dosage par ex mais avec l’habitude c’est devenu très rare), je remarque que je supporte bcp moins bien l’acide
    glycolique. Bref. Donc pour la tolérance les choses se sont plutôt super bien passées pour moi. Niveau résultats, oui j’ai vu un peu de mieux, points noirs notamment. Peut-être un tout petit peu ridules mais bon… c’est super dur à constater qd on se voit au quotidien. J’aurais du prendre photos gros plan au démarrage… mais bon pas d’effet Waou non plus. Cela étant dit : 1/ j’ai 50 ans ds 1 mois donc y’a de la bonne ride qd même à certains endroits (lion notamment… beurk). 2/ génération grosse déconnade avec le soleil ds ma vingtaine trentaine et quarantaine !!!… J’ai commencé le spf 50 TOUS les jours il y a 1 an et demi seulement et éradiqué toute exposition solaire. Donc normal aussi que les résultats mettent du temps. Mais ça me va ! Déjà plus de points noirs c’est chouette. Et niveau rides ridules je pense que ça travaille mais que je ne m’en rends pas compte de façon évidente. D’abord car je me vois tous les jours et aussi cf mon âge, mes décennies de soleil… etc. Donc résultats positifs sûrement mais ultra ultra progressifs aussi. Je ne lâche rien. Je suis contente. Et je me dis que maintenant fini les conneries, et que sûrement ds 2, 5, 10 ans, je serai trop contente d’avoir commencé cette route tretinoique, qd on me dira que je fais 10 ans de moins !! 😉 au moins 10 j’espère !!! 😉 Et quand bien même ce ne serait pas le cas, mieux vaut faire son âge avec une jolie peau qu’avec une vilaine !!! 😉
    Anyway, voilà pour mon retour. Merci merci encore Bonnie pour ton retour d’expérience à toi !!
    Énorme merci aussi pour certains des fabuleux produits que j’ai découverts grâce à toi et qui m’ont aussi aidée à maintenir une bonne tolérance !!
    PS si je peux donner 1 conseil pour les personnes qui démarrent de 0 en actifs de façon générale et qui ne se protègent du soleil qu’en été : commencer par la quête du spf 50 que l’on va apprécier au point de le mettre TOUS les jours de l’année. Et voir si on tient cette appli quotidienne sur la longueur. Je détestais tellement ça moi-même… je me suis donc d’abord fixé le défi d’intégrer un spf quotidiennement pdt 3 mois et de tester trouver mes spf chouchous AVANT de commencer à tester des actifs. Et à partir de là c’est devenu un automatisme et j’ai pu me dire : c’est bon, tu peux y aller et attaquer les actifs (acides, tretinoine…). C’est vraiment LA condition sine qua non. Mais ça vaut le coup ! (Actifs ou pas d’ailleurs !!). Voilà j’arrête le roman ici (désolée pour la longueur…) en espérant que cela puisse aider renseigner encourager certains !
    Merci encore Bonnie !!! xxx

    1
    • Merci beaucoup Marie, d’avoir pris le temps de laisser un retour d’expérience si détaillé!!! ❤️❤️❤️
      C’est super intéressant, d’autant plus, que n’ayant pas essayé moi-même la trétinoïne, je suis sûre que ça va en rassurer et encourager plein qui se posaient des questions dessus!
      Et je suis tellement d’accord avec toi pour l’approche de commencer par prendre l’habitude d’appliquer un SPF tous les jours! 🙌🙌🙌
      C’est clair que c’est par là qu’il faut commencer, avant de penser aux acides, vitamine C et autres rétinoïdes! Tu fais très bien de le rappeler!

      2
  3. Hello Bonnie, Très intéressant ton article c’est typiquement le genre d’info que je recherchais au tout début quand j’ai commencé a en utiliser. Donc naturellement je me suis dirigée vers the ordinary avec de faibles concentrations au départ pour augmenter petit a petit (aussi je suis limitée par des produits sans parfums, ma peau ne les supporte pas) En ce moment j’alterne le 1% retinol et le HPR granactive 5% (que je rédilue un peu). Je me demandais lequel as tu trouvé le plus efficace : HPR ou retinal? Merci en tout cas pour la qualité de tes articles.

    • Bonjour Emmanuelle! 🙂
      C’est un peu compliqué de te répondre, parce que je pense que le HPR m’a aussi servi de tremplin pour pouvoir utiliser d’autres rétinoïdes plus costauds par la suite. Donc je l’ai trouvé efficace sur ma peau “débutante” en rétinol d’il y a quelques années!
      Pour le rétinal, je ne l’utilise que depuis 4 mois, donc je ne peux pas encore être sûre des résultats. En général, j’attends au minimum 6 mois, voire 1 an pour juger! Et ce qui est sûr, c’est que je n’aurais pas pu l’utiliser au départ, sur ma peau non habituée à cet ingrédient 😉

  4. Un article très complet (comme d’habitude) et surtout pratique ! Je ne compte pas me mettre aux rétinoïdes tout de suite mais quand ça sera le cas ton article sera d’une grande aide ! Merci Bonnie 🙂

  5. Super article très didactique ! Avec ces 2 articles sur le rétinol il me semble que toutes mes questions ont trouvé leurs réponses. Il me tarde de commencer ce marathon ( par le granactive ?!) mais pas avant quelques mois car si j’ai bien compris le rétinol et ses dérivés sont déconseillés en cas de projet de grossesse et de grossesse.

    • Ah oui, effectivement, c’est mieux après la grossesse et l’allaitement! 😉
      Tu peux tenter le granactive, ou un ester de rétinol, voire un rétinol dosé à 0.1% pour commencer, si ta peau est sensible! 🙂

  6. Waouh waouh merci Bonnie. Cet article dénoue plusieurs questions enfouies dans ma tête et illuminé d’autres. J’ai été aussi étonné de voir certains produits référencés pour les non débutants dans le tableau tel que l’ampoule A de svr.. Et tant mieux car j’ai fait rentré le retinol dans ma routine avec une grande précaution plus une hydratation maximale. Et je compte continuer comme tu l’évoques. Cet été je mettrai une pause.. Merci Bonnie une fois de plus.. Le bakuchiol je viens de comprendre et ta plume est fluide.

  7. Merci merci pour cet article complet qui tombe à pic !
    J’ai commencé il y a quelques mois avec la formule à 2% de chez The ordinary très progressivement et depuis deux mois je suis passée à la formule à 5% De la même marque mais sans modifier le rythme!!!
    Mais j’ai du faire machine arrière Car peau tiraillait beaucoup donc désormais 1/semaine et j’y vais plus tranquillement
    Je crois qu’il faut vraiment « écouter » sa peau.
    Je vais suivre tes conseils et l’inclure plutôt en fin de routine et en appliquer moins… je crois que je suis un peu trop généreuse en produits 😅

  8. Merci de ton article. J’ai la chance d’avoir gagné le booster 1% retinol de Paula’s Choice. Je l’applique depuis 2 mois maintenant le soir après mon sérum hydratant et avant ma crème de nuit. Au bout d’1 mois je suis passée à un usage quotidien et aucune irritation. Pas d’effet bluffant pour l’instant juste une peau plus lumineuse et des pores amoindris. Je continue et je rachèterai 👍🏻

  9. Merci Bonnie pour ce magnifique article , toujours aussi bien détaillé et précis !pour ma part j utilise the ordinary granactive retinoid 2% depuis 2 mois tous les soirs par-dessus mon serum ELMW puis je passe ma soirée tranquillement et avant d aller au lit et que je me brosse les dents je mets ma crème de nuit , mon masque a lèvres La Neige (génialissime) et le lendemain j ai un visage bien net pas chiffonné…

  10. Bonjour Bonnie, merci beaucoup pour ces deux articles incontournables pour qui veut tenter l’expérience des rétinoïdes. J’ai appris beaucoup de choses et ton super boulot va me permettre de tenter l’aventure avec moins d’appréhension avec ma peau sensible.
    Pourrais-tu m’expliquer la différence entre Granactive Retinoid 2% émulsion et la version squalane de The Ordinary s’il te plait ?
    Encore merci pour tous tes partages sur ton blog !

    • Ravie que les articles t’aident, Catherine! 🙂
      Je n’ai pas testé la version squalane, donc je ne suis pas sûre, mais il me semble que c’est une question de texture. C’est peut-être que la version squalane est plus nourrissante que la version emulsion, qui est plutôt comme un sérum 🙂

  11. Bonjour Bonnie, merci pour ce sacré boulot sur le retinol. J’ai pensé pendant longtemps que cet ingredient était réservé aux femmes à partir de 50 ans, du coup je ne l’utilise que depuis 3 ans. J’ai commencé à petite dose jusqu’à 5 fois par semaine. J’ai tenté le drunk elefant, la catastrophe !! Gothamista m’a convaincu de tenter le medik8 crystal, pas assez de recul pour en dire quelque chose. Quant aux produits Paula Choice que j’affectionne particulièrement, le booster sera mon prochain essai. Pour ma part, je l’arrête de mai à septembre. As tu un contour des yeux avec retinol ?

    • Ah oui, la crème Drunk Elephant! Je ne connais qu’une seule personne qui a pu la supporter 😆
      Pour le contour des yeux, j’ai testé plusieurs produits très doux sans voir aucun effet, donc maintenant, j’applique un peu de mon produit au rétinol visage sur le contour aussi… Je sais que ce n’est pas conseillé, mais mon contour n’a pas l’air de protester pour l’instant… 😉

  12. Merci Bonnie!! C’est en partie grâce à toi que j’ai commencé à m’éduquer sur les actifs etc… et que je mets maintenant un SPF tous les jours! J’avais utilisé il y a un an et demi les sérums Typology (0.3% retinol + niacinamide) et les résultats m’avaient déjà bluffés (sans vraiment savoir ce que j’utilisais). Plus d’un an plus tard, je suis passé direct au Crystal Retinal 1 (0.01% retinal), tolérance nickel et résultats au rendez-vous. J’en ai profité pour testé le Clinal treatment 1% retinol de Paula’s Choice de ma mère, et là pareil aucune irritation! Puis j’ai testé le nouveau soin peeling A-Oxiditive d’Avène… Et là surprise surprise je vois que c’est la même composition que la Retrinal 0.1 intensive cream d’Avène USA, soit 0.1% retinal (donc l’équivalent du Crystal Retinal 10?). C’est en effet très puissant! J’ai senti des picotements et j’avais l’impression d’avoir fait un lifting, je ressentais vraiment une sensation de fermeté (j’ai quand même mis 4 couches de Liquid Gold de Stratia après). Il contient aussi de l’huile d’onagre et deux peptides, je le réessaierais donc quand ma peau sera plus tolérante. En attendant, je vais d’abord tester 1% de retinol et le Crystal Retinal 3 et 6 🙂

    1
    • Oh super, c’est vraiment intéressant d’avoir ton retour et tes essais!
      Tu m’ouvres des perspectives avec ce nouveau soin Avène, je vais aller jeter un coup d’œil de plus près 🕵️‍♀️🕵️‍♀️🕵️‍♀️

      1
  13. Merci Bonnie pour ce nouvel article très complet. Cela me permet, au final, de prendre la (bonne pour moi) décision de ne pas utiliser de retinol.
    Je vais donc me concentrer sur les acides (je vais relire tes articles sur le sujet) et la vitamine C.
    Bien que ayant quelques rides et des tâches qui apparaissent mais ne se voient pas encore vraiment, je ne ressens, au final, pas le besoin du rétinol.
    Je m’en sors très bien pour le moment avec donc une hydratation boosté, notamment grâce à tes nombreux conseils.
    Et puis, je dois bien avouer, je n’ai pas envie d’aller au delà de ma peur de cet actif.
    Mais qui sait, dans quelques années….
    En ce moment chez moi, c’est pluie, gris, vent, pluie, gris vent … donc la crème solaire, pas vraiment !! Surtout que je sors très peu.
    Et puis j’ai aussi mes supers huiles végétales pures (bourrache, camélia, pépin de figue de barbarie, argousier, rose musquée…) qui me conviennent très bien aussi.
    Maintenant, il va falloir trouver le bon acide : j’utilise la lotion Pixi Glow, que j’aime beaucoup (que j’utilise aussi parfois sur mes jambes !!) mais voudrait un peu plus fort.
    Et puis le bakuchiol que j’utilise depuis un mois : trop court pour avoir une vrai opinion c’est vrai, mais aucun problème avoir.
    Merci à nouveau pour ce super article très clair et pédagogique.
    Bonne fin de journée.

    • Clairement, il faut faire comme tu le sens, c’est important! 🙂
      Par contre, vraiment, j’insiste pour la crème solaire. Pour moi, si on veut prendre de sa peau, la protéger convenablement de ce qui la fait vieillir plus vite et avoir un réel effet anti-âge, elle est indispensable. Quel que soit l’ensoleillement dehors, et même à l’intérieur si tu as des fenêtres qui laissent passer la lumière, les rayons UV sont toujours là!
      Et surtout si tu envisages les acides, elle est d’autant plus impérative!
      Je rejoins le commentaire de Marie, plus haut, qui explique son approche par rapport aux actifs et à la crème solaire. C’est aussi pour cette raison que j’insiste autant dessus et depuis des années (j’en parlais déjà beaucoup sur mon premier blog 😉 ). Pour moi, la crème solaire au quotidien devrait être le premier geste anti-âge, quel que soit les actifs qu’on utilise avec.
      Et il y en a tellement sur le marché désormais avec des chouettes textures (elles peuvent même se substituer à la crème de jour dans plein de cas!), que je pense qu’on peut tous trouver celle qui nous convient 🙂

      Oui, le bakuchiol peut vraiment être un actif intéressant, à ce qu’il paraît! Pour l’instant, on a peu de recul, mais à voir sur le long terme (tu nous diras? 😉 )

  14. j’utilise le sérum granactive the ordinary, qui me convient tout à fait, j’avais testé aussi le sérum rétinol 0.5% mais moins efficace, là je vais bientot stopper car les beaux jours reviennent et je n’ai pas envie d’avoir des problèmes de photosensibilisation, je peux toujours mettre un écran total, ce que je fais mais que l’été !

  15. Merci mille fois pour ces articles si bien documentés . J’ai commandé le format voyage du retinol 1% de Paula.s Choise et il irrite ma peau notamment les ailes du nez et le contour de la bouche. Je pense que je vais attendre l’automne prochain et prendre le 0,1% toujours chez Paula.s Choise et le mettre pendant les mois de octobre jusqu.à mars.
    Bravo et encore merci

  16. Bonsoir Bonnie,
    merci pour ton article suite de ces actifs super puissants… pour ma part comme je t’ai dit dans ton 1er article sur les rétinoides, moi j’ai commencé pour la première fois avec celui de chez THE ORDINARY celui a 1% et etant très a l’écoute de ma peau (mature, mixte et sensible) j’y vais tout doucement, 2 fois par semain, et meme si au debut j’ai eu pas mal de boutons (et oui a 57 ans hi hi hi) cela arrive a tout age, je le supporte plutot pas mal!, je sais que tu m’as dit que pour commencer c’etait un peu trop fort, mais cela fait maintenant un peu plus de 15 jours et cela se passe bien, et je me dit que si je le supporte bien, autant ne pas changer pour le moment … car celui de paula choice, me fait de l’oeil!
    encore un grand grand merci et surtout sur le detail de l’application car j’ai tendance a en mettre de trop!
    a bientot Bonnie😉😘

    • Du moment que ta peau ne réagit pas, c’est vrai qu’au final, c’est elle le juge de paix!
      Si tu arrives à l’utiliser plus souvent sans problème, c’est que tu auras réussi à l’habituer 😉 👍

  17. Bonjour Bonnie,
    Je découvre ton blog et je l’adore.
    Je suis en train de lire tous tes articles.
    Tu dis que les gommages à grains ne sont pas conseillés, pourquoi ? Trop agressif pour la peau? J’en utilise régulièrement.
    Merci!

  18. Bonjour Bonnie,
    Je te remercie pour tes articles toujours riches et pédagogues 🙂
    J’ai 27 ans et sur les conseils de la marque The ordinary, j’ai commencé à utiliser 1 soir sur 2 le Granactive Retinoid 2% in Squalane. Je le supporte très bien. Penses-tu que c’est un peu jeune pour commencer ? Plus généralement, à partir de quel âge (à la louche) conseillerais-tu l’utilisation du retinol ? 25 ans ? 35 ans ? 40 ans ?
    Merci par avance de ta réponse,
    A bientôt !

      • Mince, j’ai du sauter le paragraphe, milles excuses. Merci d’avoir pris le temps de me répondre 🙂
        Par contre, il m’a semblé lire à plusieurs reprises qu’il valait mieux utiliser le rétinol en cure, or après lecture de ton 1er article ce matin, j’ai cru comprendre qu’au contraire pour ne pas en perdre les bénéfices, il valait mieux l’utiliser toute l’année.
        Comme j’ai la chance d’habiter une région ensoleillée du sud de la france et même si je me tartines d’écran solaire, j’ai l’habitude d’arrêter les produits photosensibles durant l’été par précaution. Si je stoppe le rétinol durant les 3 mois d’été, vais-je perdre les bénéfices gagnés le reste de l’année ?

        • Et oui, du coup, c’est vrai que si on n’utilise pas le produit, ça ne fonctionne pas!
          Moi qui vis à Dubaï où l’été dure 8 mois, je ne l’arrête pas, d’autant plus quand j’ai passé des mois à faire des ajustements dans ma routine pour que je puisse l’utiliser plus régulièrement, ça m’embêterait de le stopper pendant les 3/4 de l’année lol!
          Par contre, je fais très attention. Je me protège tout le temps avec un indice 50+ et je ne m’expose pas au soleil (de toute façon, j’ai horreur de faire la crêpe à la plage, ça tombe bien 😅). Et les journées où je passe plus de temps dehors, je ré-applique mon solaire super souvent et je mets un chapeau et des lunettes de soleil maxi couvrantes!
          Je sais que chacun voit midi à sa porte là dessus, bien entendu, mais personnellement, c’est ce que je fais depuis 5 ans! 🙂

  19. Merci Bonnie pour ces 2 articles.
    J’ai deja testé plusieur fois le retinol. La 1er c’etait le instant natural (avant sa recomposition) puis le hollywood skin et là je suis sur le medik8 ).
    Par contre je suis perplexe car à chaque fois je fini par arrêter car ma peau devient horrible (texturiser, bouton, pas nette) pourtant je n’ais pas de rougeur ni d’irritations et je reste à 2 fois /semaines.
    Merci pour tous tes éclaircissements

  20. Un super article qui complete le premier! A propos du nettoyant Cerave, est-ce que tu penses que si j’utilise une huile “pure” (genre huile de noyau d’abricot) pour faire fondre le spf et que je nettoie apres avec le Cerave, c’est suffisant? (je ne porte pas de maquillage) Ou il risque de ne pas completement enlever l’huile et le spf? Un grand merci!

    • Merci Gaelle!
      Je n’en suis pas certaine pour l’huile d’abricot, car elle n’est pas émulsionnable, donc je ne suis pas sûre qu’elle puisse nettoyer correctement… Mais je n’en suis pas complètement certaine!

        • J’ai lu récemment que ça pouvait être suffisant à condition de faire 2 passages consécutifs.
          Je ne sais pas trop quoi en penser, personnellement, je préfère le geste de l’huile démaquillante avant, surtout que ça se fait à sec. Je ne suis pas sûre que ma peau préfère 2 nettoyages à l’eau successifs, ça risque d’être plus irritant, mais ce n’est que mon avis 😅

          • Merci! Tu dis que tu ne fais pas 2 passages a l’eau. Tu veux dire que tu appliques ton nettoyant juste apres ton huile soluble? (sans d’abord rincer a l’eau l’huile soluble)

          • Si, je la rince, mais je ne l’applique pas sur peau mouillée au départ. Je peux la masser “à sec”, et je trouve le geste plus doux pour ma peau, que de me “savonner” deux fois.

  21. Bonjour Bonnie,
    Merci beaucoup pour tes articles qui sont toujours très enrichissants!!
    Cela m’a donné envie de tester le retinol.
    J’ai commencé par le granactive de The Ordinary il y a 3 semaines, 2 fois par semaine.
    Pour l’instant, ma peau le supporte plutôt bien, malgré des qls boutons (1/jour-:().

    Je voudrais demander ton conseil sur le choix d’un sérum hydratant, j’ai testé le GreenKeratin mais il m’a provoqué des rougeurs.. je ne sais pas vers quel produit me tourner pour apporter de l’hydratation optimale à ma peau ( peau normal, sensible).
    Merci beaucoup pour tes conseils!!

    • Bonjour! 🙂
      Merci pour ton retour sur le Granactive de The Ordinary 👍
      Pour des recommandations produits, j’ai fait plein de revues de sérums hydratants que tu peux retrouver directement via la page “Revues” du menu du site.

      Tu as la possibilité d’affiner ta recherche à l’aide des filtres sur la page à gauche: tu peux choisir le type de produit que tu recherches (= sérum), ainsi que ton type de peau (= peau normale/ mixte/ sensible) et ta préoccupation (= peau déshydratée). Et tu verras ainsi tous les produits que j’ai essayé qui peuvent correspondre à tes besoins!

      J’espère que ça t’aide! 🙂

  22. Merci pour ces articles bien écrits et intéressants 🙂 J’ai testé le granactive retinoid 2% cette automne. Une goutte par semaine entre deux couches de crème. Et ça a irrité ma peau sensible :/ C’était supportable mais assez pénible, ça ne me motivait pas à l’utiliser, donc au bout de 3 mois (la DLDC du produit) j’ai laissé tomber. Je lis que les esters sont plus doux, je prends note pour plus tard. Pas tout de suite vu que l’expérience m’a un peu refroidie, et puis même si j’ai 35 ans ma peau est encore lisse (les gens me donnent 25 ans, voir moins haha) donc je pense avoir encore un peu de temps.

    • Ah zut, effectivement, je comprends que ça ne soit pas motivant! Après, l’avantage,, c’est qu’on a du choix maintenant, et même un 0.1 à 0.3% de rétinol peut passer sur une peau sensible par exemple 🙂

  23. Merci Bonnie pour cet article qui tombe pile poil pour moi et bien d autres j imagine!
    J ai une peau assez sensible et je ne peux pas utiliser d acide types : AHA, PHA….ma peau réagis tt de suite .
    Après une bonne année a tester des sérums , lotions et crèmes j ai enfin trouvé le combo parfait !Lotion hada labo , sérum purito ( merci bonnie ) ,sérum klairs à la vitamine C ( merci dominique ) Pour les crèmes, je change en fonction des saisons .
    Mais voila , j ai réussi à mettre la main sur un flacon d émulsion au granactive de retinoid 2% de chez the ordinary .
    Je voulais attendre l automne mais là , le confinement , tout ça …. ; )
    Hier soir ,j ai donc testé la bête pour la 1ere fois .Je l ai mit pardessus un sérum hydratant .Ce matin impec, pas de réactions , ma peau ne tiraille pas .Je vais commencer par 2 fois/semaines.

    Je voulais savoir si je pouvais continuer à mettre mon serum purito ( il me semble que oui si j ai bien lu ton article )? mais aussi celui de chez klairs a 5% de vitamine c les jours ou je ne mets pas de retinol ? A savoir, qu il y a dans ce serum de la centella .
    Merci

    • Ah je suis ravie que mes articles et ceux de Dominique ❤️ t’aient aidé à te contacter une routine en béton 👍😊
      Pour répondre à ta question, oui bien sûr, au contraire le sérum Purito va aider à apaiser ta peau si besoin (pas sûr qu’elle soit irritée d’ailleurs, peut être que tu supporteras ce produit The Ordinary sans problème 🤞). Donc tu peux tout à fait l’utiliser dans la même routine 👍

      Pour le sérum à la vitamine C, le rétinol et la vitamine C font plutôt bon ménage dans une routine car ils ont une action anti-âge intéressante tous les deux, et assez complémentaire.
      Mais quand on commence les rétinoides, la peau peut être plus sensibilisée que d’habitude. Et certains produits à base de vitamine C sont formulés à un pH très acide pour augmenter sa stabilité dans le temps. Le pH très acide de certains produits à la vitamine C peut être irritant sur une peau sensibilisée par le rétinol au départ. Mais cette situation n’est en général que temporaire.
      Donc si ta peau est sensibilisée, tu peux arrêter ton produit à la vitamine C le temps que ta peau s’habitue au rétinol. Mais ensuite, tu peux la réutiliser. Et c’est même mieux car les deux molécules sont intéressantes utilisées ensemble 👍
      Idéalement, c’est bien d’utiliser la vitamine C dans sa routine du matin et le rétinol dans celle du soir 😊

      J’espère que ça répond à tes questions 😊❤️

      • Merci Bonnie !J en ai teste un paquets des sérums mais c est vraiment avec celui de Purito que ma peau est la plus belle .Bon , je vais t écouter et je vais faire une pause avec mon sérum a la vitamine C .
        Il faut attendre combien de temps en gros pour estimer que la peau gère bien le rétinol pour pouvoir inclure la vitamine C ? Sachant que je ne compte pas en mettre tous les soirs, mais plus tôt au mieux 1 soir sur 2 et encore 3 fois par semaine je serai contente … A moins que ce soit la révélation du siècle …. ; )

        • Honnêtement, tu n’es pas obligée de l’arrêter. Tu peux voir si ta peau est plus sensible que d’habitude avec l’introduction du produit au rétinol dans ta routine. Si tu trouves que te peau gère bien, c’est bueno, tu continues avec ton sérum à la vitamine C comme d’habitude 😉
          Si elle fait la tronche, tu sauras qu’il faut y aller mollo en ce moment, et tu peux laisser ta vitamine C de côté pendant quelques semaines le temps que ta peau prenne ses marques avec ce nouvel actif 😉

  24. Bonjour Bonnie,

    J’espère que tout va bien pour toi et tes proches pendant cette période particulière?

    Est ce que tu pense qu’on peut passer à Cristal 1 de Medik8 après 2 mois d’utilisation de Granactive retinol de The Ordinary ou bien il faut avoir plus d’experience avant tester les produits dé Medik8 ?
    Merci beaucoup encore une fois pour toute ton aide!!!

    • Bonjour Paulat, ça va , on fait aller 🙂

      Tu peux tenter, mais perso, j’aurais plutôt tenté le rétinol avant de m’attaquer au rétinal. Même à une concentration faible, ça reste quand même costaud comme molécule! Medik8 fait aussi des produits au rétinol (pas testé, mais j’en ai entendu du bien) et sinon, j’ai donné des suggestions produits dans mon premier article sur le sujet: Focus sur: le rétinol

      J’espère que tout se passe bien pour toit et les tiens, prends soin de toi ❤️

  25. Bonjour Bonnie,

    Tout d’abord je tenais à te remercier pour cette série passionnante sur le Retinol. En tant que consommatrice lambda, je trouve très très compliqué de s’y retrouver et comprendre le pourquoi du comment de la chose.

    Surtout qu’au-delà de l’aspect « c’est mieux que par le passé mais faut quand même avoir fait bac +12 en vitamine pour tout comprendre », les avis sur internet sont fonctions des personnes qui en parlent, de leur vécu/métier (bah oui hein, un article écrit par un consommateur qui a testé un produit au retinol qui lui a plu – en l’occurrence je ne te compte pas dans cette catégorie – et un dermato qui explique les bienfaits du produit sur ordonnance, y’a un monde), et aussi de leur origine géographique (l’Américain ne consomme pas le retinol comme le français, ils n’ont pas les même produits que nous et n’ont pas forcement la même approche). Donc c’est mieux, mais enfin c’est pas encore ça.

    Et alors j’ai littéralement dévoré tes deux articles dédiés au sujet, je les ai trouvé faciles d’accès, logiques, cohérents, et enfin bref… j’en suis pas encore à bac + 12, mais je saisis mieux les fondements du truc.

    Il subsiste quand même une grosse question à mes yeux, parce que le nombre de produits et de marques qui en proposent est gargantuesque.
    Si j’ai bien compris, le tout est une question de dosage, MAIS quid des formules ?
    Pas dans le sens « synergie d’ingrédients », mais dans la galénique pure.

    Je m’explique.
    Il existe des serums, des crèmes, des booster, des huiles, des huiles en sérum, des baumes… et j’en passe, dans le fond c’est davantage ça qui me perd. A équivalence de dosage (un retinol à 0.3% par exemple), est-ce plus facilement tolérable dans une galenique en particulier?
    Est-ce plus simple à incorporer si c’est une crème en fin de routine ? Et par le fait, est-ce moins agressif (parce qu’on le met par-dessus tout le reste et qu’on a empilé d’autres couches en dessous) qu’un sérum que l’on poserait directement après le nettoyage ?
    Ou bien est-ce que la galénique n’a finalement aucun impact sur la tolérance du produit par la peau ?
    (Par tolérance, on est bien d’accord que je ne rentre pas dans la question de la sensibilité propre à chacun, mais de manière générale)

    Voilà, C’ était long, mais c’est mon dernier gros point d’interrogation sur la question. En tout cas, merci pour tout encore une fois !

    • Très bonne question!
      A mon avis, oui, la galénique peut faire une différence. Tu remarqueras d’ailleurs que la plupart des produits contenant cet ingrédient sont des formules plutôt émollientes, car cela permet d’atténuer l’irritation qu’il peut provoquer.

      Mais je vois ce que tu veux dire, et je comprends que tu te poses des questions! C’est d’ailleurs quelque chose qui m’a pas mal perturbé au départ, et qui faisait que j’avais du mal à comprendre à quel moment l’intégrer dans ma routine, puisque les 3/4 des produits en contenant ressemblaient à des crèmes!
      Désormais, je fais plus ou moins abstraction de la galénique du produit, et je le considère plus comme un traitement que comme un sérum, une crème ou une huile… C’est bête, mais ça m’a aidé à mieux l’utiliser de le considérer comme tel! 😉

      Au départ, je pense que c’est mieux d’utiliser son traitement au rétinoide en fin de routine, par dessus sa crème de nuit, voire mélangé avec elle pour atténuer l’effet un peu le temps que la peau s’y habitue. Ensuite, tu peux l’utiliser comme un sérum, juste avant ta crème de nuit, ou ton huile de soin si tu en utilises.
      L’application juste après le nettoyage est souvent préconisée par les dermatos, qui conseille d’ailleurs de n’utiliser que ça, mais perso, c’est contre ma religion de fanatique du layering lol 😂😂😂 Je ne dis pas que ce n’est pas efficace, hein, mais perso, je préfère préparer un peu ma peau avant, et je ne pense pas que ça diminue les résultats, au contraire!

      Je pense qu’il faut que tu testes et que tu vois ce que ça donne sur ta peau! C’est encore le mieux 🙂

      • D’accord.
        Donc même une texture ultra aqueuse, pour débuter, je mets à la fin! (Non mais parce qu’entre ceux qui sont pro “je fais mes étapes en fonction du ph des produits”, ceux qui recommandent de faire les étapes en fonction de l’épaisseur des formules, les nouveaux produits qu’on sait pas vraiment pourquoi il faut les inclure mais que sans ça, apparemment on passe à côté de notre vie et j’en passe, on avouera qu’à force, on ne sait plus trop bien quoi faire)

        C’est plus ou moins ce que j’envisageais de faire, mais au moins, ça règle la question.

        Je te remercie pour toutes ces informations précises et précieuses!

        • Oui, pour ce genre d’ingrédient, c’est vraiment une exception à la règle pour l’ordre d’application, à mon avis 😉
          Et pour l’histoire du pH, c’est surtout important pour le nettoyant et la vitamine C L-ascorbique (pour la stabilité de sa formule surtout), mais pour le reste, je ne m’en préoccupe pas, perso! 🙂

  26. Bonjour Bonnie,
    J’ai déjà lu tes 2 articles concernant le rétinol (je lis tous tes articles 😛 ) à plusieurs reprises (la dame a besoin de lire plusieurs fois les informations avant que ça fasse tilt 😀
    J’ai tenté le rétinol avec Roc, ça ne me rajeunit pas cette histoire mdr et je le tolérais bien de même que j’avais utilisé de la trétinoine mais localement pour des boutons (à l’époque je n’avais pas fait le rapprochement entre les 2 !)
    J’ai tenté le granactive de rétinoïde de the ordinary, catastrophe, quand Sonia a fait sa vidéo sur sa mauvaise expérience, je me suis revue ! Je ne pense pas que ça soit le granactive mais le squalane… 4 mois à me débarrasser de la poussée de boutons inflammatoires, merci le nettoyant COSRX à l’acide salicylique qui m’a bien aidé à me remettre la peau à neuf. Et la vitamine C pour éclaircir un peu les tâches laissées par les vilains boutons…
    Actuellement je mets la crème de chez Kleem organics, en dernière phase de ma routine, elle me fait office de crème de nuit. Apparemment, il y aurait 2, 5 % de rétinol. Est ce que c’est le format crème qui me réussit ? toujours est-il que je n’ai pas de soucis de déshydratation, manquerait plus que ça avec mon beta glucane Iunik (merci encore pour la revue, à part la lotion light hada labo l’acide hyaluronique en sérum ça ne me réussit pas trop).
    je viens de passer ma première commande chez Paula’s choice, depuis le temps que cette marque me fait envie, et j’ai pris le booster vitamine C et j’adore la texture. Ainsi que l’acide azélaique (encore un de tes articles 🙂 )
    Et là j’hésite, pour une question de texture, entre Paula’s choice et Medik8 que j’utilise en sérum contour des yeux, mais ce dernier est assez huileux.
    Toi qui a essayé les 2, pourrais-tu me dire si le medik8 retinal est huileux, ou si c’est une texture comme un sérum normal ?
    Ma peau n’aime pas les huiles, sauf pour le démaquillage, et le medik8 contour des yeux, est un peu huileux mais pas trop, et surtout j’en mets vraiment très peu avec la pelle à crêpe comme avait dit Pierre. D’ailleurs on en avait parlé en commentaires sous ta dernière routine, j’ai mis du temps à l’apprivoiser, mais je le supporte très bien, il a un coût, mais ça fait presque 6 mois que je l’utilise et j’en suis à peine à la moitié ! Donc finalement il est assez économique
    Vu que c’est quand même un “investissement” sur du long terme 😀 , j’aimerai un avis sur la consistance des produits, avant de choisir l’un ou l’autre

    Merci encore pour tes articles et revues si précis

    • Coucou et merci beaucoup pour ton retour d’expérience, c’est super intéressant! 😍😍😍
      Ah ah , moi aussi je lis souvent les articles plusieurs fois, il y a souvent des infos qui me passent sous le nez la première fois 😅
      Pour répondre à ta question, les produits Medik8 au rétinal sont plutôt comme une crème légère, pas grasse du tout. Ils contiennent un peu de squalane dans la formule, mais rien à voir avec la texture des sérums The Ordinary qui sont eux constitués essentiellement de squalane, donc très huileux par nature.
      J’espère que ça t’aidera à choisir! 🙂

  27. Merci beaucoup pour ta réponse, ça me rassure pour la texture du Medk8, je tenterai les deux, je te rassure, pas en même 😀
    Il y a une promotion sur les booster Paula’s Choice en ce moment, c’est peut être ce qui va m’aider à choisir 😀
    Même si le medik8 me fait de l’oeil 😀
    Je ne manquerai pas de te faire un retour de l’un ou l’autre 😉

  28. Mais quel plaisir de te lire chère Bonnie, comme toujours ! Merci 1000 fois pour toutes ces infos ! J’ai 54 ans, une peau canon, hoooorrrr ça va je ne vais pas faire de fausse modestie surtout que je le dois principalement aux bons gènes de ma maman ;-))) mais aussi aux AHA + vitC Eneomey et Dermaceutic que j’utilise quotidiennement depuis plus de 25 ans. Je suis tentée par le rétinol bien sur mais la perspective de ne plus utiliser d’AHA et de vitC qui me réussissent si bien me fait hésiter …. Et puis un écran total tous les jours (j’habite en région parisienne) ça aussi j’hésite d’autant plus qu’il faut un écran minéral puisque les écrans chimiques sont inactifs après 2 ou 3 heures, et les écrans minéraux sous le maquillage… pas simple. Et quid de l’été ??? Plus de plage ??? Actuellement, l’été, j’arrête les AHA et la vitC et je met un écran total 50 non stop bien sur. Penses-tu que je puisse mettre du rétinol juste 1 ou 2 fois par semaine par ex. et continuer les AHA et la VitC ?????
    Encore merci et bravo !

    • Merci beaucoup! 😀

      Je te rassure, les filtres solaires de nos jours sont bien plus stables qu’il y a quelques années! Qu’ils soient chimiques ou minéraux, si tu en appliques la bonne quantité au départ le matin, et que tu ne t’exposes pas au soleil la journée, tu n’as pas forcément besoin d’en rappliquer dans la journée.
      Evidemment, l’été, si tu vas à la plage, il faut en rappliquer plus souvent, c’est sûr. Mais bon, avec les formules qui existent de nos jours, c’est quand même plus simple; elles sont de plus en plus fluides et agréables à porter au quotidien!
      J’ai écrit plusieurs articles sur le sujet, je te mets les liens au cas où:
      Protection solaire: questions et idées reçues
      Guide produits solaires 2018
      Guide produits solaires visage 2019

      Pour moi, la protection solaire, c’est toute l’année (à Paris ou à Dubaï), surtout quand on est dans l’idée de conserver la jeunesse de sa peau, c’est non-négociable! 😉

      Pour ce qui est du rétinol et de l’utilisation des autres actifs type vitamine C et acides, comme je l’explique dans l’article, le fait de ne pas les utiliser ensemble n’est que temporaire. C’est juste le temps que ta peau s’habitue au rétinol, surtout si tu n’en as jamais utilisé de ta vie. Donc les premières semaines, c’est mieux de les retirer de ta routine et si tu vois que ça se passe bien avec le rétinol, tu peux les réintroduire progressivement. Et tu écoutes ta peau, surtout. Si tu n’es pas irritée plus que ça, c’est que tout va bien! 🙂

  29. “protection solaire TOUS LES JOURS” information enregistrée 5 sur 5 ;-)))
    J’ai une question concernant la crème hydratante que l’on peut mettre par-dessus un sérum au rétinol, te semblerait-il possible d’en appliquer une qui comporte de l’uré et de l’acide hyaluronique comme celle d’Eucerin ? L’uré est à peu près le seul ingrédient qui vienne à bout de ma peau déshydratée mais je me demande s’il ne risque pas d’être irritant par-dessus le rétinol ? Tout comme je me demande si je pourrais appliquer cette crème hydratante Eucerin à l’uré également par-dessus une crème à l’acide glycolique ?… Peut-on appliquer une crème hydratante par-dessus une crème aux acides ?
    Encore merci pour toutes ces infos passionnantes Bonnie et surtout la gentillesse de tes réponses. Anne-Sophie.

    • Oh oui, je pense que tu peux sans problème utiliser ta crème à l’urée avec tes actifs! 🙂
      De toute façon, c’est ta peau qui te dira si c’est too much. Si tu sens que ta peau est plus réactive, c’est qu’elle n’est pas d’accord (et il faudra l’écouter ;)).

  30. Hello Bonnie !

    Premièrement merci pour toutes ces informations ! Une vraie mine d’or ! Très complexe de connaître le produit qui nous convient le mieux.

    J’ai 26 ans et je commençais à me sortir de mon acné. Pourtant suite à quelques cicatrices causées par une grosse période de stress oxydatif (le stress joue sur la production de collagène apparemment…), je me suis renseigné sur les sérums permettant le renouvellement de la peau afin de traiter ces cicatrices.

    J”ai donc opté pour le sérum Regenacalm 2% (ester de rétinol) de The Face Theory après avoir lu des avis très positifs pour ce problème de cicatrices. Cela fait donc plus d’un mois que je l’utilise, j’ai commencé à l’appliquer tous les jours la première semaine (erreur sûrement), ma peau s’est véritablement empirée, éruption de boutons, grains de peau texturée, micro boutons, rougeurs, sur tout le visage et non pas uniquement sur quelques zones…. Je l’applique désormais 3 fois par semaine.

    Après cette déconvenue, je me suis énormément renseigné sur le rétinol et ses propriétés, risques, usage… Apparemment le rétinol aggrave la peau avant de l’améliorer, cela fait plus de 4 semaines que j’utilise ce sérum censé être “soft”. L’état de ma peau est véritablement problématique actuellement, tandis qu’avant je n’avais qu’une zone de cicatrices sur la joue.

    Je ne sais pas si je dois persévérer au risque d’aggraver ma peau, je sais que les effets du rétinol peuvent arriver dans les 6 à 8 semaines. Je fais face à un dilemme !

    Est-ce ce produit qui n’est pas adapté à ma peau ? Suis-je en train d’agresser ma peau ? Je suis intéressé par le sérum The Ordinary | Émulsion de Granactive Retinoid* 2, je lis beaucoup de bons retours ( mais le sérum Regenacalm avait beaucoup d’avis positifs aussi aha). Mais ma peau va-t-elle réagir de la même façon ? Beaucoup de questions et de préoccupations supplémentaires après le début de ce sérum… 🙁

    Que pensez-vous de ma situation ? Je sais que c’est compliqué à juger, car chaque peau est différente… M’orientez-vous vers le sérum de The Ordinary Émulsion de Granactive Retinoid ?

    Encore merci pour toutes ces infos passionnantes et pour ce travail !

    • Bonjour Nahüel 🙂
      Je m’abstiens en général de faire du conseil ici, car ce n’est pas le but.
      Je pars du principe que mes retours d’expérience ici peuvent être utiles à d’autres, et c’est pour ça que je les partage, mais c’est très compliqué de répondre à votre question sans voir votre peau, sans la connaître et sans savoir ce que vous utilisez par ailleurs.
      Conseiller quelqu’un est un vrai métier et ce n’est pas ma démarche ici, je m’excuse s’il y a eu un quelconque malentendu.
      La seule chose que je peux vous conseiller, c’est de demander conseil à un professionnel qui sera plus à même de juger votre peau (une esthéticienne ou un dermatologue).
      Désolée de ne pas pouvoir vous aider davantage.
      PS: le fait que votre peau réagisse autant ne me paraît pas vraiment une bonne chose cela dit… Mais encore une fois, c’est très compliqué pour moi de juger!

      1
      • Merci pour d’avoir pris le temps de me répondre ! Oui j’imagine que c’est compliqué de juger d’un tel cas ! J’ai rdv avec une dermatologue jeudi, je lui demanderai (même si j’ai l’impression que les dermatologues ne sont pas toujours de bons conseils…).

        J’aimerais tenter le sérum the ordinary granactive retinoid 2 afin de rattraper tout ça et venir atténuer ces cicatrices et mon grain de peau ! Beaucoup de bons retours, notamment le tien ! J’espère que ma peau n’est pas intolérante au retinol, j’ai lu quelque part qu’aucune peau n’était “allergique” au retinol ! Propagande pro retinol ?

        Très bonne journée à vous !

        • Oui, ça me semble logique vu que c’est un ingrédient que la peau connaît déjà (la vitamine A)! 🙂
          Je serais toi, j’attendrais quand même l’avis du docteur avant de te lancer avec le rétinol, c’est bien aussi de laisser à sa peau le temps de se soigner avant de commencer des traitements un peu “forts” 😉

          1
  31. Bonjour!
    Je découvre ton blog (il n’est jamais trop tard pour bien faire!!) et comment dire: je suis accro!
    Tout est clair et bien détaillé, le tout dans une bienveillance si agréable….
    J’ai utilisé l’ampoule A de chez SVR pendant un moment mais j’avais des rougeurs et des picotements. J’ai 50 ans une peau sensible et déshydratée. Je ne m’avoue pas vaincue et je comptais essayer la vitamine A chez The Ordinary (j’utilise déjà plusieurs produits sans soucis); Quel produit me conseilles tu? J’ai lu plus haut qu’il était fondamental d’arrêter la vitamine C et les peptides lorsqu’on commence, quelle pause recommandes tu? Merci de tes réponses et encore merci de tous les précieux conseils prodigués!!!!

    • Bonjour Nath et bienvenue!
      Par principe, je ne fais pas de conseil personnalisé ici, ce n’est pas ma démarche; je suis plus dans la partage d’expérience sur BTY ALY et si tes besoins et envies du moment correspondent aux miennes, mes revues et articles peuvent t’intéresser pour mieux choisir tes produits 😉
      J’ai fait un second article sur le rétinol où je présente certains produits, je ne sais pas si tu l’as vu:
      Focus sur: le rétinol
      Effectivement, c’est mieux d’arrêter la vitamine C le temps que la peau s’habitue au rétinol (pendant quelques semaines, voire quelques mois), par contre, les peptides ne posent pas de souci, au contraire! J’ai même indiqué dans mon article qu’ils aidaient à bien accompagner le rétinol.
      J’espère que tu trouveras les réponses à tes questions dans mes articles; sinon, n’hésites pas à me demander en commentaire 🙂

  32. Bonjour, super article qui m a absolument tout appris sur le retinol!!
    Est ce que, maintenant que vous utilisez des tetrinoine, vous constatez une réelle différence anti âge par rapport au medik 8 Cristel 10 par exemple ?
    Est ce que finalement il y a un vrai plus qui vaudrait la peine de peler ect ?
    Cordialement

    • Coucou!
      Il y a une différence en terme de réaction, oui! La trétinoïne est beaucoup plus costaud, donc ma peau réagit davantage.
      En terme de résultats, je ne peux pas encore juger. Cet ingrédient prend vraiment du temps pour faire une différence, je ne vais pas me prononcer avant l’an prochain. Pour l’instant, le but est d’habituer ma peau et de monter le pourcentage progressivement. Je ferais un bilan l’an prochain sans doute 😉

  33. Bonjour,

    Merci pour cet article très complet qui me permet de mieux comprendre à quoi sert le retinol.

    J’ai 23 ans, une peau mixte et déshydratée sujette à une acné légère récalcitrante bien qu’ayant pris le traitement Roaccutane il y a maintenant 5 ans de cela.

    J’ai commencé à m’intéresser aux actifs cosmétiques et aux vitamines en février dernier. J’ai dans un premier temps testé la Niacinamide 10% + Zinc 1% de The Ordinary le matin et l’Acide Ascorbique 8% + Alpha Arbutine 2% le soir, toujours en complément d’une bonne crème hydratante. Une fois mon flacon de Vitamine C terminé, j’ai continué d’utiliser la Niacinamide le matin avec l’Alpha Arbutine 2% + HA (et seul le soir).

    Les produits que j’ai cités ont nettement atténué mes tâches pigmentaires, mais je continue d’avoir la peau granuleuse et cela me gêne beaucoup.

    Je pense essayer le Granactive Retinoid 2% Emulsion de The Ordinary. Cependant, je me pose une question : puisque je ne l’utilise pas tous les soirs, est-ce que je peux appliquer certains soirs un sérum à l’acide hyaluronique + crème hydratante ? Sinon, j’ai peur que cela soit trop irritant …

    Merci !

    • Bonjour Océane 😊
      Bien sûr, c’est même très conseillé de bien hydrater en alternance avec et même avant d’utiliser votre sérum au rétinol 😉
      Par contre, personnellement, je trouve que les acides exfoliants sont plus efficaces sur la texture de la peau, surtout sur une peau jeune comme c’est votre cas 😉

  34. Coucou Bonnie,

    Appliquerais-tu une crème par dessus un retinol sous forme de crème (au hasard, le Drunk Elephant ahah). J’applique une essence, plusieurs couches de Gokujyun et un sérum hydratant avant mais je me demandais si je pouvais rajouter quelque chose par dessus.
    (je n’ai pas de soucis avec, je souhaite juste rajouter plus de confort et d’hydratation à ma peau car je pense qu’on n’en a jamais assez 🙂

    • Coucou Sarah!
      N’importe quelle crème bien hydratante et apaisante fera l’affaire! J’utilise toujours une crème de nuit ou un masque de nuit après mon rétinol, perso, ça m’aide beaucoup à mieux le supporter 😉

  35. Bonjour,
    Je suis un homme de la génération « metrosexuel » (j’ai 48 ans) donc avec une routine matin et soir.
    Difficile de trouver des produits anti rides pour nous.
    Notre peau étant différentes des vôtres (plus épaisses et rasées) , avez vous une composition particulière a recommander de retinol. J’envisage de commencer par la granactive de retinol 2% The ordinary que je pourrai partager avec mon épouse (50 ans) qui commence à un relâchement de l’ovale qui la gêne.
    Est ce un bon choix ou y a t il mieux pour moi ou nous ?
    Merci de vos conseils
    Liinel

    • Bonjour Lionel!
      Perso, je ne pense pas que vous deviez utiliser des produits différents parce que vous êtes un homme. C’est très marketing tout ça 😉
      Si votre peau est mixte et sensibilisée, vous pouvez juste utiliser des produits pour peau mixte et sensibilisée et tout se passera très bien 🙂
      Le granactive retinol de The Ordinary me semble être un bon choix, en effet. Et comme toujours, c’est votre peau qui vous confirmera si ce produit vous convient 👍

Laissez un commentaire

Suivez Nous sur Instagram