NIOD CAIL

Focus sur: les peptides de cuivre

13 '
Intro
En un clin d'œil

Un focus sur les peptides de cuivre, des ingrédients anti-âge ultra efficaces et innovants, axés sur la régénération cellulaire et la cicatrisation de la peau!

Selon certains, les peptides de cuivre seraient parmi les ingrédients anti-âge les plus efficaces du moment! Pourtant, ils sont encore assez méconnus du grand public et relativement peu utilisés par les marques de cosmétiques… Aujourd’hui, on fait le point sur les peptides de cuivre!

J’ai hésité à faire d’abord un article sur les peptides en général mais c’est vraiment une très grande catégorie d’ingrédients, il y en a tellement!

Et je trouve que les peptides de cuivre mérite vraiment leur article à eux tout seuls, car vous allez le voir, ce sont des ingrédients ultra-intéressants et très prometteurs, même s’ils ne sont pas encore très utilisés.

Considérés par certains comme des ingrédients anti-âge aussi, voire plus efficaces que les rétinoïdes, les acides exfoliants ou la vitamine C, ils intriguent et suscitent beaucoup d’intérêt de la part des skincare addicts!

De nombreuses marques s’y intéressent; on risque donc de les voir de plus en plus souvent dans nos produits de soin!

Je vous explique pourquoi je pense que ces ingrédients sont intéressants et je vous parle aussi des produits que j’ai testé qui en contiennent!

Ingrédients Focus sur: le rétinol Depuis un ou deux ans, le rétinol fait un retour fracassant dans nos produits de soin. Et ce n’est que le début, attendez vous à une véritable déferlante dans les mois qui viennent! C’est vrai que cet ingrédient est censé être le plus efficace pour une véritable action anti-âge prouvée et reconnue. Mais parfois sensibilisant, il peut aussi faire peur aux novices. On fait le point sur le rétinol, ou plutôt la famille des rétinoïdes! Read more

Les peptides de cuivre, qu’est-ce-que c’est?

Les peptides de cuivre font partie de la grande famille des peptides, ces petites molécules constituées d’acides aminés (= composants précurseurs des protéines).

Les peptides sont très utilisés dans les cosmétiques car ils sont capables d’imiter les signaux du cerveau envoyés à l’épiderme via des peptides naturels. Par exemple, certains d’entre eux envoient le signal à la peau de se régénérer; ils peuvent aussi stimuler la production de collagène et d’élastine.

Les peptides de cuivre (ou GHK-Cu de leur petit nom) sont un complexe cuivre-peptide que l’on trouve naturellement dans l’organisme humain, notamment dans certains de nos liquides corporels (plasma, salive et urine). Les peptides de cuivre utilisés en cosmétiques sont des répliques synthétiques, bien entendu.

Ils ont été découverts en 1973 par le Dr Loren Pickart, qui a depuis créé sa marque de cosmétiques à base de peptides de cuivre, Skin Biology (visiblement, il n’a pas encore découvert le marketing, par contre… 😬).

Au cours des 15 premières années de ses études sur les peptides de cuivre, le Dr Loren Pickart a découvert qu’ils aidaient à la cicatrisation des plaies et qu’ils avaient des propriétés anti-inflammatoires. Ses travaux ont abouti au gel hydratant Iamin, un traitement topique aux États-Unis pour traiter les plaies aiguës et chroniques.

Une particularité de ces peptides de cuivre: leur jolie couleur bleu royal, qui colore naturellement les produits qui en contiennent (sans colorer la peau)!

Ce sont également des ingrédients assez coûteux, ce qui explique en partie pourquoi ils sont encore relativement peu utilisés par les labos cosmétiques (ou en très petite quantité).

Quels sont leurs bénéfices pour la peau?

S’ils intéressent autant les marques de cosmétiques, c’est car les peptides de cuivre possèdent des propriétés uniques d’aide à la cicatrisation des plaies. Ceux-ci stimulent en effet la dégradation du collagène trop large dans le tissu cicatriciel et booste ensuite la production d’un collagène plus sain pour une cicatrisation cutanée plus harmonieuse.

Ils ont aussi la propriété de stimuler la production de plusieurs ingrédients importants dans la préservation de la jeunesse de la peau comme par exemple, le collagène, l’élastine et les glycosaminoglycanes présents dans le derme et responsables du maintien de la fermeté cutanée.

Ils ont également des effets anti-inflammatoire et antioxydant importants.

Quelques études scientifiques prometteuses montrent que les peptides de cuivre peuvent:
améliorer l’élasticité, l’éclat et la fermeté de la peau,
réduire les rides et les ridules,
réduire les dommages causés par le soleil,
lisser la texture de la peau.

Ils peuvent enfin améliorer la croissance des cheveux en élargissant les follicules pileux (les plus gros follicules produisent des cheveux plus longs et plus épais).
On les accuserait d’ailleurs de provoquer des problèmes de pilosité faciale (personnellement, je ne l’ai jamais constaté sur moi; j’en utilise depuis longtemps et je n’ai pas encore de barbe lol).

Les peptides de cuivre ont fait l’objet de nombreuses études (in vitro pour la plupart), et la plus intéressante a été réalisée en 1988 sur plusieurs personnes et a comparé les résultats sur la production de collagène entre la vitamine C, la trétinoïne et les peptides de cuivre. Après un mois utilisation de ces ingrédients, on a pu observer une augmentation de la production de collagène chez 70% des personnes ayant utilisé des peptides de cuivre, alors que ceux qui avaient utilisé de la vitamine C n’avait que 50% d’augmentation, et ceux avec la trétinoïne, 40%.

Vous l’avez compris, les peptides de cuivre sont donc des ingrédients anti-âge très prometteurs! Si on ajoute à cela leurs propriétés apaisantes, anti-oxydantes et anti-inflammatoires, on a décidément envie de se pencher sur leur cas et de les introduire dans sa routine fissa (en tout cas, moi c’est mon cas 😅)!

Exemples de produits:

Bon, alors disclaimer, tous les produits dont je vais parler viennent de chez Deciem. La marque m’en a envoyé certains pour que je les essaie mais je les ai quasiment tous racheté pour la plupart (ou j’ai l’intention de le faire quand il sera enfin en stock…).

Si vous êtes curieux d’en savoir plus sur la compagnie Deciem (notamment sur sa marque la plus connue The Ordinary), je vous suggère de jeter un coup d’œil à l’article que j’ai écrit il y a 3 ans sur mon blog, où je parle de l’histoire de la compagnie et de leurs débuts:
The Ordinary: présentation et guide d’achat

Voici les produits à base de peptides de cuivre que j’ai essayé:

The Ordinary “Buffet” + Copper Peptides 1% :

Un sérum fermeté avec une formule ultra riche en ingrédients de soin anti-âge, hydratants et réparateurs:
– de l’acide hyaluronique (plusieurs poids moléculaires),
– plusieurs acides aminés réparateurs,
– un probiotique apaisant,
– plusieurs peptides anti-âge (Matrixyl, Argirelox…)
– et 1% de peptides de cuivre.

La texture est un gel un peu visqueux, et il a une odeur légèrement “métallique” qui peut déconcerter au début, mais elle ne reste pas.

J’ai utilisé ce sérum pendant 2-3 mois et je l’ai trouvé plutôt bien apaisant et hydratant. Pour le côté anti-âge, je pense qu’il faudrait le tester sur une plus longue période, je n’ai pas vu une différence flagrante sur ma peau.

Le prix est très correct pour une formule aussi complète: 29 euros pour 30ml.

C’est une bonne entrée en matière si on veut découvrir les peptides de cuivre, je trouve!

NIOD Copper Amino Isolate Serum 2:1 (CAIS2) : (offert par la marque puis racheté 2 fois depuis)

Oui, vous en rêvez pas, c’est la première fois que je vous parle d’un produit NIOD ici. Pourtant j’aime beaucoup certains produits de la marque! Mais leur communication est tellement… obscure, que ça m’a toujours découragé d’écrire des revues sur leurs produits 😅

NIOD est aussi une compagnie du groupe Deciem, comme The Ordinary. Mais contrairement à The Ordinary qui utilise surtout des ingrédients déjà très reconnus dans le domaine cosmétique, NIOD est plutôt axé sur l’innovation, avec des formules et des ingrédients plus originaux, qu’on ne retrouve pas forcément ailleurs!

NIOD (Non-Invasive Options in Dermal Science) se targue d’ailleurs d’être une marque de soin pour les “hyper-éduqués” et franchement, même pour moi qui ne suis pourtant pas née de la dernière pluie en skincare, je ne me sens pas spécialement à l’aise avec leur communication!

Moi qui adore pourtant quand le soin est un peu technique, je me suis souvent pris la tête entre les mains quand je lisais la description des produits NIOD. Si vous avez connu Deciem depuis le début et que vous les avez suivi sur les réseaux sociaux en 2017-2018, vous ne serez pas étonnés de savoir que NIOD était le bébé de Brandon Truaxe, le CEO de Deciem (qui nous a quitté trop tôt). Si une marque de soin pouvait capturer l’essence du complexe personnage qu’était Brandon Truaxe, c’est clairement NIOD

Pourtant, si on passe les définitions compliquées et alambiquées des produits, les produits NIOD sont souvent très intéressants et franchement innovants.

Et c’est clairement le cas de ce sérum CAIS2 (2 car c’est la seconde version reformulée et améliorée de ce produit lancé il y a déjà quelques années).

Le NIOD Copper Amino Isolate Serum 2:1/ CAIS2 est un sérum raffermissant à base de peptides de cuivre. Il aiderait la peau à garder un aspect plus ferme en boostant la synthèse de son collagène tout en stimulant ses fonctions de cicatrisation et il aurait également un effet apaisant et anti-inflammatoire.

A l’achat, il se présente en 2 flacons: le Copper Amino Isolate Activator bottle qu’il faut mélanger dans la bouteille de Copper Amino Isolate Serum en agitant pendant 30 secondes. De cette façon, on est sûr d’avoir un traitement frais à l’emploi!

L’intérêt de ce produit est clairement sa haute concentration en peptides de cuivre: 2 % de peptides de cuivre purs dont 1 % sous forme libre (je vous en supplie, ne me demandez pas de vous expliquer ce que ça veut dire, j’en suis absolument incapable, je suis nulle en chimie 😂😂😂)(mais ça fait beaucoup de peptides de cuivre!).

En outre, il y a également d’autres peptides anti-âge dans la formule et de l’acide hyaluronique. Tout ça dans une texture ultra liquide comme de l’eau!

Je l’ai utilisé pendant environ 6 mois l’an dernier (j’ai utilisé 2 flacons de 30ml) et j’ai beaucoup aimé son effet apaisant que j’ai pu constater assez vite. Et c’est vraiment appréciable surtout quand comme moi, on essaie d’utiliser des actifs anti-âge plus puissants mais aussi potentiellement plus irritants.

Pour ce qui est de l’effet anti-âge, ça va être compliqué pour moi de vous dire que j’ai vu une vraie différence sur la fermeté de ma peau. Je sais que d’autres l’ont expérimenté (si vous lisez l’anglais, vous pouvez lire la revue super détaillée d’une de mes héroïnes du skincare, fiftyshadesofsnail) mais moi, j’utilise tellement d’autres traitements que je ne vais pas pouvoir être affirmative dessus.

Cependant, j’ai l’impression que CAIS2 aide pour lisser la texture de ma peau et je la trouve également plus résiliente quand je l’utilise, ce qui sont déjà de très bon points!

En bref, j’apprécie tout de même suffisamment CAIS2 pour le racheter et continuer à l’utiliser dans ma routine très régulièrement (malgré son prix pas donné)!

Mais depuis quelques mois, je dois vous avouer lui ai fait des infidélités…

… avec le dernier lancement de chez Deciem, le NIOD Copper Amino Isolate Lipid 1% (CAIL 1%) : (offert par la marque)

CAIL de NIOD est un baume gel huileux raffermissant sensé stimuler le volume et la densité de la peau.

En partant du principe qu’une peau jeune et saine maintient un équilibre idéal de glycosaminoglycanes (ou GAG, des molécules de soutien de la peau présentes dans la couche profonde de la peau), de protéines telles que le collagène et l’élastine, et de lipides présents à la surface de la peau, CAIL 1% a été conçu pour cibler tous les composants de la peau mentionnés ci-dessus afin d’améliorer son volume et sa résilience.

En bref, CAIL veut redonner à la peau l’apparence de ses 20 ans! Sacrée promesse 😉

CAIL cible aussi bien la perte de volume/ de fermeté mais aussi la perte en éléments gras, essentiels à la bonne santé et à la jeunesse de la peau, et sans qui la peau a tendance à vieillir beaucoup plus vite. En effet, une peau qui se dessèche est une peau fragilisée et qui “ride” davantage.

La formule de CAIL contient une forme de peptides de cuivre particulier et propre à la marque:
Il s’agit du Tripeptide-1 (Palmitoyl) Cuivre (concentré ici à 1%) qui agit en synergie pour restaurer et maintenir une apparence jeune de la peau. Le Palmitoyl-GHK-Cu est une version du GHK-Cu (celui dont j’ai parlé jusqu’à maintenant) avec un groupe palmitoyle attaché à la structure du peptide qui travaille à améliorer ses propriétés lipophiles pour une meilleure affinité avec la peau. Car oui, cette dernière adore le gras et le fait d’associer le GHK-Cu avec un corps gras comme le palmitoyle va l’aider à pénétrer plus en profondeur dans la couche cutanée!

La formule de CAIL contient également une sélection d’autres ingrédients super intéressants tels que le vétiver zizanoïque (qui est d’ailleurs très aromatique, j’adore!), un complexe dihydrodiisoeugénol breveté (à vos souhaits!) et une algue bleue (Aphanizomenon Aquaflo), qui agissent tous ensemble pour repulper et raffermir la peau.

Il contient également de l‘huile de squalane, qui est super pour nourrir la peau sans la graisser!

NIOD met en avant son côté anti-âge mais également son côté très anti-inflammatoire et cicatrisant. CAIL serait aussi parfait pour les peaux à tendance acnéique!

Sa texture est un peu particulière: une sorte de gel huileux qui se transforme en huile au contact de la chaleur de la peau.
Un conseil d’application: pas besoin d’en appliquer des tonnes (un petit pois, c’est largement assez) et il faut bien le masser et le laisser absorber quelques minutes. Contrairement à ce qu’on pourrait croire avec sa texture au départ, il s’absorbe très bien et ne reste pas en surface de la peau!

Mon expérience avec CAIL:

Vous allez rire, quand la marque m’a proposé de le recevoir, j’ai d’abord refusé parce que je ne voyais pas du tout comment j’allais pouvoir l’intégrer dans ma routine!

Sa texture baume huileux me rebutait, et le fait que la marque recommande de l’utiliser seul le soir, sans acides, sans rétinol, sans vitamine C… Pour moi la maximaliste des ingrédients de soin, je trouvais ça trop compliqué (lol).

Et puis quand même à force d’entendre chanter ses louanges chez ceux qui l’avaient essayé (surtout après cet article de Dominique), je me suis dit que je passais sans doute à côté de quelque chose et que quand même, ça serait peut-être pas mal de le tenter, finalement…

Ça tombait bien car la marque a tout de même fini par me l’envoyer malgré mon refus 😂 Je l’ai donc commencé fin Mars et je peux vous dire que je ne l’ai pas regretté du tout! J’ai eu un très gros coup de cœur pour ce produit, sur lequel je n’aurais pourtant jamais parié…

Je l’utilise depuis 6 semaines et c’est un peu tôt pour observer un effet anti-âge (en général, je me prononce là dessus avec plusieurs mois de recul sur l’utilisation d’un produit) mais je peux déjà vous parler de son effet apaisant et anti-inflammatoire qui est absolument BLUFFANT!

En ce moment, ma peau est à vif à cause de mes essais de différents produits au rétinoïde (j’ai franchement forcé la dose ces dernières semaines) et le port du masque quand je sors n’arrange rien.

Pourtant il suffit que j’applique mon CAIL le soir et ma peau est miraculeusement apaisée le lendemain matin.

Si vous me lisez régulièrement, vous savez que je ne suis pas du tout du genre à m’enflammer pour un cosmétique. C’est plutôt l’inverse, je suis la première à vous dire de modérer vos attentes, que les résultats se voient sur le long terme et qu’il ne faut jamais espérer de miracles. Eh bien pourtant, même avec ma prudence habituelle, ce produit m’a franchement épaté!

CAIL apaise vraiment. Et j’ai aussi l’impression qu’il aide ma peau à mieux supporter tous mes actifs anti-âge (qui sont certes efficaces mais qui peuvent être irritants, surtout quand comme moi, on tient absolument à utiliser tous en même temps)(oui, je sais que je vous ai répété à longueur d’articles sur le rétinol de ne pas faire ça… Faîtes ce que je dis, pas ce que je fais 😜).

Bref, j’en suis à la moitié de mon tube, et dès qu’il sera en stock sur le site de Deciem, je le rachèterai (malgré son prix dissuasif)!

Un autre produit qui est dans mon viseur mais que je n’ai pas (encore?) essayé:

Dr Roebuck’s Ningaloo Firming Serum:

Une formule ultra minimaliste avec seulement 6 ingrédients, et une texture non grasse, ce sérum me tente beaucoup. Et en plus, on le trouve chez Sephora! 🙂

Comment les utiliser dans sa routine?

Comme les peptides de cuivre sont des ingrédients assez fragiles, il vaut mieux les utiliser à part dans sa routine de soin, les isoler en somme.

En effet, ils ne s’associent pas bien avec les produits à base de vitamine C, les acides exfoliants et les rétinoïdes.

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles j’ai mis un peu de temps avant de commencer à utiliser de produits assez concentrés en peptides de cuivre: je ne savais pas comment les incorporer dans ma complexe routine de soin et je ne voulais surtout pas renoncer à mes autres ingrédients puissants anti-âge!

Puis j’ai essayé le CAIL de NIOD et je me suis dit que je voulais absolument lui trouver une place dans ma routine car vraiment, j’ai été bluffée par les résultats sur ma peau!

J’ai donc décidé de l’utiliser le soir, en alternance avec mon produit à base de rétinoïde. Jusqu’ici, c’est plus ou moins ce que je faisais avec mes produits aux acides exfoliants, mais j’ai tout bousculé et j’ai du arrêter d’utiliser mes acides le soir (grosse révolution)!

En gros, voici ce qui a changé dans ma routine de soin de la semaine concernant l’application de mes ingrédients anti-âge les plus actifs:

Matin:
J’utilise toujours mon sérum à la vitamine C le matin, comme d’habitude. J’ai décidé de me servir de mes produits aux acides exfoliants le matin, 2 à 3 fois par semaine (il faudra que je vous en reparle, mais pour l’instant, je suis toujours en phase de test). Évidemment, j’utilise toujours un produit solaire tous les jours, vous vous en doutez!

Soir:
J’applique un produit au rétinoïde 3 soirs par semaine. Et les 4 soirs de la semaine restants, je les dédie à l’application de mon produit aux peptides de cuivre.

En gros, voilà ce que ça donne sur une semaine pour ma routine du soir:

Jours de la semaine:Ingrédients anti-âge actifs:
Lundi soirRétinoïde
Mardi soirPeptides de Cuivre
Mercredi soirRétinoïde
Jeudi soirPeptides de Cuivre
Vendredi soirRétinoïde
Samedi et Dimanche soirPeptides de Cuivre

Et pour l’ordre d’application de mon produit aux peptides de cuivre dans ma routine du soir, je me fie à la texture du produit! En prenant l’exemple des produits dont je vous ai parlé plus haut, voici ce que ça peut donner:

Concrètement, s’il s’agit d’un sérum à la texture gel comme par exemple le The Ordinary “Buffet” + Copper Peptides 1% , je l’utilise au même moment que mes autres sérums (donc après mes essences et avant mon huile visage et/ou ma crème de nuit).

Pour un sérum très liquide (comme de l’eau) comme le CAIS2 de NIOD , je l’utilise en premier dans ma routine du soir, avant tout le reste. Idéalement, je lui laisse une ou deux minutes pour qu’il s’absorbe complètement et que je passe au reste de ma routine (essences, sérums, huile/ crème de nuit).

Pour un traitement sous forme de baume huileux comme dans le cas du CAIL de NIOD , je l’utilise après mes autres sérums hydratants. Parfois je n’applique rien d’autre par dessus et ma routine s’arrête là, parfois je sens que ma peau a besoin d’autre chose, et dans ce cas j’utilise une huile visage et/ ou ma crème de nuit par dessus.

En conclusion:

Les peptides de cuivre sont clairement des ingrédients anti-âge super intéressants et qui me semblent avoir beaucoup de potentiel! C’est pour ça que j’ai eu envie de leur accorder une place dédiée dans ma routine.

Maintenant que ce soit clair, je ne vais quand même pas aller jusqu’à jeter mes rétinoïdes, mes acides et ma vitamine C aux orties et miser uniquement sur les peptides de cuivre, car j’ai toujours eu tendance à penser que le cumul de différents ingrédients a du bon dans une routine anti-âge. Vous le savez, je parie rarement sur un seul cheval! #moreismore 😉

Et je crois aussi que les peptides de cuivre ne sont pas les seuls peptides à retenir en tant qu’ingrédients anti-âge (c’est la position de la marque Paula’s Choice et je les rejoins plutôt là dessus). J’aurais sans doute l’occasion de vous en reparler 🙂

Mais les peptides de cuivre sont clairement des ingrédients prometteurs et je trouve que leurs propriétés apaisantes et anti-inflammatoires sont également super intéressantes.
Surtout pour moi en ce moment avec mes essais de rétinoïdes intempestifs et le port du masque obligatoire quand je sors, qui fait que ma peau me hait et fait des poussées d’acné comme quand j’avais 15 ans (le retour de la crise d’ado à 41 ans, je m’en serais bien passée…)

Et vous, avez-vous déjà essayé des produits à base de peptides de cuivre? Quels sont vos favoris? 😉

47 Commentaires

  1. Eveange33 dit :

    Ahhhh. Mais ceci m’intéresse beaucoup beaucoup !
    Merci Bonnie pour cet article qui va sans doute le ruiner…😃😃
    Pour moi qui aies toujours une peur bleue du retinol ( mon flacon de granactive est toujours non entamé), ceci semble une chouette alternative.
    Il faut que je regarde sur le site de Deciem.
    Pour moi qui aies une perte d’elasticite dû visage, des rougeurs qui pointent sur les joues et une peau sèche, cela semble une solution intéressante, qu’en penses tu ?
    Pourrais je, à ton avis, commencer directeur par le gel/ huile bleu en tube ? Ou bien le cais ( mais quel nom !!) ?
    Désormais, j’utilise régulièrement bakuchiol et acides ( pas le même jour évidemment) .
    J’aime aussi beaucoup les niacinamides ( buffet).
    Les peptides de cuivre, pourquoi pas ?
    Par contre, je me tâte désormais pour l’acide azelaique, pour mes rougeurs localisées ( les joies d’une peau fine et très claire).
    Pff, une fois que l’on met le doigt dans l’engrenage…

    • Bonnie Garner dit :

      Ah oui, effectivement, ça pourrait t’intéresser, tu es complètement dans la cible! 🙂
      En plus, tu es tranquille avec le Bakuchiol, tu peux l’utiliser dans la même routine. Je pense que ça ne pose pas de problème vu que ce n’est pas techniquement un rétinoïde! 😉
      Tu peux commencer par le CAIL directement si tu veux, ou le CAIS, les deux sont très bien. Et ce ne n’est pas comme le rétinol ou les acides, pas besoin d’habituer ta peau avec les peptides de cuivre, ils ne posent aucun souci d’irritation, bien au contraire! 🙂

  2. Ann morin dit :

    Hello,
    CAIL ne risque-t-il pas d’être un peu riche pour les peaux mixtes à grasses et à tendance acnéiques ( qui pour beaucoup fuient les textures huileuses).
    Ne vaut- il pas mieux s’en tenir à CAIS si on souhaite introduire des peptides de cuivre dans une routine?
    Merci pour cet article comme toujours riche d’enseignements.

    • Bonnie Garner dit :

      Coucou! 🙂
      Moi, je ne trouve pas du tout, au contraire!
      Comme je l’explique dans l’article, sa texture huileuse au départ ne reste pas en surface pour peu qu’on la masse un peu et qu’on lui laisse un peu de temps pour absorber. En outre, c’est une formule faite pour pénétrer plus en profondeur dans la peau, c’est tout l’intérêt du palmitoyl qui est attaché aux peptides de cuivre: il aide l’ingrédient à pénétrer plus en profondeur. Et ses propriétés anti-inflammatoires sont parfaites pour les peaux à tendance acnéique, justement 😊
      Merci à toi pour ton commentaire 😀 ❤️

  3. Kim dit :

    Il faut qu’ils me pondent le CAIL mais en moins gras cré nom di dju!! Ca donne enviiiiie!!!

    • Bonnie Garner dit :

      Franchement, à la réflexion (vu qu’on en a discuté auparavant), je pense réellement que le fait qu’il soit gras participe à son efficacité!
      Déjà, sa texture huileuse au départ ne reste pas en surface pour peu qu’on la masse un peu et qu’on lui laisse un peu de temps pour s’absorber. Et surtout, c’est une formule faite pour pénétrer plus en profondeur dans la peau, c’est tout l’intérêt du palmitoyl qui est attaché aux peptides de cuivre: il aide l’ingrédient à pénétrer dans les couches plus profondes de la peau, laquelle a une meilleure affinité avec le gras!
      Et de toute façon, c’est un produit pour le soir. Quand je me lève le matin et que j’ai terminé ma routine avec lui, ma peau n’est pas grasse du tout, je peux te l’assurer! 🙂

  4. Meili dit :

    je n’ai jamais essayé de produits à base de peptides e cuivre, j’avoue que le port du masque n’arrange pas notre peau, c’est là qu’on s’aperçoit que la peau n’est pas faite pour être camoufler, et du coup je vais m’intéresser d’un peu plus près à cette catégorie de soins !

  5. Carine dit :

    Bonjour Bonnie, j’ai utilisé deux flacons de CAIS et ensuite je suis passée au Buffet + cuivre en raison du prix, j’en ai un flacon en stock mais j’ai vu que j’ai commencé les vitamines C et A je l’ai laissé de coté. C’est compliqué de tout utiliser et d’organiser ses routines. Jai vu le petit dernier la dernière fois que je me suis connectée sur leur site mais le prix m’a fait peur donc je n’ai pas cherché plus loin. Et te voilà en vilaine tentatrice. Il faut que je réflechisse à tout ça et que je fasse un tableau pour organiser mes routines et un budget pour tout acheter, lol !

  6. Brigitte douceur dit :

    Bonjour Bonnie.!merci pour cet article très détaillé et instructif ! Pour moi qui ne supporte absolument pas le retinol, cet actif me semble très intéressant ! Ma peau est vraiment une extraterrestre ! (lol, c’est vrai je t assure, même mon dermarto le pense) J’ai donc un peu peur d investir tout de suite sur le CAIL qui pourtant donne très envie, car cela a tout de même un coût ! Mais j’ai un préjugé un peu idiot sur the ordinary, car j avais essayé le “buffet” et franchement je n avais vu aucune différence sur ma peau ! Celui dont tu parles est différent je sais, en as tu été vraiment satisfaite ?
    Je viens d introduire l acide azelaique dans ma routine (pores très dilatés, taches, acné hormonale, oui madame à bientôt 55 ans ils sont toujours là mes petits amis) peut on l inclure dans la même routine ou faut il alterner ? Ohhhh mais le CAIL me tente beaucoup pour son côté hyper apaisant dont tu parles grrrr ! Lol

    • Bonnie Garner dit :

      Personnellement, j’utilise l’acide azélaïque le matin (ça passe même avec ma vitamine C et les acides quand je les utilise), du coup, je ne l’utilise pas dans la même routine que les peptides de cuivre! Je n’ai rien lu sur le fait qu’on ne puisse pas les utiliser ensemble mais par principe de précaution, je ne le fais pas! 🙂
      J’ai trouvé le Buffet avec Copper Peptides bien (assez apaisant et hydratant; pour l’effet anti-âge, il faut sans doute plusieurs mois d’utilisation) mais clairement le CAIL m’a bluffé davantage (désolée lol).

  7. Galathée dit :

    Celui de The Ordinary est dans ma wishlist depuis quelques mois. Les autres sont malheureusement hors budget pour moi.
    Sinon pour les irritations/boutons dûs au port du masque, je ne sais pas si tu utilises des jetables ou en tissu ? J’ai une peau très sensible et aucun problème avec mes masques en tissu (cousus dans une taie d’oreiller toute douce ^^), contrairement à des amies avec leurs masques chirurgicaux jetables. Peut-être une piste ?

    • Bonnie Garner dit :

      Oui, tu as raison, j’utilise les masques jetables et j’ai souvent lu ces derniers temps que les masques tissus étaient plus doux sur la peau! Je vais me mettre en quête d’un masque tissu car moi et la couture, ça fait deux lol
      Merci! 🙂

  8. Olga dit :

    Bonjour Bonnie,
    Merci beaucoup pour cet article!!! Comme d’habitude c’est une mine d’information!!!
    J’utilise le MG depuis 1 mois et c’est un vrai bonheur!
    J’ai décidé de tester ce produit pour renforcer ma barrière cutanée car depuis qls temps c’etait un peu catastrophique: les rougeurs, acné, sécheresse..-:(
    Depuis que j’utilise MG l’etat de ma peau s’est vraiment amélioré!!
    Plus aussi sensible, tolérante avec les autres produits! Un vrai Miracle!!

    Je suis vraiment tenté d’essayer le CAIL mais malheureusement il est sold out depuis déjà un petit moment-:(

    J’acheterai probablement le CAIS en attendant, car je crois vraiment à l’efficacite des produits de Deciem.

    Merci encore👍👍

  9. LisefromNL dit :

    Salut Bonnie
    Super article. J’ai utilisé le Buffet. Je n’ai pas vu de resultats. Mais c’est normal. Je mets bcp d’actifs donc difficile de dire ce qui a un effet ou pas. Je me laisserai bien tenter par Cail maintenant. Mais je suis comme toi dans la team more is more. Du coup je ne sais pas comment je pourrais l’intégrer à ma routine. Le soir c’est retinol , tout les soirs ( retinal 10 de medik8 que j’aime beaucoup). Peut être que je l’achèterai quand je passerai au retinoid , en alternance. Y’a tellement de produits intéressant que j’ai envie de tout acheter. Mais je n’ai qu’un visage. Ca devient difficile de tout appliquer😜

    • Bonnie Garner dit :

      Oui, c’est ce que j’ai fait de mon côté! Quand j’ai eu terminé mon rétinal, je me suis dit que les peptides de cuivre seraient pas mal pour alterner vu que je passais à un rétinoïde plus costaud que je savais que je ne pouvais pas utiliser tous les soirs.
      Du coup, je suis assez tentée de rester à une utilisation de rétinoïde 3 fois par semaine, juste pour pouvoir alterner avec les peptides de cuivre lool
      Ah, on n’a pas des vies faciles, nous les skincare addicts 😂😂😂

  10. Framboise3 dit :

    Bonjour Bonnie, cet article tombe à pic, ma problématique est plus la fermeté et l’élasticité et j’étais en recherche d’un ingrédient supplémentaire pour ce cas spécifique. A la recherche du produit en stock maintenant…. Merci

  11. Vertigo dit :

    Ahhh je meurs….ca à l air canon cette affaire !!!! Merci bonnie un super article comme d habitude .
    J ai déjà des peptides dans ma routine ceux qui sont dans le serum purito .je me dis souvent que c est le melange peptide et centella que ma peau aime tant !
    Là, ce qui m intéresse c est l effet anti inflamatoire .le baume me tente carrement !

  12. Vertigo dit :

    Damned , je suis tristesse …. 80 euros la CAIL les 15 ml ça ne va pas être dans mon budget déjà assez important . Je testerai d abord le sérum de the ordinary .

  13. talia dit :

    Bonjour , si je recherche un effet plus anti rides , repulpant , redonner du volume , vous me conseillez le CAIL ou le CAIS2 ? (Je ne recherche pas le côté cicatrisant ou anti inflammatoire car j ai déjà commandé l essence à l armoise et le masque cica la neige grâce à vos conseils).
    Cordialement

    • Bonnie Garner dit :

      Je pense que les deux seront efficaces là dessus, en tout cas, c’et leur revendication! Moi, comme je le dis dans l’article, je ne peux pas affirmer à 100% que cela me fasse de l’effet sur l’anti-âge vu que j’utilise d’autres produits en même temps. Je pense que c’est un plus!
      Le CAIL est sensé aller plus en profondeur dans la peau grâce à l’association avec le palmitoyl. Mais le CAIS2 a un fort pourcentage de peptides de cuivre aussi, donc c’est compliqué de vous affirmer avec certitude que l’un est plus efficace que l’autre 🙂

  14. talia dit :

    Oui c est ça en fait l un va plus en profondeur et l autre contient plus de peptides de cuivre … j hésite . Du coup pour départager , niveau tolérance , est ce que l un serait plus «  agressif » que l autre ? Merci

    • Bonnie Garner dit :

      Ben précisément, ni l’un ni l’autre ne sont agressifs! Au contraire, c’est un ingrédient extrêmement calmant, donc les produits qui en contiennent beaucoup sont ultra apaisants, quelle que soit leur texture 😉

  15. talia dit :

    😂🤣😅😅

  16. Sonia Sachet dit :

    Bonjour Bonnie,

    Article très intéressant comme d’habitude, je vais le relire plusieurs fois pour que ça rentre bien. Moi j’utilise le TO, donc si je comprends bien je ‘e peux pas mettre ma crème Skinceuticals Glycolic 10 dans la même routine mais du coup soit j’ alterne comme toi, ou est ce que je peux mettre la Skinceuticals le matin ? Pas évident tout ves actifs… 😅🙏

    • Bonnie Garner dit :

      C’est ça, il vaut mieux éviter de les utiliser en même temps car les peptides de cuivre sont trop fragiles pour être associés aux acides. En gros, ça veut dire que si tu utilises des acides dans la même routine que tes peptides de cuivre, ces derniers risquent d’être inefficaces! 😉

  17. D. D. dit :

    Bonjour Bonnie 🙂

    Super intéressant ce peptide de cuivre ! Sur le papier, il correspond à toutes mes problématiques (manque de collagène, perte de fermeté, peau qui a toujours besoin d’être hydratée, etc.) ! 😀

    Comme j’avais envie de l’essayer tout de suite, j’ai commandé sur Sephora celui du Dr Roebuck’s (le Ningaloo, sérum raffermissant). Je viens de le payer 48 € car il y a un code pour la fête des mères avec une remise de 25 % (carte black = B25FDM carte gold = G25FDM).

    Ça reste toujours un chouia cher mais j’ai rarement vu des sérums un peu techniques à moins ! Je ne sais pas pourquoi en France, les cosmétiques (qu’ils soient de soin ou de maquillage) sont toujours plus chers qu’ailleurs 🙁

    Sinon, je n’ai pas vu le % de cuivre que contient ce sérum. Tu avais eu l’info concernant celui-ci ?

    Je te remercie 🙂

    Bien cordialement,

    D. D.

    • Bonnie Garner dit :

      Coucou! 🙂
      Non, j’ai cherché partout mais j’ai l’impression que Dr Roebuck’s ne donne pas le pourcentage. J’ai envoyé un email mais pas de réponse pour l’instant. S’ils me répondent, je rajouterai l’info dans l’article! 🙂

      1
  18. D. D. dit :

    Ok, merci Bonnie 🙂 Je te dirais ce que j’en ai pensé 😉

    Sinon, je suis allée faire un tour sur le site “Skin Biology” euh… c’est vrai que ce n’est pas du tout engageant :O Mais bon, si nous avons une téméraire parmi nous, ce serait super chouette de revenir nous raconter son expérience 😉

    À bientôt 🙂

    • Bonnie Garner dit :

      Lol oui, hein? On dirait que le site a été crée il y a 20 ans et qu’il n’a jamais été réactualisé depuis 😂😂😂

    • D. D. dit :

      Pour faire un premier retour sur le Ningaloo du Dr Roebuck’s que j’ai commencé à tester hier.

      En tenant compte de ton article, je constate que sa texture est comme celle du NIOD (le Copper Amino Isolate Serum 2:1/ CAIS2) : hyper fluide, comme de l’eau.

      Donc, première étape de ma routine matin et soir où, comme toi, j’attends un peu (une dizaine de minutes) avant de continuer avec un sérum plus consistant, etc.

      Pour le Ningaloo, j’apprécie la douceur de ma peau après l’application… C’est tout pour l’instant 😉

  19. Nadia dit :

    Bonjour Bonnie,

    Merci pour ton article, il va mettre utile. j’ai moi aussi le CAIS qui attends son tour car je m’interroge sur comment l’intégrer dans ma routine, je pense finalement l’appliquer de façon suivante double nettoyage toner et cais.
    Par contre je ne comprends pas pourquoi il est en rupture depuis le début de l’année sachant qu’on est pas sur un nouveau produit, c’est l’interrogation que j’ai, je ne remets pas en cause l’efficacité mais j’aime comprendre le mécanisme de la Fame 😉
    D’un côté je suis contente de l’avoir acheté en promo avec -20% chez déciem en fin d’année 😅

    • Bonnie Garner dit :

      Moi non plus je ne sais pas pourquoi ils sont en rupture! Je pense que c’est plus que la fame, ils doivent avoir un souci technique, genre un problème de rupture d’un ingrédient qui bloque toute la production ou un truc du style. J’en sais rien (mais c’est frustrant!).

  20. EBERHARD dit :

    Bonjour Bonnie et merci beaucoup pour cet article et votre site en général, qui est une vraie mine d’informations pour moi, toujours à la recherche de la routine idéale 🙂
    Le Buffet + copper peptides de TO me tente beaucoup (pour des raisons de budget!) mais je me demande s’il va être assez hydratant pour ma peau mixte déshydratée? Puis-je le faire suivre du Purito Buffet dans ma routine du matin ou cela risque-t-il de faire double emploi? Sachant que j’utilise déjà le Purito le soir pour apaiser ma peau après le retinol 0.2% de TO. J’utilise également le matin la lotion douce de Gallinée mais je ne pense pas que les ferments interfèrent puisque le buffet en contient? Oh la la, désolée pour toutes ces questions!!! Merci encore pour la qualité de votre travail qui nous aide tant!

    • Bonnie Garner dit :

      Bonjour et merci beaucoup!
      Il faut tenter; normalement, c’est hydratant mais si votre peau a besoin de plus, vous pouvez ajouter un peu d’huile par exemple par dessus 😉
      Non, pas de souci avec les ferments, c’est la vitamine C, les acides et les rétinoïdes que les peptides de cuivre n’aiment pas trop 😉

  21. Bettina dit :

    Merci beaucoup Bonnie! J’ai donc passé commande et j’ai opté pour le Blithe pressed serum crystal iceplant en accompagnement pour hydrater et “refroidir” ma peau qui rougit facilement! Et merci également pour l’article sur le 10% Acid Azelaic Booster : j”hésitais à l’acheter pour gommer des taches brunes au niveau de la mâchoire (erreur de jeunesse : parfum dans le cou sans protection solaire, ça laissé des traces!). Je pense que je vais le coupler avec la lotion 2% de BHA, en alternance un soir sur 2 avec le rétinol!

Commentaires

Laissez un commentaire

Suivez-nous sur Instagram