Intro
En un clin d'œil

Les acides exfoliants peuvent effrayer car ils sont réputés irritants. Pourtant, tous les types de peau peuvent les utiliser, même les plus sensibles. Il suffit de choisir les acides adaptés à sa peau et de savoir comment les appliquer selon ses besoins, et à vous le teint radieux!

Dans la famille des ingrédients efficaces pour l’éclat de la peau, je voudrais… les acides!  On fait le point sur les AHA, BHA et PHA, ou en d’autres termes, les acides exfoliants.

Les acides ont aussi le bon goût d’accélérer le renouvellement cellulaire et donc d’être des ingrédients anti-âge redoutablement efficaces.

Ils peuvent cependant faire peur, surtout aux peaux sensibles, car ils ont la réputation d’être assez irritants, photo-sensibilisants et compliqués à utiliser.

En tout cas en France, d’où je viens, ceux qu’on nomment encore les “acides de fruits” n’ont pas la meilleure réputation. Vu de l’étranger, sans doute grâce à l’influence des marques américaines de dermo-cosmétique, ils sont vus comme des ingrédients anti-âge très performants et sont bien mieux considérés. 

De mon point de vue, je pense que tous les types de peau peuvent utiliser des acides exfoliants, même les plus sensibles. Il suffit de choisir ceux qui sont adaptés à sa peau et de suivre quelques règles simples et à vous le glow!

Les acides font partie de ma routine de soin depuis déjà plus de 10 ans. Je les ai d’abord utilisés en cure d’attaque 2 ou 3 fois par an pendant quelques semaines mais depuis quelques années, je suis passée à une utilisation beaucoup plus fréquente. Pour ma part, je suis définitivement une “acide-convaincue” (attention, je parle bien des acides cosmétiques, la drogue, c’est mal! 😉 ).

Voyons donc dans un premier temps comment ces ingrédients fonctionnent et quels sont leurs bénéfices sur la peau:

Fermer

Pourquoi exfolier sa peau:

La peau est un organe vivant. Elle est composée de cellules cutanées qui se renouvellent en remontant à la surface de la peau. Arrivées à destination, elles s’aplatissent et se détachent: on parle de la desquamation des cellules mortes. Le temps de renouvellement de ces cellules est d’environ un mois mais avec l’âge, ce temps s’allonge et les cellules mortes s’accumulent à la surface. Le grain de la peau et sa texture épaississent, ce qui crée un effet de peau terne.

L’exfoliation favorise un renouvellement régulier et uniforme de la couche cornée. Elle agit comme une sorte de « détox » en débarrassant l’épiderme des cellules mortes qui l’asphyxient et ternissent son éclat.

Une peau non exfoliée est une peau plus terne, dont les pores se bouchent plus facilement (ce qui peut causer de l’acné dans certains cas, si les hormones s’en mêlent). La pollution, le sébum, les impuretés demeurent alors en surface, ternissent la peau et l’empêchent de retrouver sa fraîcheur et son éclat naturels, et donc sa jeunesse.

La peau paraît également plus rêche et rugueuse, les rides paraissent plus creusées et le teint est irrégulier (on parle d’une peau à « texture »).
Un teint terne et non homogène nous vieillit donc beaucoup! C’est pourquoi exfolier sa peau régulièrement, ou même quotidiennement si on le supporte, aide à garder un teint plus radieux, éclatant, et avec un aspect beaucoup plus jeune.

En bref, l’exfoliation régulière permet:
– de débarrasser la peau des cellules mortes,
– d’assurer un meilleur renouvellement cellulaire, 
– de relancer la production de collagène,
– d’améliorer l’absorption des ingrédients hydratants et/ou anti-âge des produits cosmétiques appliqués ensuite,
– d’obtenir un grain de peau plus régulier, plus lisse qui aura donc un aspect plus lumineux,
– d’assouplir la peau grâce à l’effet humectant des acides,
– de réduire l’hyperpigmentation, en estompant les cicatrices d’acné et les taches brunes et en unifiant le teint.

Fermer

Comment exfolier sa peau:

Il y a deux types d’exfoliation : l’exfoliation physique et l’exfoliation chimique.

l’exfoliation physique (= le gommage mécanique : le scrub):

Les gommages mécaniques vont agir sur la peau par frottements, et ceux-ci vont permettre d’éliminer les cellules mortes mais aussi de « polir »/ lisser la peau.
Ils peuvent se présenter sous forme de gels ou de crèmes contenant des petits grains (ou billes) abrasifs. Ces petits grains sont soit synthétiques (billes en polyéthylène par exemple), soit naturels (noyaux de fruits broyés, sucre, sel…).

On trouve aussi des gommages qui, en séchant, s’éliminent du bout des doigts en faisant des sortes de peluches. Ceux-ci sont également des gommages mécaniques, car il faut aussi frotter légèrement la peau pour que les peluches se détachent en entraînant les cellules mortes.

– l’exfoliation chimique (= les acides, peeling):

Là, pas besoin de frotter. Ces produits, qu’on trouve sous forme de sérums, de gels, de crèmes ou de lotions, agissent avec une élimination par action chimique sur les cellules mortes.
Ils contiennent des ingrédients kératolytiques (= nos fameux acides AHA, BHA, PHA), qui vont agir sur le ciment intercellulaire des cellules cutanées/ ramollir la couche supérieure de la peau pour favoriser l’élimination des cellules mortes.

Pour que ces ingrédients soient plus efficaces, ils doivent être ajoutés à une formule cosmétique qui a un pH acide (moins de 4).

Les acides exfoliants vont d’ailleurs souvent plus loin que les simples cellules mortes et éliminent la première couche de cellules de l’épiderme. L’action est plus ou moins puissante selon la concentration de ces acides. Cette élimination des cellules cutanées de surface va aussi jouer sur le renouvellement cellulaire et l’accélérer. Cette propriété est intéressante pour des peaux matures qui ont un temps de régénération cellulaire plus lent.
L’exfoliation chimique agit comme une sorte de “booster” pour retrouver une peau neuve, en gros.

Fermer

Quels sont les acides exfoliants:

On les a longtemps appelés les acides de fruits mais aussi AHA, BHA ou PHA. Tous ces composants sont des acides hydroxylés (= c’est leur nom chimique).
Ce sont des molécules naturellement présentes dans les fruits, le lait, le corps humain…
Les acides utilisés dans les cosmétiques sont soit extraits du lait ou de végétaux, soit des produits par synthèse.

Les acides se divisent en trois catégories :

– AHA/ Alpha Hydroxy Acids

Ils sont solubles dans l’eau et ont des propriétés kératolytiques/ exfoliantes. Ils vont tous aider à éliminer les cellules mortes et accélérer le renouvellement cellulaire.

Pour quels types de peaux?
Les AHA ont un effet sur la surface de la peau et ils sont solubles dans l’eau. Ils sont donc généralement plus indiqués pour les peaux à tendance sèche et/ ou avec de l’hyperpigmentation. Ils ont un effet anti-âge et ils sont également hydratants.

Les différents AHA:

– L’acide glycolique:
De tous les AHA, l’acide glycolique (qui vient de la canne à sucre) est le plus efficace, car c’est celui qui a la molécule la plus petite, lui permettant d’exfolier plus profondément dans la peau. Il affine le grain de peau, donne de l’éclat au teint. L’acide glycolique aurait également un léger effet diminuant sur la production de sébum.

– L’acide lactique:
Celui provient de la fermentation du lait mais on en trouve aussi dans plusieurs fruits. C’est un des acides les plus doux, il est donc idéal pour les peaux sèches et sensibles. C’est un excellent humectant naturel. Il attire l’eau et la retient dans la peau.

– L’acide malique:
On le trouve dans les pommes, les poires, le raisin. Il est souvent utilisé dans les préparations cosmétiques pour rééquilibrer leur pH mais sur la peau, on lui prête aussi des propriétés hydratantes et il aide aussi à stimuler la production de collagène. Il peut pénétrer très en profondeur dans la peau grâce à sa petite taille moléculaire.

– L’acide mandélique:
Provenant de l’amande, c’est un des AHA les plus doux car sa taille moléculaire est plus large que les autres acides et limite donc sa capacité d’absorption en profondeur dans la peau. Il agit plutôt en surface, et il est donc moins irritant que d’autres acides agissant plus intensément. Il aide aussi à réduire l’hyperpigmentation et homogénéiser le teint.

– L’acide tartrique:
Celui-ci provient du raisin. Cet acide a des propriétés antioxydants et anti-inflammatoires.

– L’acide citrique:
Il vient des agrumes. On l’utilise principalement pour ses propriétés éclaircissantes sur les taches brunes et l’hyperpigmentation. Il est aussi astringent donc peut aussi réduire la taille des pores.

Beaucoup de produits cosmétiques à base d’AHA en utilisent plusieurs dans leur formule, de façon à combiner leurs effets.

– BHA/ Beta Hydroxy Acid

Il n’y a qu’un BHA : l’acide salicylique.
A la base, il provient de deux plantes, le saule blanc et la reine-des-prés. Mais celui utilisé en cosmétique est généralement synthétique.
Il est liposoluble, ce qui veut dire qu’il se dissout dans un corps gras. Concrètement, ça signifie qu’il peut pénétrer à l’intérieur des pores et aider à éliminer les comédons (ou points noirs). Il agit également en surface et il a le même effet exfoliant que les AHA, mais il a aussi une action à l’intérieur des pores.

Pour quels types de peaux?
Il est idéal pour les peaux mixtes à grasses, ainsi que celles avec une tendance acnéique. L’acide salicylique a également des propriétés calmantes et anti-inflammatoires, il fonctionne donc aussi très bien sur les peaux ayant tendance à faire des rougeurs et pour la rosacée.

– PHA/ Poly Hydroxy Acids

Les PHA sont les derniers acides découverts. Ils sont aussi efficaces que les AHA et les BHA mais ils exfolient de manière plus douce. Ils ont un poids moléculaire plutôt important donc ils agissent principalement en surface de la peau et ils agissent aussi sur l’hyperpigmentation.
Ils sont aussi de très bons ingrédients humectants (= ils retiennent l’hydratation de la peau). Ils sont anti-inflammatoires et ont des propriétés antioxydantes, donc ce sont des ingrédients anti-âge efficaces.

Pour quels types de peaux?
Ils sont parfaits pour les peaux sensibles qui ont du mal à supporter les AHA et les BHA. Mais ils conviennent à tous les types de peau.

Les différents PHA:

– L’acide lactobionique:
Dérivé du lactose, il est hydratant, antioxydant et apaisant.

– Le galactose:
C’est un ingrédient qu’on retrouve naturellement dans les couches profondes de la peau. Il a une action sur la production de collagène.

– L’acide gluconique ou gluconolactone:
Comme le galactose, c’est un actif présent naturellement dans les cellules cutanées. Il est antioxydant et anti-inflammatoire.

Fermer

Les acides dans sa routine de soin:

Les produits aux acides exfoliants sont très efficaces mais ils demandent quelques précautions d’emploi :

– y aller progressivement, surtout si on n’a pas l’habitude d’utiliser des acides. On privilégie des formules douces, avec une concentration pas trop élevée au départ (on ne démarre jamais directement avec un peeling dosé à 30% !) et on peut aussi les appliquer seulement quelques fois par semaine pour commencer. Une fois que la peau est habituée, on peut passer à la vitesse supérieure, ou rester à ce rythme si on voit des bons résultats avec.

– bien hydrater sa peau pendant qu’on utilise des acides. Une peau mal entretenue sera plus sensible aux acides et en profitera moins. Donc pas d’impasse sur le sérum et la crème hydratante pendant le traitement!

hyper important: pendant qu’on utilise son traitement aux acides, il faut impérativement se protéger du soleil (oui, même en hiver)(et c’est non négociable!). Les acides exfoliants sont très efficaces contre les méfaits causés par les rayons UV mais ils rendent malheureusement la peau plus sensible au soleil. On ne commence donc pas son traitement d’acides en plein été si on a décidé de partir 3 semaines à la plage. Et on applique une crème solaire pendant toute la durée du traitement (minimum SPF 20, idéalement SPF 50 et oui, tous les jours, même s’il fait gris! Les UV sont là toute l’année.).

– on n’applique pas son produit aux acides sur une peau mouillée. La peau mouillée ou même humide favorise l’irritation avec les acides, on attend donc que la peau ait séché avant d’appliquer son produit (au moins quelques minutes, voire 30 minutes si on veut être sûre).

– les produits aux acides sont plus efficaces sur une peau avec un pH bas. Donc, dans l’idéal, on l’applique juste après avoir nettoyé (et séché !) son visage avec son nettoyant à bas pH. Appliquer d’autres produit entre va faire remonter le pH de votre peau, rendant les acides moins efficaces.

– il est conseillé d’attendre un peu que son produit aux acides ait séché avant de passer au reste de sa routine. Pour ma part, j’attends toujours quelques minutes (parfois jusqu’à 20 minutes selon les produits) pour permettre au produit d’agir plus efficacement. Et dans certains cas, il m’arrive de le « rincer », avec un pschitt d’eau thermale pour éliminer les cellules mortes exfoliées par le produit avant de passer au reste de ma routine (à faire aussi si vous avez une peau très sensible pour limiter la portée des acides).

– éviter l’utilisation de gommages à grains pendant le traitement aux acides. La peau est suffisamment exfoliée, pas besoin d’en rajouter!

– on peut utiliser des acides toute l’année si on le supporte, surtout après 35 ans. Pour les peaux plus sensibles (et si avez moins de 30 ans), faire un traitement aux acides 2 fois par an, au printemps et à l’automne, me paraît déjà un bon début.

– on peut appliquer un produit aux acides matin et soir si on le supporte, tout dépend de la concentration du produit. Du moment qu’on n’oublie pas d’appliquer religieusement sa protection solaire tous les jours et que la peau ne présente pas de signes d’irritation, pas de souci. Si on veut l’appliquer une seule fois par jour, c’est généralement le soir qui est le plus indiqué.

Fermer

Recommendations produits:

Biologique Recherche Lotion P50W :
Ce produit est mon graal en terme de lotion aux acides. Ma revue détaillée est ici.

Cosrx AHA/BHA Clarifying Treatment Toner :
Cosrx est une marque coréenne que j’apprécie beaucoup. Leurs produits sont simples mais efficaces et ils ne sont pas hors de prix. Les acides sont très réglementés en Corée du Sud, les concentrations ne sont donc jamais très fortes. Les produits exfoliants aux acides coréens sont donc toujours assez doux. C’est le cas de cette lotion qui peut s’appliquer tous les jours sans aucun problème.
Cette lotion contient plusieurs AHA et BHA: 10% d’eau de pomme contenant de l’acide malique, 10% d’eau d’écorce de saule naturellement acide, 0.1% d’acide glycolique et 0.1% d’acide salicylique. Mais leur concentration finale est plutôt faible. Le pH est de 3.9.
Il aide à lisser la texture de la peau et donner de l’éclat au teint, sans agresser. C’est un bon produit à essayer si vous voulez commencer à utiliser des acides et/ou que vous avez une peau sensible.
Il est vendu entre 10 et 20 euros selon les revendeurs pour 150ml.

Pixi Glow Tonic :
Comme le produit précédent, cette lotion est un bon premier produit si on veut commencer à utiliser des acides exfoliants dans sa routine. Elle contient 5% d’acide glycolique mais aussi de l’hammamélis et de l’aloe vera, qui sont des ingrédients hydratants et apaisants. Son pH est autour de 4-5, ce qui est assez haut pour un produit de ce type. Son pouvoir exfoliant est donc limité. 
Personnellement, je ne l’utilise plus car je lui préfère des concentrations d’acides plus importantes mais si vous voulez un produit doux, c’est une bonne option.
Elle est vendue entre 12 et 25 euros selon sa taille et les revendeurs.

The Ordinary AHA 30% + BHA 2% Peeling Solution:
Un de mes produits préférés de la marque The Ordinary. Il s’agit d’un masque peeling, qui donne un résultat assez dingue sur l’éclat du teint. Il est très dosé en acides, je le l’utilise donc que de façon ponctuelle (1 fois toutes les 3-4 semaines) et je ne laisse pas pas poser plus de 5-10 minutes sur la peau.
Je ne le conseillerai pas à quelqu’un qui n’a jamais utilisé d’acides, par contre, il est plutôt destiné aux utilisateurs d’acides confirmé.
Il est vendu autour de 8 euros, pour 30ml.

The Ordinary Salicylic Acid 2% Solution:
Un gel à base d’acide salicylique, idéal pour traiter les pores congestionnés. La marque le conseille en tant que traitement local, à appliquer sur les zones qu’on veut purifier. Mais on peut tout à fait l’utiliser comme un sérum exfoliant et purifiant sur tout le visage, surtout si on a une peau mixte à grasse.
Il est vendu autour de 5 euros pour 15ml (il existe aussi en version 30ml).

Drunk Elephant TLC Framboos Glycolic Night Serum :
Un sérum à appliquer le soir avec 12% d’AHA et 1% de BHA. Je vous avoue que je préfère utiliser des lotions plutôt que des sérums aux acides, car je les trouve plus pratiques.
Cela dit, ce sérum est un bon produit mais je n’en abuse pas. Bizarrement, j’ai l’impression qu’il m’iritte davantage que quand j’utilise des lotions aux acides (parfois plus concentrées en acides).
Par contre, je le trouve très efficace en traitement local, si j’ai des imperfections. Il aide à les purifier et les faire cicatriser bien plus vite.
Il est vendu au prix de 90 dollars pour 30ml.

Alpha H Liquid Gold :
Je ne vais pas y aller par quatre chemins, je n’aime pas du tout ce produit. C’est une lotion qui contient 5% d’acide glycolique et qu’on est sensé utiliser le soir seule, pour un traitement intensif, sans rajouter d’autres produits par dessus. Ce produit contient aussi un fort pourcentage d’alcool et je l’ai trouvé particulièrement inconfortable sur ma peau (qui est pourtant mixte). J’ai du arrêter de l’utiliser au bout de quelques semaines.
Je trouve que les produits cités ci-dessus sont de bien meilleures options que cette lotion.
Elle est vendue entre 35 et 40 euros pour 100ml.

2 Commentaires

  1. Sabrina dit :

    Bonjour,
    On devrait montrer cet article à tout ceux qui ont peur des acides😉, il est très complet et il y a pleins d’acides que je ne connaissais pas (c’était vraiment instructif).
    Je serais plutôt tentée par le PHA ayant la peau assez sensible, j ai vu que cosrx avait une gamme au PHA, je ne sais pas ce que ça vaut, je verrais plus tard😂.

    3
    • Coucou 🙂
      Merci pour ton commentaire, ça me fait super plaisir! 🙂
      Ah ah, moi aussi j’ai repéré ces produits Cosrx mais j’ai l’impression que dans cette gamme là, la concentration de PHA n’est pas vraiment faite pour que ce soit un produit exfoliant. Je n’ai pas encore regardé ça très en détails, mais j’ai cru comprendre que ce sont plutôt des produits destinés à maintenir le pH de la peau. J’imagine que c’est une gamme qui s’adresse à des peaux très sensibilisées, avec rougeurs et irritations etc.
      Pour les peaux sensibles, si tu veux tester le côté exfoliant, tu as l’acide lactique ou l’acide mandélique qui ont de bons avis 🙂
      La lotion Biologique Recherche que j’utilise en ce moment est, entre autres, à base d’acide lactique. Perso, je n’ai pas la peau sensible mais j’ai du mal avec l’acide glycolique. Certes, il est très efficace mais il m’irrite de façon assez systématique. Après, c’est très personnel j’ai l’impression, le seul moyen de savoir si un acide nous convient ou pas, c’est de l’essayer! 😉

      2
Commentaires

Laissez un commentaire