Drunk Elephant C-Firma Day Serum, Timeless 20% C+ E + Ferulic Acid Serum, Vitamine C

Focus sur: la vitamine C (acide L-ascorbique)

9 '
Intro
En un clin d'œil

La vitamine C L-ascorbique est un ingrédient un peu compliqué mais les résultats sur la peau sont tellement impressionnants que ça vaut le coup de s’y intéresser!

On voit des produits à la vitamine C (acide L-ascorbique) un peu partout en ce moment. Ce n’est pas étonnant, cet ingrédient est magique pour donner de l’éclat, le fameux glow qui fait rayonner le teint. Mais c’est aussi un actif très instable et qui a besoin d’un certain environnement pour pouvoir délivrer tous ses bienfaits.

Avez-vous déjà entendu parler du stress oxydatif ? Des radicaux-libres ? Et du photo-vieillissement de la peau? Tout ça ne semble pas idéal pour la préservation de la jeunesse de la peau, n’est-ce-pas ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe une catégorie d’ingrédients puissants qui ont le pouvoir de protéger la peau contre tous ces phénomènes indésirables.
Ces ingrédients experts de la prévention anti-âge sont les antioxydants.

La vitamine C est probablement l’antioxydant le plus efficace pour donner un coup d’éclat immédiat à la peau, un véritable ingrédient bonne mine!

Mais attention, toutes les vitamines C ne se valent pas. 

La forme la plus efficace, la vitamine C L-ascorbique, est aussi la plus instable et elle a donc besoin de certaines conditions bien précises pour délivrer tout son puissant pouvoir antioxydant.

La vitamine C: qu’est ce que c’est?

La vitamine C est un allié anti-vieillissement précieux qui protège la peau contre les agressions qui peuvent ternir sa beauté et la faire vieillir plus vite. Elle fait partie, on l’a vu, de la catégorie des antioxydants, ces actifs anti-âges stars très efficaces pour la prévention du vieillissement de la peau.

Il ne suffit pas d’avaler des kiwis et des oranges à tous les repas pour que la peau bénéficie de la vitamine C […]

Les antioxydants sont des molécules capables d’empêcher l’oxydation de la peau. Le phénomène d’oxydation est notamment responsable de la production des radicaux libres, des molécules instables provoquant des réactions en chaîne/ dégâts au niveau de la peau, sources du vieillissement accéléré de celle-ci. L’oxydation de la peau est provoquée par plusieurs facteurs : le stress, la pollution, le tabac, les infections, les inflammations, l’exposition solaire… bref, la vie active en somme!

Pour en revenir à la vitamine C, malheureusement, il ne suffit pas d’avaler des kiwis et des oranges à tous les repas pour que la peau en bénéficie, ce serait trop beau. La vitamine C doit être appliquée sur la peau, de façon topique donc, pour que cette dernière profite de tous ses bienfaits.

Les bénéfices sur la peau:

Il existe plusieurs vitamines C utilisées en cosmétiques mais la forme la plus efficace et la mieux connue est l’acide L-ascorbique. Cette forme de vitamine C est intensément antioxydante et protège donc la peau contre la formation des radicaux libres qui provoquent son vieillissement accéléré.

D’autre part, la vitamine C aide à protéger la peau des rayons UV, non pas en se substituant aux filtres solaires (elle n’a pas d’effet protecteur anti-UV) mais en augmentant leur pouvoir d’environ 30 %, en plus de son action antioxydante. Il est donc très conseillé d’utiliser un filtre solaire après avoir appliqué son produit à la vitamine C car les deux produits cumulés vont avoir un réel effet de bouclier sur la peau.

La vitamine C aide également à relancer la production des fibres de soutien de la peau (collagène et élastine). Elle est donc antirides, de façon indirecte. En prime, elle aide aussi à neutraliser les enzymes qui diminuent le collagène présent dans la peau jour après jour. Elle préserve donc la densité de la peau et aide à conserver son aspect rebondi.

L’acide L-ascorbique réduit aussi l’oxydation de la mélanine, la molécule responsable de la coloration de la peau. Elle diminue donc l’apparence des taches ou des zones plus sombres qui ternissent la peau (= l’hyperpigmentation), et elle modère également la production de tyrosinase, l’enzyme qui active la fabrication de mélanine.

La vitamine C est enfin un booster d’éclat car elle aide à améliorer la qualité de la structure de la peau ainsi que la microcirculation cutanée. Une bonne circulation permet en effet aux nutriments essentiels à la santé de la peau d’être véhiculés dans les couches supérieures de l’épiderme et la peau peut ainsi rayonner de santé! (parfait pour les fumeuses ou si on vit dans un environnement très pollué)

Le revers de la vitamine C:

L’acide L-ascorbique est certes la vitamine C la plus efficace et la plus pure mais malheureusement, c’est également la forme plus instable. Surtout quand on essaie de la mélanger avec de l’eau, la vitamine C a une grosse tendance à devenir inactive aussi vite qu’elle est arrivée.

Pour rester active, la vitamine C a en effet besoin de plusieurs paramètres.

D’une part, l’acide L-ascorbique n’est efficace dans une formule qui contient de l’eau, que si celle-ci a un pH acide, c’est à dire en dessous de 3.5. La vitamine C L-ascorbique doit aussi être concentrée à un pourcentage suffisant: 10% minimum (on peut aller jusqu’à 30%).

D’autre part, pour aider à stabiliser l’acide L-ascorbique, de nombreux laboratoires rajoutent un ou plusieurs actifs antioxydants à l’acide L-asborbique, souvent de la vitamine E et/ ou de l’acide férulique.
Cette association d’ingrédients est ainsi plus efficace pour protéger la peau mais également plus stable dans une formule cosmétique.
 On peut également y ajouter des ingrédients exfoliants pour augmenter leur pénétration plus en profondeur dans la peau (autres acides, enzymes…).

Attention cependant, la plupart des produits à base d’acide L-ascorbique n’ont pas une durée de vie très élevée.
Une fois ouvert, il faudra les utiliser assez vite car après 6 mois, même stabilisée, la vitamine C s’oxyde et utiliser une vitamine C oxydée revient à inverser ses effets. A éviter, donc.
Lorsqu’on achète un produit à base de vitamine c, il vaut également mieux s’assurer que celui-ci soit « frais » pour les mêmes raisons.

En résumé, pour qu’un produit à la vitamine C/ acide L-ascorbique soit efficace dans une formule qui contient de l’eau, il doit:
– être dans une formule au pH de 3.5 ou moins,
– avoir une concentration d’acide L- ascorbique suffisante (entre 10 et 30%),
– être associé à d’autres ingrédients antioxydants dans sa formule (vitamine E, acide férulique…) pour plus de stabilité,
– être dans un flacon qui protège la formule de l’air et de la lumière (on évite le verre transparent),
– être utilisé rapidement (maximum 6 mois après ouverture) et être “frais” (pas la peine de faire des stocks d’avance de ce produit).

L’intégrer dans sa routine de soin:

Vu que la vitamine C a un effet antioxydant, je l’utilise en général le matin. Rien de mal à appliquer son produit à la vitamine C le soir mais vu que cette dernière booste l’efficacité des filtres solaires, ça semble plus logique de la réserver à une utilisation en début de journée, quand la peau a besoin de protection.

La vitamine C a un effet réservoir de 72h, c’est-à-dire qu’elle reste efficace sur la peau même si on l’applique une fois tous les 3 jours (et même si on nettoie la peau entre temps). Cependant, je préfère l’appliquer tous les jours pour éviter de laisser périmer mon produit (qui a une durée de vie limitée). Par contre, je ne l’applique qu’une seule fois par jour, pas besoin de plus pour avoir un maximum d’effet.

D’autre part, vu qu’elle nécessite un certain pourcentage pour être efficace, je privilégie les formes plus concentrées et plus liquides qu’on trouve davantage dans des sérums que dans des crèmes, souvent grasses et moins concentrées. Idéalement, je favorise les vitamines C associées avec de la vitamine E et/ ou de l’acide férulique, deux autres antioxydants qui boostent son efficacité.

Je l’applique généralement tout de suite après m’être nettoyé le visage, sur une peau séchée, car la vitamine C est plus efficace dans un environnement avec un pH acide et la plupart des sérums et/ ou crèmes hydratantes ont un pH un peu trop élevé qui risque de diminuer son efficacité.

J’ai lu ici et là qu’il est recommandé d’attendre quelques minutes après avoir appliqué son sérum à la vitamine C pour le laisser agir/ absorber. Personnellement, j’attends toujours un peu avant de continuer le reste de ma routine, mais les sérums que j’utilise s’absorbent plutôt rapidement dans ma peau, donc mon temps d’attente dépasse rarement 5 minutes (le temps de me brosser les dents, par exemple).

Recommandations produits:

Vichy LiftActiv Specialist Peptide-C Ampoules Anti-Âge:

Ma revue détaillée sur les LiftActiv Specialist Peptide-C Ampoules Anti-Âge de Vichy.

Paula’s Choice C15 Super Booster

Ma revue détaillée du sérum Paula’s Choice C15 Super Booster est disponible ici.

Maelove The Glow Maker

Ma revue détaillée  du sérum Maelove The Glow Maker est disponible ici.

Skinceuticals C E Ferulic Serum

Ma revue détaillée du sérum Skinceuticals C E Ferulic Serum est disponible ici.

Drunk Elephant C-Firma Day Serum

Ma revue détaillée du sérum Drunk Elephant C-Firma Day Serum est disponible ici

Timeless 20% Vitamin C + E, Ferulic Acid Serum

Un possible dupe du sérum Skinceuticals, la formule est extrêmement similaire. Il contient 20% d’acide L-ascorbique, 1% de vitamine E, 0.5% d’acide férulique, de l’acide hyaluronique et son pH est de 2.4. La différence principale avec le sérum Skinceuticals est dans la stabilité et la durée de vie de la formule. Il faut l’utiliser assez rapidement (2 à 3 mois maximum) et la marque conseille même de le placer au frigo pendant l’utilisation. Ce n’est donc pas la formule la plus stable du marché, ce qui peut être problématique avec ce genre d’ingrédients.
La texture est assez liquide, il est très vite absorbé dans la peau et ne laisse pas d’effet gras. La formule est relativement simple et il y a moins d’extraits naturels que dans celui de Drunk Elephant. 
Le rapport qualité-prix est également vraiment intéressant. (entre 30 et 40 euros pour 30ml)

J’ai aussi essayé l’un des produits à la vitamine C de la marque The Ordinary, l’émulsion Vitamin C Suspension 23%+ HA Spheres 2%, mais je n’ai pas été vraiment séduite par son utilisation.
La texture est granuleuse (on sent la poudre de vitamine C) et assez grasse car elle ne contient pas d’eau (par contre, cette absence d’eau le rend plus stable que les autres).
La marque conseille de le mélanger avec leur solution huileuse au Resveratrol pour apporter une dose en plus d’antioxydants, c’est ce que j’ai fait mais ça rend le mélange encore plus gras.
Niveau ressenti, ça pique un peu, surtout après quelques jours d’utilisation, ce n’est pas dramatique (ça ne me brûle pas) mais il y a plus agréable comme sensation.
Le résultat sur l’éclat du teint est plutôt bon, par contre. Mais bon, je trouve qu’il y a des produits à la vitamine C plus agréables à utiliser, même si le prix de celui-ci est clairement imbattable! (5.80 euros pour 30ml)

Quatre produits à la vitamine C que je ne recommande pas spécialement:

– Le sérum à la vitamine C Pixi Vitamin-C Serum:
J’explique en détails pourquoi je ne suis pas convaincue dans ma revue dédiée.

– Klairs Freshly Juiced Vitamin C Serum:
Une concentration de 5% de vitamine C L-ascorbique insuffisante pour être efficace, un pH trop élevé (3.8), l’absence d’anti-oxydants dans la formule pour stabiliser la vitamine C L-ascorbique et un flacon en verre transparent qui ne protège pas suffisamment la formule de la lumière et des rayons UV. Tout ça ne m’inspire pas vraiment confiance sur la stabilité du produit…

Vichy Liftactiv:
Points positifs: 15% de vitamine C L-ascorbique et la présence de vitamine E pour la stabiliser. Mais je note dans la formule une très forte présence d’alcool dénaturé potentiellement irritant et le format du produit permet seulement 10 jours d’utilisation, ce qui garantie certes la fraîcheur du produit pendant toute la cure mais qui en fait un des sérums à la vitamine C les plus chers du marché: 32 euros pour 10 jours. Donc si on veut faire 2 à 3 mois de cure pour bénéficier de tous les effets positifs de la vitamine C, on arrive vite à 200-250 euros.

Clinique Fresh Pressed Booster quotidien vitamine C pure 10%:
10% de vitamine C L-ascorbique, une formule adaptée aux peaux sensibles et un packaging avec un système qui mélange la vitamine C au reste de la formule au moment où on veut l’utiliser pour garantir sa fraîcheur. Chaque flacon dure 1 semaine. A noter, la présence de silicone dans la formule pour ceux qui y sont sensibles (comme moi).
Mais d’une part, il n’y a aucun autre anti-oxydant dans la formule pour aider à stabiliser la vitamine C et surtout, c’est le même problème que pour le sérum Vichy, le prix est très élevé si on veut faire une cure plus longue que quelques jours. La cure pour 1 mois est au prix de 82 euros, donc si on veut faire 2-3 mois, ça revient aux alentours 200 euros.

Aperçus des revues produits:

Paula’s Choice C15 Super Booster

A

“Le C15 Super Booster contient une concentration élevée de vitamine C et un mélange d’antioxydants et d’ingrédients régénérants pour estomper les taches de pigmentation et rendre la peau plus lumineuse, plus nette, tout en la protégeant contre les agressions extérieures.”

format:
20ml
43 € – 53 €

+ Points Forts

– la concentration en vitamine C L-ascorbique de 15%,
– le pH bas qui permet à la formule d’être efficace (3.0),
– la présence de la vitamine E et de l’acide férulique qui permettent de stabiliser la vitamine C,
– il ne déshydrate pas la peau (présence d’actifs hydratants dans la formule),
– il protège la peau grâce à ses vertus anti-oxydantes,
– il donne de l’éclat au teint,
– il aide aussi à lisser la texture de la peau,
– j’apprécie son effet booster quand il est associé à un produit de protection solaire,
– la texture super liquide est facilement absorbée, même avec ma peau mixte,
– sans parfum ou colorant ajouté,
– on le trouve facilement en ligne.

Points Faibles

– il laisse un effet un peu collant,
– son prix, surtout pour sa taille, il est assez cher,
– c’est valable pour tous les sérums à la vitamine C L-ascorbique, mais on ne peut pas conserver le produit très longtemps (6 mois maxi après ouverture) car cet ingrédient n’est pas très stable,
– il faut appliquer une crème de protection solaire pendant la journée si on utilise ce produit (personnellement, c’est un geste que je fais de toute façon mais certains peuvent le voir comme une contrainte).

Détails

Conditionnement
Texture
Senteur
Ressenti sur la peau
Formule/ Ingrédients
Efficacité/ Résultat
Rapport Qualité/ Prix
Disponibilité

Maelove The Glow Maker

A

“Les sérums sont déroutants, c’est pourquoi nous avons passé des années à perfectionner un sérum anti-oxydant complet pour le visage qui vous donne une peau hydratée et éclatante toute la journée.
Voici The Glow Maker, qui contient de la vitamine C, E, de l’acide férulique et de l’acide hyaluronique.”

format:
30ml
25 €

+ Points Forts

– la concentration en vitamine C L-ascorbique de 15%,
– le pH bas qui permet à la formule d’être efficace (3.2),
– la présence de la vitamine E et de l’acide férulique qui permettent de stabiliser la vitamine C,
– il ne déshydrate pas la peau (présence d’actifs hydratants dans la formule),
– il protège la peau grâce à ses vertus anti-oxydantes,
– il a bien maintenu l’éclat de mon teint,
– il aide aussi à lisser la texture de ma peau,
– j’apprécie son effet booster quand il est associé à un produit de protection solaire,
– la texture super liquide est facilement absorbée, même avec ma peau mixte,
– ne laisse pas d’effet collant,
– sans parfum ou colorant ajouté,
– son gros plus: son prix! Il est très abordable, surtout comparé à ses concurrents sur le marché!

Points Faibles

– si on n’habite pas aux Etats-Unis, il est très difficile de se le procurer. La marque ne livre pas (encore?) à l’international.
– il est souvent victime de son succés et du coup, il lui arrive régulièrement d’être en rupture de stock,
– c’est valable pour tous les sérums à la vitamine C L-ascorbique, mais on ne peut pas conserver le produit très longtemps (6 mois maxi après ouverture) car cet ingrédient n’est pas très stable, même si j’ai trouvé que la formule de celui-ci ne s’oxydait pas rapidement du tout,
– il faut appliquer une crème de protection solaire pendant la journée si on utilise ce produit (personnellement, c’est un geste que je fais de toute façon mais certains peuvent le voir comme une contrainte).

Détails

Conditionnement
Texture
Senteur
Ressenti sur la peau
Formule/ Ingrédients
Efficacité/ Résultat
Rapport Qualité/ Prix
Disponibilité

Skinceuticals C E Ferulic

B+

“Ce sérum anti-âge prévient et corrige les différents signes du photovieillissement grâce à une combinaison révolutionnaire d’antioxydants haute puissance, de vitamine C pure (15% d’acide L-ascorbique), de vitamine E pure (1% d’alpha tocophérol) et d’Acide Férulique extrait du blé (0,5% d’acide férulique). Le Sérum C E FERULIC permet…

“Ce sérum anti-âge prévient et corrige les différents signes du photovieillissement grâce à une combinaison révolutionnaire d’antioxydants haute puissance, de vitamine C pure (15% d’acide L-ascorbique), de vitamine E pure (1% d’alpha tocophérol) et d’Acide Férulique extrait du blé (0,5% d’acide férulique). Le Sérum C E FERULIC permet de lutter contre les signes visibles de l’age. Après utilisation, la peau parait plus jeune et se défend mieux contre le vieillissement dû aux facteurs environnementaux.
Une fois absorbé, ce sérum ne disparaît pas au lavage et résiste aux frottements. Il reste actif pour un minimum de 72 heures, et peut ainsi être combiné à un écran solaire.
Idéal pour les peaux normales à sèches.”

Read more
format:
30 ml
105 € – 145 €

+ Points Forts

– la concentration en vitamine C L-ascorbique de 15%,
– le pH très bas qui permet à la formule d’être efficace et plus stable (entre 2.5 et 3.0),
– la présence de la vitamine E et de l’acide férulique qui permettent de stabiliser la vitamine C,
– il ne déshydrate pas la peau (présence d’acide hyaluronique dans la formule), même si je ne le qualifierais pas d’hydratant,
– il protège la peau grâce à ses vertus anti-oxydantes,
– l’efficacité sur l’éclat du teint,
– l’action sur l’homogénéïté du teint,
– l’effet booster de protection quand il est associé à un produit de protection solaire,
– la texture ultra-liquide très facilement absorbée par tous les types de peau, même grasses, et qui permet de faire un layering facile d’autres produits par dessus,
– non comédogène, ne bouche pas les pores,
– sans parfum ou colorant ajouté.

Points Faibles

– c’est valable pour tous les sérums à la vitamine C L-ascorbique, mais on ne peut pas conserver le produit très longtemps (6 mois maxi après ouverture) car cet ingrédient n’est pas très stable, même si la formule du C E Ferulic est l’une des plus stables du marché,
– il faut appliquer une crème de protection solaire pendant la journée si on utilise ce produit (personnellement, c’est un geste que je fais de toute façon mais certains peuvent le voir comme une contrainte),
– le prix extrêmement élevé, c’est l’un des sérums à la vitamine C les plus chers du marché,
– le packaging n’est pas idéal, j’aurais préféré une pompe pour une meilleure protection de la formule,
– l’odeur étrange du produit, il sent la saucisse Herta (= la charcuterie bien chimique). C’est assez inattendu pour un produit de beauté!

Détails

Conditionnement
Texture
Senteur
Ressenti Sur La Peau
Formule/ Ingrédients
Efficacité/ Résultat
Rapport Qualité/ Prix
Disponibilité

Drunk Elephant C Firma Day Serum

A+

« Un sérum de jour à la vitamine C ultra puissant qui contient un complexe antioxydant intense, des nutriments essentiels, des enzymes de fruit et des chronopeptides pour raffermir, éclaircir et diminuer visiblement l’apparence du photo-vieillissement.
Ce sérum révolutionnaire pour le visage opère une défense antioxydante avancée…

« Un sérum de jour à la vitamine C ultra puissant qui contient un complexe antioxydant intense, des nutriments essentiels, des enzymes de fruit et des chronopeptides pour raffermir, éclaircir et diminuer visiblement l’apparence du photo-vieillissement.
Ce sérum révolutionnaire pour le visage opère une défense antioxydante avancée contre la pollution, les stress environnemental et les effets nocifs des radicaux libres afin de rétablir les lipides et de réduire visiblement l’apparence des taches pigmentaires et des rides, pour une peau plus ferme et lumineuse. Hautement concentré en un complexe antioxydant contenant 15 % d’acide L-ascorbique (vitamine C), de l’acide férulique et de la vitamine E, le sérum de jour C-Firma garantit un éclat rayonnant de santé et favorise un teint plus uniforme. Tout en dissolvant les cellules de peau morte accumulées de manière enzymatique, cette formule hydratante pénètre rapidement et aisément dans la peau.
Le résultat? Un éclat et une luminosité incroyables.
Ce produit présente un niveau de pH compris entre 3,3 et 3,5. Selon Drunk Elephant, ces éléments constituent les bases d’une formule cliniquement efficace permettant de fournir de véritables résultats. La formule unique opère un effet de réservoir, c’est-à-dire qu’elle conserve son efficacité pendant 72 heures au minimum et ne peut être éliminée par les frottements ou le rinçage. Il n’a pas été testé sur les animaux et est non comédogène. »

Read more
format:
30 ml
80 €

+ Points Forts

– la concentration en vitamine C L-ascorbique de 15%,
– le pH bas qui permet à la formule d’être efficace (entre 3.3 et 3.5),
– la présence de la vitamine E et de l’acide férulique qui permettent de stabiliser la vitamine C,
– il ne déshydrate pas la peau (présence d’actifs hydratants dans la formule),
– il protège la peau grâce à ses vertus anti-oxydantes,
– l’efficacité sur l’éclat du teint,
– l’action sur l’homogénéïté du teint,
– l’effet booster de protection quand il est associé à un produit de protection solaire,
– la texture paraît huileuse au départ mais elle est en fait légère et facilement absorbée par tous les types de peau, même grasses,
– non comédogène, ne bouche pas les pores,
– sans parfum ou colorant ajouté,
– le packaging est très bien pensé: il est joli, protège très bien la formule et permet une utilisation optimale du produit,
– théoriquement, on peut le mélanger aux autres produits de la gamme Drunk Elephant pour gagner du temps à l’application (je ne le fais pas car je ne veux pas diminuer son effet mais la marque le conseille).

Points Faibles

– c’est valable pour tous les sérums à la vitamine C L-ascorbique, mais on ne peut pas conserver le produit très longtemps (6 mois maxi après ouverture) car cet ingrédient n’est pas très stable,
– il faut appliquer une crème de protection solaire pendant la journée si on utilise ce produit (personnellement, c’est un geste que je fais de toute façon mais certains peuvent le voir comme une contrainte),
– le prix élevé (même si, quand on compare à la concurrence, on est souvent dans un ordre de prix assez similaire pour une quantité équivalente).

Détails

Conditionnement
Texture
Senteur
Ressenti Sur La Peau
Formule/ Ingrédients
Efficacité/ Résultat
Rapport Qualité/ Prix
Disponibilité

Commentaires (28)

  1. je relis avec plaisir tes revues sur la vitamine C cela m’a aidé à faire mon choix j’ai opté pour le Timeless acheté sur Souq car je vais être à court de serum Vitamine C et ma peau ne peut plus vivre sans. Actuellement je termine le serum Vit C 20 % de Hylamide…. voilà merci encore pour ton expertise et surtout pour des avis qui prennent en compte tous les paramètres, efficacité, prix piège à éviter merci merci bisous

    • Merci Leila, ça me fait super plaisir ❤️

      Par contre, un conseil avec le Timeless, surtout en cette saison: conserve le au frigo pendant que tu l’utilises.C’est un bon produit mais il est un peu moins stable que les autres produits dont je parle dans ma sélection.
      Donc on n’est jamais trop prudent! ?

      3
  2. Bonjour Bonnie,

    Je te remercie pour cet article très complet!
    Du coup ça me donne vraiment envie de tester la vitamine c.

    Par contre le prix de ces sérums est vraiment déroutant…
    C’est dommage que le Maelove ne soit pas accessible en France…

    Du coup j’ai cherché un peu de mon côté, avec les critères que tu donnes, et je trouve qu’il n’y a pas grand chose…
    J’ai repéré le Oz naturals qui a l’air pas mal (mais pas d’acide L-ascorbic si je lis bien…). Puis Sonia Selaire a parlé dans une de ses vidéos du TIA’M red c serum (et du c-source) mais il n’y pas l’air d’y avoir d’antioxydants dedans… Et enfin j’ai vu le Mad hippievitamine c serum, dont la compo a l’air pas mal, mis à part qu’il y a 10% de phosphate ascorbylique de sodium…

    Qu’en penses-tu ? Que me conseillerais-tu pour bien commencer sans me ruiner ?

    • Eh oui, je sais bien, de France, les options ne sont pas extraordinaires, malheureusement…
      Honnêtement, je trouve que la meilleure option disponible en Europe reste le Booster C15 de Paula’s Choice. La formule est parfaite, stable et il est agréable à utiliser. C’est un excellent produit!
      Pas ultra donné, je sais bien, mais l’avantage, c’est que le site français de Paula’s Choice fait des promos très régulièrement, donc ça vaut le coup de jeter un coup d’œil de temps en temps pour traquer les bons plans! 🙂
      Je n’ai pas testé ceux dont tu parles car effectivement les formules ne correspondent pas à ce que je recherche dans un sérum à la vitamine C (je suis un peu psychorigide du sérum à la vitamine C lol). Ce qui ne veut pas dire que ce sont des mauvais produits, hein! Mais je ne les ai pas essayé 😉
      PS: je vais essayer de m’ouvrir un peu à d’autres formules dans le futur; j’ai peut-être 1 ou 2 pistes, dont une qui est plus facile à trouver partout mais j’attends de les essayer avant d’en parler plus en détail 😉

  3. Bonjour, merci de m’aider je n’y comprends plus rien ! vous dites d’utiliser l’ampoule Vichy le matin sur une peau sèche et ensuite un sérum. Sonia Selaire dit qu’il faut faire l’inverse. Sur la notice d’utilisation de la marque il est aussi noté de l’utiliser après son sérum !
    Qu’en est-il exactement ? Merci par avance.

    • Bonjour! 🙂
      J’utilise mon ampoule Vichy sur peau propre et sèche car c’est un produit au pH très acide (le pH bas permet de mieux stabiliser la vitamine C/ acide L ascorbique qu’il contient), et je le trouve moins irritant quand je l’applique sur ma peau pas trop humide. Je trouve aussi que l’appliquer en tout premier dans ma routine me permet d’avoir une meilleure efficacité. Pour moi, dans ce produit, c’est vraiment l’acide ascorbique qui est important, j’utilise aussi un autre produit avec de l’acide hyaluronique plus tard dans ma routine.
      J’ai expliqué ce principe où “j’isole” les produits aux ingrédients actifs dans mon article sur comment je construis ma routine de soin, ça peut peut-être vous aider à y voir plus clair! 😉
      En outre, je viens de revérifier sur le packaging de mes ampoules Vichy, et sur ma boite, il est indiqué de l’utiliser avant son sérum et sa crème de soin 😉

  4. Bonjour Bonnie 🙂

    Merci pour tes revues très détaillées, elles m’ont permise de remettre en question ce que j’utilise sur ma peau et de vraiment m’interroger sur leur contenu.

    Je me suis intéressée à la vitamine C, j’ai vu qu’il y en avait quelques uns en magasin comme celui de La Roche Posay, celui de Pixi et Alpha-H.

    Une pharmacienne m’a conseillée le sérum booster vitamine C de la marque Novexpert qui aurait une vitamine C stabilisée à 25%.

    J’ai finalement acheté ce produit et, après avoir lu ton article, je me demande si ce sérum fait vraiment le job qu’il devrait ou s’il ne fait pas l’opposer en étant pro-oxydant et accélérant le vieillissement de la peau.

    J’avoue que je suis un peu perdue et j’hésite vraiment à utiliser ce produit vu que je l’ai déjà acheté. Pourrais-tu m’éclairer à ce sujet ?

    Merci d’avance 🙂

    • Bonjour Lesly,
      La vitamine C est anti-oxydante et anti-âge, donc pas d’inquiétude 🙂
      Dans le cas de ce produit Novexpert, je ne l’ai pas essayé mais il me semble qu’il ne s’agit pas de la vitamine C/ acide L-Ascorbique dont je parle de cet article, mais d’un ou de plusieurs dérivés, qui sont donc plus stables, et qui auront moins tendance à s’oxyder facilement. Il sont aussi un peu moins puissants que l’acide L-Ascorbique en général, mais tu auras quand même des effets bénéfiques sur l’effet anti-âge et anti-oxydant! 🙂

  5. Bonjour Bonnie Garner:)

    J’ai récemment découvert tes revues et je dois dire que j’en suis fan!
    Celle ci me donne envie de passer le cap avec la vitamine C !
    Mais j’utilise depuis peu des exfoliants à l’acide glycolique et salicylique matin et soir, et un serum à l’acide hyaluronique le soir
    Je voudrais savoir si c’était possible de continuer d’utiliser ces produits tout en ajoutant un serum à la vitamine c le matin? Ou est ce mauvais de combiner tout ces produits en même temps ?
    Car j’ai entendu dire que si la vitamine C a un PH acide ( je ne sais pas se que c’est ahah),alors il est déconseillé d’utiliser en même temps des exfoliants à base d’acide glycolique salicylique ect. Est ce vrai?
    Parce que les produits à la vitamine C que tu recommandes me tentent vraiment! Mais du coup j’ai peur que ça ne fasse pas bon ménage avec mes exfoliants
    Je suis novice et c’est encore un peu flou pour moi…
    Merci par avance 🙂

    • Bonjour! 🙂
      La vitamine C est formulée dans un pH acide, donc pas de souci pour l’utiliser avec des acides exfoliants!
      Maintenant, personnellement, je préfère les utiliser à différents moments dans ma routine: la vitamine C le matin et mes acides exfoliants le soir, c’est moins irritant pour ma peau 🙂

      • Bonjour Bonnie,
        Merci pour ces articles très instructifs et plaisant à lire 🙂
        Je rebondis sur ce que disait Ines un peu plus haut quant à l’utilisation combinée d’acide de fruits et de vitamine C.
        J’ai lu plusieurs fois que lorsque la vitamine C est stabilisé dans un formule au pH acide, elle se comporte comme un acide de fruit et peut donc fragilisé la peau, surtout si on la couple avec des acides AHA/BHA.
        Que penses-tu du caractère irritant de la vitamine C formulé avec un pH acide?

        D’autre part, aurais-tu un peu plus d’explications sur l’effort renfort du SPF de la vitamine C (les 30% dont tu parles) s’il te plaît 🙂 ? Outre l’action antioxydante de la vitamine C, qu’est-ce qui potentialise la protection UV lors d’un usage combiné ?

        Merci beaucoup pour ton aide !
        Thibaut

        • Bonjour Thibaut et merci beaucoup! 🙂

          Ah moi je n’ai pas lu ça sur la vitamine C. Si j’ai bien compris, c’est vraiment par rapport au pH de la formule qu’elle peut sensibiliser certaines peaux, mais pas spécialement l’ingrédient en lui-même. Après, je t’avoue que ce serait sans doute mieux de demander l’avis d’une personne qui formule les produits, ou d’un médecin dermatologue pour être certain! Ça sort un peu de mon domaine de compétences 😅

          Pour ta seconde question, j’ai écrit l’article il y a presque 2 ans et je t’avoue que je ne me rappelle plus où j’ai trouvé cette info… J’aurais du linker la source dans l’article, désolée de ne pas l’avoir fait! Après quelques recherches, j’ai retrouvé ces deux études, mais je ne me souviens plus si c’était celles-ci qui m’avaient servi pour cet article:
          https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3673383/
          http://beauty-review.nl/wp-content/uploads/2014/06/Effectiveness-of-Antioxidants-Vitamin-C-and-E-With-and-Without-Sunscreens-as-Topical-Photoprotectants.pdf

          J’espère que ça t’aide! 🙂

          • Merci pour ta réponse 🙂 !
            Effectivement, ça pourrait être une bonne occasion d’en parler à un(e) dermato / formulateur.trice !
            Autre petite question sur le pH des formules : comment arrives-tu à savoir si elles sont acides ou non ? Y a-t-il un moyen de trouver l’info sur le pack ou le produit lui même ou faut-il faire des recherches soi-même ?

            Désolé, je t’ai fait replonger dans les archives :p ! Merci d’avoir pris la peine de retrouver les liens ! Par contre, je ne les vois pas dans ta réponse (il y a juste un espace vide) !

            Encore merci 🙂
            Thibaut

          • En général, pour savoir le pH, je fais mes recherches, je contacte les marques ou en désespoir de cause, j’utilise du papier pH (trouvable sur Amazon) pour le mesurer moi-même. Ce n’est pas le plus précis, mais ça permet de se faire une idée! 🙂

  6. Bonjour. , super article comme d habitude ! D ailleurs j ai de suis commander le drunk éléphant pour essayer .
    Que pensez vous du super sérum de la marque IS clinical et le serum Cc de SUMMER friday ?? Merciiiiiii et vous êtes au top !!

  7. Coucou Bonnie,
    Petite nouvelle sur le blog !
    Article très instructif et hyper détaillé 😃
    Un dur labeur pour toi j’imagine 👏🏻
    Aurais-tu un petit avis sur les produits OLEHENRIKSEN à la vitamine C fraîchement arrivés sur Sephora France ?!
    Merci d’avance !

    • Merci beaucoup et bienvenue Carole!
      Je ne l’ai pas essayé mais en regardant rapidement la formule, je vois que le sérum à la vitamine C de chez OLEHENRIKSEN utilise un dérivé de vitamine C, pas de l’acide ascorbique qui est l’ingrédient dont je parle dans cet article. Il y a moins d’études sur les dérivés de vitamine C quand à leur efficacité, du coup, je préfère rester sur l’acide L-Ascorbique, personnellement.
      D’autre part, je vois que la formule du sérum OLEHENRIKSEN contient beaucoup d’huiles essentielles assez haut placées (et qui n’ont pas l’air d’avoir d’autre intérêt que de parfumer la formule) et je trouve le prix de ce produit très élevé. Personnellement, je ne pense donc pas l’acheter.

      1
      • Merci Bonnie ☺️ !
        Encore une fois très contente d’avoir fait ta découverte !

        Merci pour ton retour sur la marque OLEHENRIKSEN.
        Il y a un tél engouement pour cette dernière.
        J’avais utilisé la vitamine C de chez Skinceuticals il y a deux ans, effectivement elle est bien, mais relativement chère !
        Je vais continuer à lire tes articles, qui je pense me guideront sur mon futur choix.

          • Je ne suis pas assez experte sur le sujet pour donner un avis constructif, je ne serais pas légitime. Mais personnellement, j’ai du mal à croire que les gros labos continueraient à commercialiser cet ingrédient s’il ne montrait pas un minimum d’efficacité. Sachant que pour certains d’entre eux, ils ont des départements entiers dédiés à la recherche sur l’efficacité des ingrédients sur lesquels ils dépensent énormément d’argent, ça me semble assez peu plausible, personnellement.
            Je sais que ce n’est pas l’avis de la personne citée en experte dans l’article, mais ça reste son opinion, qui n’est pas celle du consensus scientifique sur le sujet, si j’ai bien compris (encore une fois, je ne suis sans doute pas la plus légitime sur le sujet, il faudrait poser la question à un cosmétologue, ce que je ne suis pas).
            Bref, pour moi, ça reste un avis, et seulement un avis.
            De mon expérience personnelle maintenant (qui vaut ce qu’elle vaut), j’utilise cet ingrédient depuis de nombreuses d’années et j’ai surtout constaté des effets positifs sur ma peau. Donc je vais continuer à l’utiliser! 🙂

            1
  8. Merci Bonnie pour ton retour sur cet article.
    Se renseigner c’est très bien (je le fais systématiquement), mais pas toujours simple de savoir quoi faire lorsqu’on lit deux articles divergents sur un même sujet 😅.

  9. Bonjour,
    Que penses-tu de la pourdre the ordinary vitamine c L ascorbique ? Peut elle fonctionner si elle est intégrée dans une crème ?

    • Bonjour 🙂
      Je l’ai testé il y a quelques années et je l’ai trouvé très difficile à doser correctement et assez désagréable à utiliser. Elle ne se mélangeait pas très bien, et ça me piquait. Perso, je préfère un produit prêt à l’emploi!

  10. Bonjour, merci beaucoup de ce super article qui confirme plein d’info que j’ai lu partout! Avez vous une idée d’où peut on acheter le vit C Timeless en France ? Merci merci . Lina

Laissez un commentaire

Suivez-nous sur Instagram