Mémo #2 Cicago Cica Double Effect Ampoule, Isntree Green Tea Fresh Toner

BTY ALY Mémo #2: Développement durable & tendances K-beauty

3 '

Dans cette seconde revue de presse, on parle d’éthique et de développement durable, mais aussi des nouvelles tendances de la K-Beauty maintenant que celle-ci est de plus en plus présente à l’international!

Avant de rentrer dans le vif du sujet, avez-vous déjà participé à mon concours pour gagner 25 sheet masks de la marque JAY JUN? 😉

Le développement durable, selon la définition de la commission Brundtland de 1987, répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

Et il est devenu un défi constant dans l’industrie de la beauté. Les marques de cosmétiques, les entreprises d’emballage mais aussi les fabricants d’ingrédients investissent de plus en plus dans des initiatives plus écologiques. La technologie n’est pas en reste avec des matières premières dont les processus de production et la distribution sont repensées pour répondre aux nouvelles exigences du consommateur attentif d’aujourd’hui.

Voici quelques articles intéressants que j’ai eu l’occasion de lire à ce sujet:


1

The Eco Well podcast: is natural sustainable?

The Eco Well est un podcast canadien (en anglais), animée par Jen Novakovich, chimiste cosmétique et écologiste (c’est ma découverte de l’année, j’aurais l’occasion de vous en reparler, toutes les interviews sont passionnantes!).
Dans ses entretiens, elle aborde régulièrement le sujet du développement durable dans l’industrie cosmétique. Cette interview de Kenna Whitnell pose une question essentielle: dans la beauté, le naturel est-il forcément bon pour la planète? Vous le verrez, comme souvent, la réponse est plus nuancée que l’on croit!
Source: The Eco Well podcast (en anglais)

2

Premium Beauty News: Les alternatives aux plastiques prennent d’assaut le monde de la beauté

Un exemple avec les packagings, toujours plus verts et innovants! Même si le plastique ne devrait pas disparaître tout de suite, l’industrie cosmétique cherche des solutions alternatives et en trouve de plus en plus!
Source: Premium Beauty News

3

The Guardian: Sali Hughes’s 40 best sustainable beauty brands

Et si vous voulez un peu d’inspiration, voici une liste de 40 marques de cosmétiques éthiques ou qui tendent à l’être davantage, partagée par la célèbre journaliste beauté anglaise Sali Hugues.
Source: The Guardian (en anglais)

4

Huffpost: La pollution est bonne pour les affaires, selon le patron de L’Oréal

Pourtant pour les grands groupes de cosmétiques, ce n’est pas toujours évident de communiquer sur les efforts qu’ils font au quotidien pour réduire leur impact écologique. Et ce ne sont pas les propos maladroits de Jean-Paul Agon, patron de L’Oréal qui vont aider à convaincre le grand public que l’industrie prend la question du développement durable au sérieux…
Source: The Huffington Post France

5

Vox: Hotels are banning tiny plastic toiletries. Environmental experts think they can do more.

Dans la perspective de réduire leur impact écologique, de plus en plus d’hôtels veulent supprimer les affaires de toilettes jetables fournies dans les chambres pour leurs clients.
Source: Vox (en anglais)
Une bonne initiative de prime abord, mais les conséquences des solutions proposées au niveau de l’hygiène ne semblent pas toujours être à la hauteur…
Source: View From The Wing/ Marriott’s Move to Bulk Toiletries is Already a Disaster (en anglais)


6

Refinery29: K-Beauty’s Third Wave Is Here & They Saved The Best For Last

Aux Etats-Unis, la K-Beauty est un véritable succès! De plus en plus de marques se lancent à l’assaut du marché nord-américain. Les produits aux packaging “mignons” ont eu leur heure de gloire au départ, mais bonne nouvelle, ce sont désormais des marques plus sérieuses, axées sur les résultats et qui redonnent enfin à la cosmétique coréenne ses marques de noblesse (qu’elle mérite amplement selon moi!)!
Source: Refinery29 (en anglais)

7

BTY ALY: La K-Beauty, pas seulement kawaii!

J’avais déjà évoqué cette différence de perception sur la K-Beauty en Occident dans cet article que j’ai écrit il y a presque 2 ans! Pour moi, l’offre de la K-beauty a toujours été complexe, riche et très innovante. Les préjugés ne sont pas complètement partis mais la cosmétique coréenne se fait petit à petit sa place au soleil dans le domaine de la cosmétique occidentale. Et il était temps!
Source: BTY ALY

Je serais très curieuse d’avoir votre avis sur ces articles et sujets! Et si vous avez des questions ou des recommendations de lecture, n’hésitez pas à les partager!

Les commentaires sont ouverts! 🙂

Acheter ce produit

Cicago Cica Double Effect Ampoule 30 € - 35 €

2 Commentaires

  1. dominique dit :

    Je souris en lisant la liste de Sally Hughes: il y a unilever qui est cité et j’en entend régulièrement parler dans des circonstances pas du tout liées à la beauté, mais avec respect et dévotion pour Paul Polman, l’ancien CEO d’Unilever, qui est vraiment une référence lorsqu’on parle de développement durable dans certains milieux. (L’industrie chimique que je fréquente un peu, en fait…) Et quelque part, ça m’amène à dire que les fans de beauté doivent vraiment élargir leur horizon et voir plus loin que le pot de crème en geignant que “ouin, ouin, il y a du silicone” pour avoir une vision un peu plus globale des choses.

    J’en profite pour saluer ta “conscience professionnelle” qui te fait écrire des articles de fond qui vont plus loin que la poudre sur le bout de ton nez! (Et qui sont toujours super intéressants, mais parfois ruineux. Ok, avec moi, c’est facile!)

    • Merci beaucoup, venant de toi, ça me fait encore plus plaisir ☺️💕💕
      Oui, c’est vrai que les grands groupes sont souvent accusés de tous les maux mais clairement, ils ont aussi les moyens de faire bouger les choses, et certains d’entre eux sont bien plus éthiques qu’on ne pourrait le penser! 😉

Commentaires

Laissez un commentaire

Suivez-nous sur Instagram