NIOD Superoxide Dismutase Saccharide Mist

Revue: NIOD Superoxide Dismutase Saccharide Mist (SDSM2)

A+
5 '
Intro
En un clin d'œil

Ma revue et mon test de la brume anti-oxydante, hydratante et apaisante Superoxide Dismutase Saccharide Mist (SDSM2) de la marque de soin canadienne NIOD!

Un soin avec une texture liquide et un format brume, mais qui est aussi actif qu’un traitement type sérum, est-ce possible? C’est en tout cas la proposition de la marque de soin canadienne très technique NIOD avec son Superoxide Dismutase Saccharide Mist (SDSM2)!

Je vous ai déjà parlé de la marque NIOD dans mon article Focus sur les peptides de cuivre. J’apprécie énormément cette marque canadienne très technique, qui fait partie du groupe Deciem (surtout connu pour leur marque The Ordinary que je vous avait présenté très en détail sur mon blog il y a plus de 3 ans maintenant).

Mais je reconnais qu’elle est assez intimidante de prime abord. Et leur communication à propos de leurs produits n’aide pas car elle est tellement obscure parfois, que ça peut être un peu décourageant!

Prenons l’exemple de cette brume Superoxide Dismutase Saccharide Mist (ou SDSM2 pour aller plus vite). C’est mon troisième flacon. Je crois que je l’ai découvert il y a 2 ou 3 ans et je la rachète régulièrement depuis. Mais je n’en ai jamais parlé ici parce que, jusqu’ici, je n’ai pas eu le courage de me plonger dans la formule et de la décortiquer pour en faire la revue! (oui, je sais, c’est mal)

Pourtant en réalité, ce n’est pas si complexe que ça. Si on fait l’effort de lire entre les lignes des descriptions ingrédients compliquées et alambiquées de leurs fiches produits, les soins NIOD sont souvent très intéressants, performants et franchement innovants.

Et c’est précisément le cas de cette brume SDSM2! Je vous propose donc un plongeon dans cette jolie formule liquide turquoise pour élucider les mystères de ses ingrédients et vous donner mon avis sur son efficacité 😉

Ingrédients Focus sur: les peptides de cuivre Selon certains, les peptides de cuivre seraient parmi les ingrédients anti-âge les plus efficaces du moment! Pourtant, ils sont encore assez méconnus du grand public et relativement peu utilisés par les marques de cosmétiques… Aujourd’hui, on fait le point sur les peptides de cuivre! Read more

La brume NIOD Superoxide Dismutase Saccharide Mist (SDSM2), présentation:

NIOD décrit Superoxide Dismutase Saccharide Mist comme une brume de traitement cutané, à ne pas confondre avec une lotion tonique, qui agit comme un bouclier contre le stress oxydatif, la perte en eau/déshydratation et l’inflammation de la peau.

Ces trois phénomènes contribuent en effet à la perte de la qualité visible de la peau au fil du temps. Autrement dit, ils sont tous les trois des facteurs de vieillissement accéléré de la peau.

Concrètement, cette brume est sensée être un bouclier contre la vie quotidienne qui stresse et fait vieillir votre peau plus vite. Rien que ça! 😉

Si je devais catégoriser ce produit, je le classerais sans aucun doute dans la catégorie des essences. Si vous avez l’habitude de me lire régulièrement, vous le savez, je suis très fan de ces produits hybrides, entre la lotion tonique et le sérum traitant.

Ici, le plus par rapport à une essence classique, c’est clairement ce format brume, qui en fait un produit super agréable à utiliser. Le geste est très sympa, et vraiment parfait pour se rafraîchir en ce moment!

Je l’utilise d’ailleurs comme je le ferais avec une essence, plutôt en début de routine, avant mon (ou mes) sérum(s).

On l’a vu avec la description donnée par la marque, la brume SDSM2 est donc un traitement/soin liquide polyvalent trois-en-un, à la fois anti-oxydant/ anti-âge, hydratant et apaisant.

Si on regarde la formule de cette brume SDSM2 de plus près, on voit que même si elle est assez simple, les ingrédients qu’elle contient sont du costaud!

Il y a tout d’abord le fameux Superoxide Dismutase qui donne une partie de son nom au produit. Il s’agit d’une enzyme stable et dérivée de la levure, qui va aider l’organisme à se protéger contre l’oxydation (en termes plus simples, elle aide la peau à vieillir moins vite!). Il a également un effet anti-inflammatoire et apaisant très puissant!

Il y a ensuite de l’eau de belle-de-nuit purifiée. Cet ingrédient dérivé d’une plante aztèque aide à atténuer les inflammations et a donc un effet très apaisant.

On trouve ensuite des ingrédients humectants(= hydratants), des exopolysaccharides d’origine marine, qui empêchent la perte de la peau en eau. Il a également de la glycérine et de la bétaine, qui sont également deux hydratants.

Et enfin, il y a dans cette brume des extraits minéraux de malachite, une roche aux propriétés anti-oxydantes qui protège des dommages causés par les radicaux libres et donne au SDSM2 sa jolie couleur turquoise!

La brume NIOD Superoxide Dismutase Saccharide Mist (SDSM2), mon expérience:

Je vous l’ai dit au début de cet article, c’est mon troisième flacon! Ça fait plusieurs années que j’utilise régulièrement SDSM2.

Si j’adore ce produit, c’est clairement d’abord pour son format brume. J’adore le geste, particulièrement pendant la saison chaude (que dis-je, torride!) qu’on a ici à Dubai!

La brume ici n’est pas la plus fine, elle vaporise pas mal de produit mais franchement j’aime assez ce côté généreux justement. Et la générosité est également dans la contenance du flacon: 240ml!

On peut y aller gaiement: matin, soir, sur le décolleté, le corps… Il y a de quoi faire! 😉

Pour ma peau grasse déshydratée, je trouve qu’elle aide vraiment bien à garder mon hydratation sans alourdir et j’ai aussi l’impression qu’elle booste l’efficacité des produits que j’applique ensuite.

Pour une routine super minimale, il m’est arrivé d’utiliser juste cette brume, une crème hydratante et mon produit solaire, et en avant! Ma peau était confortable toute la journée.

J’apprécie beaucoup son côté protecteur anti-oxydant également. J’en parle régulièrement, vous savez que j’inclus systématiquement des produits anti-oxydants dans mes routines (surtout celle du matin). En général, je le fais sous forme de sérums mais cette brume peut tout à fait remplacer ce type de produit! Comme je le dis plus haut, ici, on affaire à un véritable traitement (ne vous laissez pas tromper par sa texture liquide, c’est du concentré!).

Les anti-oxydants sont importants pour moi car ce sont des ingrédients préventifs qui permettent de protéger contre le vieillissement accéléré de la peau. En clair, avec les anti-oxydants, j’investis dans la futur de ma peau! Vu que j’en utilise depuis une quinzaine d’année et que ma peau n’est pas trop décatie pour mes 41 ans, je pense réellement qu’ils fonctionnent 😜

Et enfin, cette brume a un effet apaisant ultra-efficace! Et vu que je me suis enfin mise à utiliser de la trétinoïne depuis quelques semaines, je peux vous dire que j’apprécie grandement son côté calmant immédiat! Elle rafraîchit tout de suite et je n’hésite pas à l’utiliser dès que ma peau le réclame (on peut tout à fait l’utiliser en journée si on le veut).

Vu son format, elle me dure en général plusieurs mois, même si je l’utilise généreusement. Elle est un peu chère à l’achat mais vu sa taille, le rapport quantité/ prix est plutôt avantageux!

En conclusion:

Pour moi, cette brume NIOD Superoxide Dismutase Saccharide Mist coche beaucoup de cases d’un produit de soin réussi:
– elle est efficace (hydratante, apaisante et anti-oxydante),
facile et agréable à utiliser (je peux l’inclure dans ma routine super facilement et c’est un geste sympa à faire),
– elle dure un bon moment, et a un bon rapport quantité/prix.

Bref, je continuerai clairement à la racheter et à l’utiliser dans ma routine!

La brume NIOD Superoxide Dismutase Saccharide Mist (SDSM2) est vendue entre 38 et 41 euros selon les distributeurs, pour 240ml.

Revue du produit en détail

Résumé

NIOD Superoxide Dismutase Saccharide Mist (SDSM2)

"Le Superoxide Dismutase Saccharide Mist (SDSM2) est une brume de soin avec des anti-oxydants nouvelle génération.
Elle protège la peau du stress oxydant, de la perte en eau et de l'inflammation, qui contribuent tous à endommager visiblement la peau avec le temps."

product image

Recommandation

A+

J'adore cette brume!

Prix

38 € - 41 €

Détails

Conditionnement
Texture
Senteur
Ressenti sur la peau
Formule/ Ingrédients
Efficacité/ Résultat
Rapport Qualité/ Prix
Disponibilité

+ Points Forts

- les ingrédients performants,
- la triple action: anti-oxydante, apaisante et hydratante,
- le format brume, super agréable (particulièrement en cette saison),
- la grande contenance (240ml), on peut être généreux dans l'application!

- Points Faibles

- peut-être le prix à l'achat, mais par rapport à la quantité de produit, ça reste raisonnable au final, je trouve!

nom du produit

Superoxide Dismutase Saccharide Mist (SDSM2)

nom de marque

NIOD

format

240ml

origine

Canada

conditionnement

Un bouteille en plastique transparente avec un embout spray.

parfum

Sans parfum.

texture

Une brume très fine et très agréable!

Pour qui

– tout types de peaux (sèche, mixte, grasse),
– peau déshydratée,
– peaux sensibles.

Préoccupations

– déshydratation,
– rougeurs, sensibilité,
– volonté de faire de la prévention anti-âge.

Mode d'emploi

J’utilise la brume NIOD Superoxide Dismutase Saccharide Mist (SDSM2) matin et/ou soir, sur peau nettoyée, après avoir utilisé un tonique légèrement exfoliant et/ ou mon sérum à la vitamine C , mais avant mes autres soins ciblés (autres essences, sérums et huile) et ma crème hydratante.
Je l’applique en brumisations sur mon visage, y compris mon contour des yeux, mon cou et mon décolleté (3-4 pressions environ).
Je le fais ensuite pénétrer dans ma peau, en exerçant une légère pression avec la paume de mes mains jusqu’à ce que le produit soit absorbé.

On peut aussi l’utiliser dans la journée, si la peau tiraille. C’est aussi possible de s’en servir pour le corps.

Ingrédients clés

La formule de la brume SDSM2 est relativement simple, mais les ingrédients qu’elle contient sont costauds!
– il y a tout d’abord le fameux Superoxide Dismutase, une enzyme stable et dérivée de la levure, qui va aider l’organisme à se protéger contre l’oxydation. Il a également un effet anti-inflammatoire et apaisant très puissant!
– il y a ensuite de l’eau de belle-de-nuit purifiée: cet ingrédient dérivé d’une plante aztèque aide à atténuer les inflammations et a donc un effet très apaisant
– des exopolysaccharides d’origine marine (issus de sources durables/ de la bio-fermentation), qui empêche la perte de la peau en eau,
– des extraits minéraux de malachite: une roche aux propriétés anti-oxydantes qui protège des dommages causés par les radicaux libres et donne au SDSM2 sa jolie couleur turquoise,
– on trouve également de l’arginine et de la glycérine hydratantes.

Ingrédients

Aqua (Water), Superoxide Dismutase, Malachite Extract, Pseudoalteromonas Exopolysaccharides, Mirabilis Jalapa Extract, Polypodium Vulgare Rhizome Extract, Cetraria Islandica Thallus Extract, Sphagnum Magellanicum Extract, Arginine, Propanediol, Glycerin, Pentylene Glycol, Butylene Glycol, Sodium Salicylate, Gellan Gum, Sodium Chloride, PPG-26-Buteth-26, PEG-40 Hydrogenated Castor Oil, Citric Acid, Tromethamine, Phenoxyethanol, Chlorphenesin.

Formulés sans

– huile minérale,
– silicone,
– alcool,
– parfum,
– colorants.

Acheter ce produit

NIOD Superoxide Dismutase Saccharide Mist (SDSM2) 38 € - 41 €

16 Commentaires

  1. eveange66 dit :

    Bonjour Bonnie, merci pour cette découverte, le concept est intéressant et la couleur bien appétissante.
    Et avec les chaleurs qui s’annoncent en France ( oui oui même si aujourd’hui il fait frais !!), se rafraîchir et hydrater est un must.
    Mais… Bon en y regardant de plus près, il y à des éléments dans la composition qui me gênent, surtout depuis que j’ai commencé à avoir de l’eczéma, certes de contact ( merci les saletés de masques jetables…), qui témoigne d’un terrain sensible et peau bien claire et sèche.
    Je fais donc désormais encore plus attention à ce que je mets sur ma peau.
    Il y à des glycol, potentiellement sensibilisants, et du phenoxyetanol, très controversé s’il en est. Certes, à faible concentration. Mais, si l’on accumule avec d’autre produits qui en contiennent aussi, la quantité totale augmente vite. Et ça peut être néfaste.
    Donc pour un effet rafraichissant et hydratant, il y à d’autres solutions, comme les hydrolat ou les sprays d’eau thermale. Voire des brumes avec de l’aloe Vera.
    Et oui, c’est moins glamour.
    Mais j’avoue que, au final, je vais revenir vers mes produits bio ou, du moins, ceux que j’avais l’habitude d’utiliser. Les produits coréens, et le layering ne sont pas pour moi, ma peau me l’a fait sentir. Parfois, trop n’est pas mieux.
    Je termine les produits que j’ai acheté ( et j’ai même une commande yesstyle en route !!) mais en étant attentive. J’étais au bio depuis 2003, ma peau m’as dit ‘ eh, ça va pas la tête, reviens vers les fondamentaux”..😀😀😀😂
    Avant l’eczéma, je commençais déjà à avoir des plaques de sécheresse dur le visage, alors que je multiplie les sérums/ ampoules hydratants… En oubliant les bonnes vieilles huiles végétales pures ! Qui m’ont bien aidés à combattre l’eczéma.
    Donc, pour en revenir au produit, ce sera non pour moi.
    Et non pour d’autres actifs anti âge, pour le moment.
    Tant pis, ma peau va dégringoler jusqu’à mes chevilles, et je vais être ridée comme une vieille pomme 🤣🤣
    Mais je n’aurais peut être pas du cuir à la place de la peau ??
    Ne balayes pas mes arguments d’un revers de la main en disant que l’eczéma est un problème médical. Vrai et non.
    On peut aussi développer des allergies et de l’eczéma à tout âge, la preuve, à 54 ans, j’en ai eu.
    Mais je continue à lire ton blog, toujours intéressant.
    En ce moment, je suis plongé à fond dans les fond de teint bio !!

    • Bonnie Garner dit :

      Coucou! 🙂

      Pour l’eczéma, tu devrais quand même faire attention aux produits bio! Il y a souvent des huiles essentielles et de l’alcool dans les formulations bio qui ne sont pas vraiment les meilleurs amis des peaux sensibles ou sensibilisées 😉
      Quand je dis que l’eczéma est un problème médical, ce n’est pas pour “balayer tes arguments d’un revers de la main” comme tu dis, c’est juste que c’est le cas! C’est selon la définition officielle “une maladie inflammatoire de la peau qui se déclenche lorsqu’un allergène a été en contact avec la peau”. Et oui, tout à fait, on peut développer des allergies et de l’eczéma à tout âge, je n’ai jamais dit le contraire. Mais il n’en reste pas moins que c’est une condition de peau qui sort de mon domaine de compétence et que tu auras des conseils plus avisés de la part d’un médecin dermatologue et/ ou d’un allergologue, dont c’est le métier!

      Je te rassure, par rapport au phenoxyéthanol, les doses sont limitées dans les formulations et elles sont également étudiées par rapport à une utilisation crédible d’un utilisateur; à savoir pas juste sur un seul produit, mais sur plusieurs! Donc même à quantité cumulée avec plusieurs produits, il a été étudié pour être utilisé à une dose qui ne pose pas de risque pour le consommateur (sachant que quand on parle d’une utilisation cosmétique, ce n’est pas vraiment comme ça que ça marche car on parle d’une application topique, pas de mélanger ensemble plusieurs produits 😉 ).

      Quand aux deux glycols présents dans la formule, le Pentylene Glycol et le Butylene glycol, ce sont des solvants, qui permettent à la formule d’être plus légère et de s’étaler mieux sur la peau. Ils ont tous les deux le double bénéfice d’être également hydratants! Ce sont des ingrédients très communs en cosmétologie et perso, je n’ai jamais entendu quoi que ce soit sur le fait qu’ils soient sensibilisants, surtout quand ils sont utilisés dans une formule où leur dosage a été très scrupuleusement étudié, comme je suis certaine que c’est le cas ici.

      2
  2. boulenouar Leila dit :

    Salut ma chère Bonnie ! Effectivement ce produit a l’air d’être très intéressant et comme toi je souffre de déshydratation perso dû à l’eau très traitée de Dubai elle me déshydrate voire elle me donne des démangeaisons et cette brume semble cocher toutes les cases ! je mets cela sur ma whishlist tout de suite yallah !

  3. Julie dit :

    Bonjour Bonnie,

    Encore une belle trouvaille😉
    Moi à qui il manquait un anti oxydant dans ma routine du matin 🥳
    Penses que tu que je pourrais me dispenser de mon essence Iunik rose galactomyces et simplement utiliser ce produit avant d’enchaîner avec le reste des autres soins?
    Parfait pour l’été si j’en crois ta revue mais utilisable également l’hiver pour nous?
    Sinon, je cherche une crème de jour plus légère que celle que j’utilise actuellement et sous forme de gel plutôt. Des idées à me soumettre (sachant que j’ai le même type de peau et les mêmes problématiques que toi, je ne tombe jamais à côté si je suis tes conseils…bon, sauf pr la vitamine C que ma peau n’aime pas vraiment☹️).
    Et pour info, si cela peut aider, la brume Niod est vendue aux galeries Lafayette….
    Merci à toi, ma journée du dimanche commence toujours par le même rituel : vite, vite aller lire la nouvelle revue de Bonnie❤️🙏🏻
    Belle journée,
    Julie

    • Bonnie Garner dit :

      Coucou Julie! 🙂

      Oui, pourquoi pas, cette brume NIOD peut tout à fait remplacer ton essence Rose Galactomyces!
      En hiver, elle marche aussi, mais clairement, il faudra utiliser autre chose par dessus (en été aussi, c’est mieux d’ailleurs 😉 ).
      Je suis en train de tester une crème de jour plus légère depuis quelques jours justement, j’aurais l’occasion d’en reparler bientôt, je pense!
      Oui, effectivement pour les parisiennes, on trouve NIOD aux GL! 😉

      Bonne journée à toi aussi! 😀

      • Julie dit :

        Coucou Bonnie,

        Merci pr ta réponse. Quand tu me dis qu’il faut utiliser autre chose par dessus, je ne comptais pas m’arrêter là hein😉, je me laisse contaminer doucement mais sûrement par tes pratiques tout de même😂!! j’ai mon serum à l’acide hyaluronique Hada Labo, un booster mélangé à un autre serum et une crème de jour…cela suffit non? Je peux aussi continuer à utiliser mon essence Rose si tu penses que c’est mieux…mais j’avais peur qu’avec la chaleur, cela fasse un peu trop🤔.
        J’attends avec impatience ta revue sur ta nouvelle crème de jour, trop hâte!!
        Merci pour tout, bises à toi ❤️

        • Bonnie Garner dit :

          Lol, ouf, tu m’as fait peur 😜
          Tu peux essayer de cumuler les deux et voir comment ta peau réagit.
          Je ferais une revue de ma crème de jour d’ici quelques semaines, je l’ai commencé il y a peu de temps! 😉

          1
  4. Astrid dit :

    Coucou Bonnie 😃
    Encore un produit bien alléchant!
    J’avais déjà dit que je n’étais pas très mist (et en réfléchissant j’ai compris pourquoi: toujours peur que le produit arrive sur mon cdy et me provoquera des irritations). Mais ce produit me tente quand même beaucoup! Je croule sous des réserves en ce moment, mais je l’ai déjà noté sur ma wish-list.
    Merci pour cette revue 👍🏼

  5. Claire dit :

    Encore un article très chouette, et les commentaires aussi d’ailleurs! Je me sens très concernée car je souffre d’eczéma depuis des années, et malgré mes recherches et consultations diverses, je n’ai pas encore trouvé ce qui me déclenche des crises. Comme Eveange, je scrute les compos pour voir ce qui va ou ne va pas, et on est parfois surpris! Par exemple alors que tout le monde conseille l’huile d’amande douce pour les peaux sèches, eh bien elle me démange à m’en arracher la peau! C’est la cata! alors que c’est une huile très simple et que je ne suis pas allergique en en mangeant…
    Mais contrairement à Eveange, je suis toujours dans les tests cosméto asiatique, et ce n’est pas toujours une réussite d’ailleurs! Mais par exemple la premium d’Hadalabo, ma peau dit OUI!
    Je pense qu’avant tout il faut cibler des produits sans alcool (pour ma part en tout cas), et cette mist effectivement peut vraiment être le top l’été avec ce pschiit! A essayer donc! Merci Bonnie!

    • Bonnie Garner dit :

      Eh oui, ça m’a l’air d’être une vraie galère, l’eczéma!
      Malheureusement, j’ai l’impression que c’est compliqué de savoir à quoi on va réagir si on n’essaie pas le produit, mais je comprends tout à fait que ce soit pénible d’acheter des produits et de ne pas toujours pouvoir les utiliser… 🙁
      Est-ce que tu as essayé d’aller voir un allergologue pour essayer de déterminer ce qui pourrait provoquer tes réactions?

  6. Valérie dit :

    Bonjour Bonnie,

    Merci pour cet article, je viens de recevoir ma commande.
    Merci pour tes conseils d’application car je ne sais jamais dans quel ordre mettre les produits.
    Bien à toi
    Valérie

  7. Cameu dit :

    Bonjour Bonnie!

    Merci d’être celle qui décortique NIOD pour nous!

    J’ai beau adorer apprendre des choses sur les cosmétiques, les ingrédients et les formules, je dois bien avouer qu’à chaque fois que je me penche sur cette marque, j’ai l’impression d’avoir perdu tous mes neurones et ne rien comprendre au sens de la vie! 😆
    C’est bien simple, je viens de finir de re-re-re…regarder la trilogie du seigneur des anneaux, et j’ai la sensation de mieux comprendre l’elfique que le discours de NIOD.

    Néanmoins, ce produit à l’air finalement assez abordable pour tout le monde et pour toutes les routines, en comparaison avec d’autres produits/concepts de la marque.

    Bon, maintenant, pour être franche, je viens ENFIN de rajouter/adopter une essence dans ma routine, je suppose que je serai attirée par l’idée des brumes d’ici 2 ans.
    C’est pas que je sois lente, c’est que je prends mon temps haha! 🙃

    Cependant, j’ai une question d’ordre général quant à l’utilisation des anti-oxydants dans une routine de soin.
    Est-ce que le cumul d’anti-oxydants de diverses sources ne finit pas par être contreproductif?
    Alors non, je ne parle pas de cette idée qui voudrait que finalement ce soit pro-oxydant (je n’y crois pas vraiment tant que je n’ai pas accès à un nombre important d’études scientifiques le démontrant), mais dans le sens ou, est-ce le fait d’en utiliser plus d’un ajoute réellement quelque chose de bénéfique pour la peau, ou est-ce que finalement, ils ne se cumulent pas et donc, en utiliser plusieurs n’apporte rien de plus qu’un seul?
    (Est-ce que ma question fait sens? Je ne sais pas)

    bref!

    En tous les cas, merci pour cet article, d’une vraie qualité, comme tout le reste!

    • Bonnie Garner dit :

      Coucou Cameu!
      Ah ah ah mais je te comprends tout à fait, NIOD n’est clairement pas facile d’accès! Ce sont des produits fascinants mais il faut prendre le temps de se plonger dedans ne serait que pour comprendre à quoi ils servent lol

      Pour les anti-oxydants, more is better! En bon français, plus il y en a, meilleur c’est 😉
      On peut tout à fait les cumuler et au contraire, car la protection anti-âge sera encore plus efficace de cette façon. C’est d’ailleurs pour ça que dans la plupart des produits anti-oxydants sur le marché, tu as souvent un ensemble d’ingrédients anti-oxydants et pas juste un seul 😉

Commentaires

Laissez un commentaire

Suivez-nous sur Instagram