Intro
En un clin d'œil

La fermentation, ce n’est pas seulement dans l’assiette! Les ingrédients fermentés sont des alliés précieux de notre peau et de sa fragile flore bactérienne.

À l’image des cures de probiotiques recommandées à chaque changement de saison, la cosmétique enrichit de plus en plus les soins en bactéries, levures et autres ingrédients fermentés pour embellir notre peau et faire du bien à notre flore bactérienne cutanée.

La tendance n’est pas exactement récente mais l’avancement des études sur le microbiome (= l’ensemble des micro-organismes vivant sur et dans le corps humain) a mis un nouveau coup de projecteur sur ces actifs un peu particuliers.

Les aliments fermentés comme le kombucha, le kimchi ou le yaourt kéfir sont appréciés depuis des siècles. Ils ont connus un regain d’intérêt de nos jours car on sait qu’ils sont bons pour la santé de notre flore bactérienne, tout comme les probiotiques en compléments de l’alimentation.

Les ingrédients fermentés envahissent désormais l’univers du soin, grâce au développement des biotechnologies, permettant d’ouvrir de nouveaux horizons pour ces nouveaux ingrédients chouchous de l’industrie cosmétique.

Fermer

Définition de la fermentation:

La fermentation est la transformation d’une substance en l’absence d’oxygène et sous l’influence de micro-organismes (= enzymes, bactéries, levures).

La fermentation est connue et utilisée dans l’alimentation depuis des milliers d’années. Par exemple, la levure est utilisée pour fermenter le sucre dans les raisins pour faire du vin, et les bactéries sont utilisées pour produire du vinaigre. C’est aussi une méthode efficace de conservation des aliments, très utile il y a plusieurs siècles, avant l’apparition des frigos!
Ces dernières années, il y a eu un regain d’intérêt pour des aliments fermentés comme par exemple le kombucha, le kimchi et le kéfir, grâce à une sensibilisation du public à l’importance de la flore intestinale pour le bien-être et la santé.

Les vertus de la fermentation sur l’intérieur du corps humain n’est donc plus à démontrer. Mais désormais, l’attrait pour la fermentation touche également le soin de la peau et les cosmétiques.

Fermer

Les ingrédients fermentés et la peau:

Des ferments comme les probiotiques, les enzymes, les bactéries ou les levures sont utilisées dans le domaine de la beauté depuis des années.

En effet, les ferments aident à entretenir notre microbiome, sorte de flore microbienne cutanée constituée de plus de 500 espèces différentes de micro-organismes qui se multiplient chaque jour sur notre peau. Cette variété est cruciale dans le bon équilibre de la peau et permet à cette dernière d’être mieux protégée contre les agressions extérieures.

Car moins la flore cutanée est variée, plus les pathologies peuvent s’installer, notamment le psoriasis, l’eczéma ou encore l’acné. En formant une barrière protectrice contre les agressions extérieures, l’inflammation, les infections et certaines maladies, le microbiome peut, à long terme, permettre à la peau de mieux vieillir et surtout de mieux se défendre contre tout ce qui l’agresse. Le microbiome fait donc partie intégrante de la fonction barrière de la peau et joue un rôle essentiel dans la bonne santé de notre épiderme.

Un microbiome équilibré se traduit par une peau saine et resplendissante, qui se régénère mieux. Quand il est endommagé, cela peut provoquer des problèmes de peau sèche, sensibilisé ou des imperfections, voire des pathologies cutanées.

Fermer

Les ferments dans les cosmétiques aident donc à stimuler les défenses cutanées naturelles. Ils peuvent être utilisés pour purifier les peaux à problèmes, aider à reconstruire la barrière cutanée des peaux sensibilisées ou protéger la peau de la pollution grâce à leurs vertus antioxydantes.

Leur utilisation est donc connue depuis plusieurs années dans la beauté, mais ce qui est plus récent, c’est l’utilisation d’ingrédients naturels fermentés, plus seulement des ferments seuls.

Cette tendance nous vient, encore une fois, d’Asie et plus exactement de Corée du Sud. La consommation d’aliments fermentés comme le kimchi (un chou fermenté très pimenté) ou le kombucha (une boisson à base de thé fermenté) est très populaire là-bas et l’avancement technologique, notamment dans le domaine des biotechnologies, leur a permis d’explorer les possibilités de la fermentation pour d’autres applications, comme les cosmétiques notamment.

Fermer

Bénefices des ingrédients fermentés:

En effet, le fait de faire fermenter des ingrédients naturels permet de leur donner d’autres propriétés:
– l’obtention des ingrédients grâce au processus de fermentation maintient l’intégrité des actifs. La plupart des produits cosmétiques non fermentés sont en effet créés en chauffant une formule mélangée à une température élevée, puis en la refroidissant, ce qui peut potentiellement réduire l’efficacité des actifs,
– un ingrédient fermenté a un pH plus acide, qui est donc en meilleure affinité avec la peau (qui a naturellement un pH acide),
– le processus de fermentation transforme les ingrédients: pendant la fermentation, les ferments décomposent leur structure moléculaire. Les ingrédients fermentés ont donc des molécules plus petites, ce qui leur permet de pénétrer dans la peau plus profondément et plus rapidement,
– la fermentation va enrichir cet ingrédient en nutriments comme des acides aminés et des peptides et va donc rendre l’ingrédient fermenté bien plus riche en antioxydants que sa version non fermentée,
– les ingrédients fermentés ont aussi des vertus anti-inflammatoires car grâce au processus de fermentation, ils deviennent eux-mêmes riches en ferments, qui sont capables d’apaiser et de prévenir les inflammations cutanées. En gros, les ferments éliminent les « mauvaises bactéries » présentes sur la peau et les remplacent par des « bonnes bactéries », qui aident à préserver l’équilibre cutané.

L’utilisation des deux types d’ingrédients, ferments et ingrédients fermentés a donc beaucoup d’avantages car ils n’agissent pas toujours au même niveau. Les ferments agissent plutôt sur la flore microbienne de la peau (qui se trouve en surface, dans la couche protectrice de l’épiderme) et les ingrédients fermentés vont pénétrer dans les couches plus profondes de l’épiderme et favoriser son renouvellement naturel.

Fermer

Quelques produits aux ingrédients fermentés:

SK-II:

Amorepacific Vintage Single Extractdummy Soins Ai-je besoin d’une essence? Depuis quelques années, probablement sous l’impulsion asiatique, on a vu apparaître un nouveau produit dans les routines de soin: l’essence. Sorte d'”eau de beauté”, il s’agit d’un produit liquide hybride à mi-chemin entre la lotion tonique et le sérum. Lire la suite Un exemple de l’utilisation de la fermentation en cosmétique assez connu dans le monde des cosmétiques est celui de la marque japonaise SK-II. L’histoire de SK-II a commencé dans une brasserie de saké au Japon, où les scientifiques ont remarqué que les travailleurs les plus âgés avaient des visages ridés, mais des mains extraordinairement douces et d’apparence lisses et jeunes. Leurs mains étaient en contact constant avec les levures permettant le processus de fermentation du saké.

Cinq années de recherches et l’examen minutieux de plus de 300 types de levures ont mené à la découverte de la Pitera, un ingrédient qui allait devenir la clé de voûte de la gamme SK-II, née dans les années 80. Leur produit best-seller, l’essence Facial Treatment Essence est composée à 90% de Pitera (ou galactomyces ferment filtrate).
Sous-produit de la fermentation de la levure, la Pitera est un mélange de vitamines, d’acides aminés, de minéraux et d’acides organiques qui protège, régénère et renouvelle la peau. L’essence Facial Treatment Essence est un produit de beauté tellement culte en Asie que les Asiatiques l’ont même rebaptisé « L’Eau Sacrée » ou « L’Eau Miraculeuse ».

Les lotions aux levures (galactomyces, saccharomyces) sont extrêmement populaires en Asie où il existe d’ailleurs des dizaines d’essences s’inspirant de la célèbre SK-II Facial Treatment Essence. Certaines sont des copies pures et simples, d’autres ont su améliorer la formule d’origine (je ferai probablement un article comparatif de quelques-unes d’entre elles dans le futur).

Fermer

Le sérum Advanced Night Repair Synchronized Recovery Complex II d’Estée Lauder:

Un autre produit culte bénéficie depuis quelques années des bienfaits de la fermentation, le célèbre sérum Advanced Night Repair d’Estée Lauder.

Lors de son lancement en 1982, le Night Repair Cellular Recovery Complex est le premier sérum réparateur et régénérant de nuit du marché. C’est également l’un des premiers soins à utiliser de l’acide hyaluronique pour un effet hydratant longue durée. Dix ans plus tard, la marque ajoute à sa formule best-seller des actifs antioxydants et le rebaptise pour l’occasion Advanced Night Repair. La marque promet en effet que sa petite bouteille marron peut protéger la peau contre 90% des radicaux libres responsables du vieillissement cutané prématuré.

Depuis, la formule a de nouveau été améliorée. En 2009, la marque y ajoute la technologie ChronoluxCB, sensée stimuler la purification naturelle des cellules de la peau et optimiser son mécanisme naturel de réparation nocturne afin qu’elle retrouve tout son éclat. Enfin, en 2013, la marque allie cette technologie à celle du catabolisme, et rajoute un complexe d’ingrédient actifs fermentés composé d’une algue et d’une levure (le Bifida Ferment Lysate), qui vient renforcer la purification cellulaire naturelle de la peau et ainsi doper son potentiel d’auto réparation.
Avec plus de 25 brevets existants et déposés, l’ Advanced Night Repair Synchronized Recovery Complex II est né.

Même si les ingrédients fermentés ne faisaient pas partie de la formule d’origine, ils sont désormais au cœur de la nouvelle formule de l’Advanced Night Repair, avec le Bifida Ferment Lysate comme second ingrédient en quantité. Estée Lauder est donc elle aussi rentrée dans l’ère de la cosmétique fermentée.

Fermer

Su:m 37:

Une autre marque utilise la fermentation mais cette fois-ci, pour tous ses produits, il s’agit de la marque Su:m37, qui vient de Corée du Sud et qui appartient au groupe Sud-Coréen LG. Oui, LG, comme les téléphones et les machines à laver. En Corée du Sud, cette entreprise gigantesque a des ramifications dans tous les domaines, y compris les cosmétiques.

Croyant aux «cosmétiques de fermentation» comme l’un des prochains moteurs de croissance de l’industrie cosmétique, LG lance Su:m 37 en 2007, la première marque de cosmétiques fermentés de Corée. Ces dernières années en effet, il y a eu une vraie demande de retour à des produits plus naturels en Corée du Sud. Alors que le groupe concurrent, Amore Pacific, a introduit sur le marché des soins de la peau utilisant des ingrédients issus de la médecine traditionnelle asiatique (pour plus d’infos, voir mon article sur Sulwhasoo), LG a donc voulu se démarquer en misant sur les ingrédients naturellement fermentés.

En effet, Su:m 37 se différencie des produits cosmétiques artificiellement fermentés déjà présents sur le marché car la marque propose des produits à base d’ingrédients purs, naturellement fermentés. Su:m 37 utilise environ 50 espèces végétales cultivées biologiquement à Hokkaido, une région du Japon, et elle les fait fermenter à une température de 37 °C pendant 1102 jours, ou plus exactement «3 ans + 7 jours» (d’où son nom, Su:m 37)(sum veut dire respiration en coréen). Su:m 37 utilise une technique de fermentation étudiée depuis plus de 80 ans par le Centre de recherche japonais Otaka, un établissement reconnu pour ses recherches sur la fermentation.
Dans la première étape du processus utilisé par Su:m 37, des solutions non diluées de plantes pures sont extraites et conservées dans un fût de cèdre, de chêne ou en terre pendant sept jours. La solution extraite est ensuite déplacée dans une zone de stockage en Corée du Sud, à Gangwon-do, et laissé à une température constante de 37 °C. On la laisse fermenter ainsi pendant plusieurs mois, voire plusieurs années (jusqu’à 3 ans).

Ce processus lent de fermentation produit de nouvelles substances naturellement fermentées, qui contiennent divers acides aminés, des acides organiques naturels et des antioxydants. Ceux-ci sont naturellement non-irritants et stimulent le métabolisme de renouvellement de la peau, pour lisser sa texture et l’assainir.

LG estime que la technologie de la fermentation en cosmétique est un nouveau moteur de croissance capable de redynamiser un marché coréen déjà saturé de cosmétiques naturels inspirés de la médecine asiatique. Su:m37 connaît effectivement un énorme succès en Corée du Sud et dans toute l’Asie.

L’un de leurs produits best-sellers est le nettoyant visage Miracle Rose Cleansing Stick à base de rose fermentée, dont j’ai déjà parlé sur mon blog. Il est trés difficile et long à fabriquer. Par conséquent, son succés a tendance à dépasser la marque et il est donc souvent en rupture de stock.(Edit: il serait discontinué. J’espère que ce n’est qu’une rumeur et qu’il va revenir!)

Fermer

Whamisa:

Whamisa est une marque de soins de la peau coréenne naturelle à 95% bio, qui utilise un processus de fermentation naturelle pour distiller et préserver la puissance des ingrédients naturels, de la même façon que la marque Su:m 37.

Whamisa est labellisé Ecocert et certifié BDIH et EWG. Les produits sont sans sodium laureth sulfate (SLS), sans huile minérale et sans parabènes. Ils sont également vegan et cruelty-free.

Leur concept met également en avant la cosmétique « sans eau », soit des produits avec seulement des extraits botaniques purs et puissants ou des huiles comme base, plutôt que de l’eau, comme la plupart des produits cosmétiques existants sur le marché. La formule des produits est donc moins diluée et plus hydratante (car l’eau, contrairement à ce que beaucoup pensent, n’est pas hydratante. Pour cela, on a besoin d’ingrédients humectants, c’est-à-dire qui retiennent l’eau dans la peau). Donc, au lieu de rajouter de l’eau dans les produits, ce qui correspond selon la marque à faire du remplissage, on trouve des plantes comme l’aloe vera, de l’olive ainsi que des vitamines et des antioxydants, qui réparent et revitalisent la peau.

Leur best-seller est la  Whamisa Organic Flowers Deep Rich Essence Toner , une lotion/essence gélifiée très hydratante à base de galactomyces (levures), de ferments comme l’extrait de lotus fermenté mais aussi d’aloe vera, d’extrait de chrysanthème et d’avoine.

Fermer

La gamme Black Tea de Fresh:

La marque américaine Fresh utilise depuis des années le thé noir fermenté dans sa gamme de produits Black Tea. Ici, ce sont ses puissantes vertus oxydantes qui sont mis en avant, pour une action protectrice sur le vieillissement accéléré de la peau.

La marque va d’ailleurs plus loin avec leur dernier lancement dans cette gamme, l’essence Black Tea Kombucha Facial Treatment Essence qui vient s’enrichir de kombucha, cette boisson au thé noir sucré fermenté, très apprécié en Asie et en Europe du Nord mais aussi par tous ceux qui veulent s’occuper du bien-être de leur flore intestinale. Le kombucha est aussi très antioxydant, il aide également à resserrer les pores de la peau et lui donner de l’éclat.

Fermer

Biologique Recherche Masque Vivant:

La marque française professionnelle Biologique Recherche dont j’ai parlé à l’occasion de ma revue sur leur très culte Lotion P50 comprend un second produit best-seller, qui bénéficie lui-aussi des propriétés des ferments.

C’est le très « parfumé » Masque Vivant , dont le premier ingrédient est la levure (il sent vraiment très fort la levure, on dirait un peu du Marmite, pour ceux qui connaissent ce monument gastronomique britannique). Celle-ci est utilisée ici pour ses vertus purifiantes et anti-âge. La marque y a rajouté également des extraits d’hamamélis et du concombre, pour aider à rééquilibrer la peau.

Novexpert:

Une autre gamme que je n’ai pas encore eu l’occasion de tester, mais qui a su piquer mon intérêt (quelqu’un m’a souvent pointé dans leur direction 😉 ), c’est la marque française Novexpert. Et notamment leur gamme Hydro-Biotique au Magnésium, enrichie en pré- et probiotiques (lactobacillus, oligosaccharide) pour une flore cutanée saine et préservée. A tester, surtout si vous avez la peau sensible!

6 Commentaires

  1. Fanny dit :

    Du coup j’ai repéré une essence aux galactotrucs de Cosrx 😉, plus abordable que la SK II ! Que de tentations…




    1
    • Ah ah, je l’ai aussi celle-là mais elle attend patiemment son tour dans mon placard à merveilles 😉
      Effectivement, le prix est plus accessible et la compo est franchement pas mal du tout!




      1
  2. Marie-Pierre dit :

    Un vrai bonheur que cet article, moi aussi, j’ai envie de pleins de chose maintenant ! 🙂




    1
  3. Sabrina dit :

    Bonjour,
    J ai été ravie d en apprendre plus sur le processus de fermentation et ses bienfaits. Je suis complètement tentée par la lotion Whamisa (sûrement mon futur craquage en fait😂). Je sais que j avais entendu parler du serum Bifida ferment Complex de Manyo Factory, comme étant un (soi disant) dupe de l’ANR, je ne sais pas si cette rumeur est vérifiée (parce que le prix est carrément plus intéréssant que l’ANR 😂). Merci encore pour toute ces informations !

    • Ravie que l’article t’ai plu, Sabrina! 🙂
      Ah ah, oui, la lotion Whamisa est très sympa, et elle est aussi super agréable à utiliser!
      Pour le Manyo Factory et l’ANR, je possède les deux produits et je ferai sans doute un article, ou une revue sur eux mais pas tout de suite. C’est mon drame au quotidien pour le soin, je n’ai qu’un seul visage ah ah ah
      Mais perso, juste comme ça à vue de nez, je trouve que le prix du Manyo Factory est certes plus intéressant mais c’est surtout sa compo qui me fait de l’oeil. Il contient beaucoup plus de jolis ingrédients que l’ANR! Mais bon, sans les avoir essayé, difficile de se prononcer de façon certaine 😉




      3
Commentaires

Laissez un commentaire